www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Articles » L’expérience de la mer » Les vivres embarqués à bord du navire l’Assemblée Nationale pour sa campagne de (...)

Les vivres embarqués à bord du navire l’Assemblée Nationale pour sa campagne de traite au Mozambique


jeudi 8 septembre 2011, par Jean-Yves Le Lan

Répondre à cet article

Cet article propose une transcription de la liste des vivres embarqués à bord du navire l’Assemblée Nationale en janvier 1790 pour une compagne de traite au Mozambique. Cette liste est intéressante car elle montre la diversité des vivres dont disposait l’équipage à bord du navire à la fin du XVIIIe siècle. La liste des animaux embarqués est impressionnante...

L’Assemblée Nationale est un navire de 240 tonneaux destiné à la traite des noirs. Il appartient et est armé par les sieurs Henry de La Blanchetais, père et fils, négociants et armateurs à Lorient.

Son capitaine est le sieur Courant. Fin janvier 1790, les armateurs et le capitaine embarquent des vivres pour la campagne.

Le navire quitte Lorient le 8 (ou 15) février 1790 pour le Mozambique en passant par l’île de France.

Il arrive à l’île de France le 16 mai 1790 et part du Mozambique le 12 octobre 1790.

Il débarque 300 noirs au Cap [1] le 30 décembre 1790.

La date de retour à Lorient n’est pas connue [2].

La liste des vivres embarqués est contenue dans les documents de l’Amirauté de Lorient conservés aux Archives départementales du Morbihan à Vannes (cote : 10 B 54). Nous la retranscrivons ci-après en conservant l’orthographe.

Elle est intéressante car elle montre la diversité des vivres dont disposait l’équipage à bord du navire. Les vivres étaient stockés dans des barriques et barils, saumurés et salés pour la conservation mais aussi embarqués vivants. La liste des animaux embarqués est impressionnante : génisses, truies, chèvres, cochons, moutons, poules, canards, dindes et oies. Les vivres notés « à la table » étaient destinés au capitaine, aux officiers et à certains passagers.

Page 1

État Général des vivres, Tant pour léquipage que pour la table, embarqués sur
Le navire Lassemblée nationale Capitaine Courant allant à Mozambique passant par Lisle de France

Savoir

Pour Lequipage

- 360 veltes [3] dEau de vie de Coniac

- 24 Bariques de Vin de Bordeaux de Cahors et monferrand

- 18053 # [4] net de Biscuit

- 20 quarts de beuf DeCork

- 30 dito de Lard de Idem

- 30 quarts de farine de Bordeaux manufacture daiguillon

- 600 # de haricos

- 400 # de Rys

- 100 # de fromage

- 3 bariques de vinaigre rouge

- 10 minots de Gros Sel

- 25 # Grainne de moutarde

- 470 # de Beure

- 48 pots dhuile dolive

- 3 bariques de pomme de Terre

- 200 # de morue Seche

Pour La table

- 140 Veltes dEau de vie de Coniac cent quarante Veltes

- 23 Bariques de Vin de Bordeaux montferrand et Cahors vingt et trois

- 1 barique de Bierre

- 6 barils de Langues Saumurées de Cork

- 1 barique de Jambons fumés contenant 12 Jbs

- 2 Barils Ct 8 Jambons Saumurés

- 1 dito 40 de Graisse à patisserie

- 1 dito 100 de Saumon salé

- 19 dito Cont 3 de bœuf 2 de tripes 7 de langues 5 dandouilles et 2 servelats

- 1 dito contenant Casse pierre

- 2 dito dhuitres daubées

- 11 dito de différentes herbes daubées

- 174 # de Rys

- 400 # de fayots

- 270 # de poids verds rond

- 6 quarts de farine

- 4 potiches de haricots au sel

- 3 barils de piments & cornichons

- 14 ½ minots doignons

- 1 barique de pomme de terre

- 116 # fromage de Gruere

- 294 # de beurre

- 24 pots dhuille dolive te sorte en un baril

- 24 Bouteilles dito en une caisse

- 1 mino ¼ de sel blanc en un baril

Page 2

- Minots doignons

- 150 # de nantilles

- 100 # de figues

- 100 # de Rezins

- 100 # de prunnes

- 100 # damande

- 50 # de pruneau

- 24 pots de vin aigre Bl

- quatre genisse de 2 ans

- Deux truies pleinnes

- Deux chevres

- quatre cochons

- Vingt Moutons danjou

- quinze moutons du paÿs

- quatre cent testes de poulle

- Soixante Canards

- Cinquante Dindes

- Cinquante oyes

- quarante cinq bled noir je dis quarante cinq minots de bled noir

- quarante dito avoinne

- deux cent Navets

- deux cent choux

- deux cent Bethe Raves

- deux cent Carottes

- Cinquante paquets poreaux

- Cent vingt livres de Sucre En pain Et Castonade

- quinze Livres de poivre

- demie Livre de Canette

- demie Livre de clous de Girofle

- une once de muscade

- Vingt Cinq Livres de St Doux En 2 baril

- Cinquante Cinq paquets dail et dEchalote

- quarante douzaine doeuf

- quinze Cent de fouin En Cinq Balots

- Seize flacons dolive et huit de Capres

- Vingt Balle de Café pesant cinquante livres

Nous Certifions avoir fait Embarquer Tous Les articles mentionnés au present
à Lorient Le 23 Janvier 1790

henry De La Blanchetais
Pere et fils

Courant

Pages à visiter en rapport avec cet article :

- Une expertise judiciaire au XVIII° siècle

- Le monde des négociants et du négoce

Notes

[1Cap Français actuellement Cap Haïtien à Haïti.

[2Mettas, Jean, Répertoire des expéditions négrières françaises au XVIII° siècle, tome second, Paris, 1984, pages 622 et 623.

[3La velte est une unité de mesure française de volume. Une velte valait exactement 384 pouces-du-roi cubes, soit 8 pintes, donc environ 7,62 litres.

[4# = Livre de 489 grammes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

6 Messages

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |