www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Un objet domestique à identifier

Un objet domestique à identifier


jeudi 16 juin 2011, par André Bach

Répondre à cet article

Voici la photo d’un objet trouvé chez une cousine décédée.

Les tuyaux de chaque coté recouverts par un chapeau amovible pourraient être des cheminées d’évacuation des fumées consécutives aux braises qui pouvaient être déposées sur la grille qui se trouve à l’intérieur à la hauteur de la jonction de la partie basse et de la partie supérieure. La partie basse parait remplie de plomb car l’ensemble est particulièrement lourd.

Je suis curieux de savoir à quoi pouvait servir cet objet en cuivre.

Plusieurs possibilités me viennent à l’esprit :

- Morceau d’un matériel plus grand comme par exemple un appareil à distiller ?
- Chauffage à déposer dans une pièce ?
- Bassinoire ?
- Simple objet de décoration ?

Qui pourrait m’aider à identifier cet objet et son utilisation ? Merci par avance pour vos propositions...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

28 Messages

  • Un objet domestique à identifier 16 juin 2011 16:42, par Dany Delannoy

    Une bassinoire sûrement pas, car cet appareil ne présente aucune longue poignée isolée du chaud ; ses deux cheminées et sa base lestée sont preuves de 2 besoins simultanés :
    1) une évacuation fermable à tout moment et
    2) un lestage de sécurité.
    Enfin la position de la grille confirme son utilisation tel qu’il est, debout.
    C’est en fait ce qui servait de chauffage portable qu’on dira à présent d’appoint dans les très grandes maisons quand il n’y avait pas de chambres peu utilisées.
    Ca avait l’avantage d’être propre, de contenir ses fumées, et de pouvoir éteindre ses braises -par étouffement-, le temps que ses utilisateurs se réchauffaient dans leur lit.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 17 juin 2011 07:52, par Franck Boulinguez

    Il s’agit d’un chauffe-bain ...

    Chauffe-bain : récipient en cuivre ou fer étamé rempli de braises, que l’on plonge dans l’eau d’un bain pour la chauffer.Le chauffe-bain, cylindrique ou galbé, fermé hermétiquement par un couvercle emboîtant, est muni de deux cheminées latérales coudées destinées à diffuser la chaleur, qui partent du bas du corps et dont les extrémités supérieures, également fermées par un couvercle, sont au même niveau que le haut du corps central, auquel les relient deux tiges horizontales servant d’éléments de prise. (extrait du site patrimoine de France)

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 17 juin 2011 09:53, par claude.

    C’est effectivement un chauffe bain.Certains étaient entièrement en cuivre (rouge).Belle pièce de collection.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 17 juin 2011 11:39, par pauline puteaux

    la proposition de chauffe bain, est intéressante, mais comment s’en servait-on ? vous dites que c’est lesté pour ne pas flotter sans doute....

    mais on mettait ça dans quoi ?la baignoire ? le baquet ? autant avoir une buanderie qui chauffe en un rien de temps à ebullition....et puis il faut avoir de bonnes braises... on le remplit par le haut ? je suis curieuse de savoir son fonctionnement. J’avais pensé à un fumoir à viande...????
    pauline

    Répondre à ce message

    • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 09:18, par schreder

      Ce n’est pas un fumoir à viande.Mais bien un chauffe bain en cuivre,que l’on mettait dans la baignoire pour chauffé l’eau et que l’on retirait pour prendre son bain

      Répondre à ce message

    • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 14:12, par francou46

      oui, il s’agit bien d’un chauffe bain ; on remplissait le réservoir de braises, on plongeait le tout dans le baquet (ou la baignoire d’eau froide), la vapeur s’évacuait par les côtés ; ça devait être bien lourd à manipuler et ça ne doitpas valoir l’eau chaude au mitigeur...c’est tout de même une très belle de cuivre, étamée à l’extérieur et je suis ravie d’expliquer son usage aux personnes ven ant à la maison et découvrant le mien.Francou46

      Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 06:46, par gcoignard

    Magnifique objet qui prouve (s’il en était besoin) l’ingéniosité de nos ancêtres..(à quelle période fut-il utilisé ? Les difficultés de la vie de l’époque les faisaient « cogiter » pour trouver des solutions pratiques et en plus esthétiques ! Serions-nous capables aujourd’hui de faire preuve d’autant d’imagination pour résoudre nos difficultés de vie matérielle quotidiennes ?? Imaginons simplement un instant que nous n’ayons plus l’électricité ?..

    Répondre à ce message

    • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 08:33, par Françoise

      cet objet me semble t il,etait ulilise en mileu rural ou dans une arriere cour ; les personnes faisaient bouillir de l eau avec le bouchon afin qu il n y ait pas d impuretes (aucun probleme de pression sous le couvercle, celui ci n est pas etanche)lorsque l eau se mettait a fremir les personnes bouchaient les deux cheminees et le rentrait pour tremper les cocons de soie .Les braises maitenaient l eau a fremissement et lorsque les braises menacaient de s eteindre on ouvrait une ou deux des cheminees. cet objet etait utilise dans un atelier ou tout simplement dans une piece pricipale de ferme en periode de recolte des cocons . il serait interessant de connaitre la provenance de cet objet ,ou au moins l endroit de son utilisation.
      magnifique objet de metier.

      Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 08:36, par daniel

    S’il s’agit bien d’un chauffe-bain, les deux tuyaux latéraux ne me sempblent pas être des cheminées d’évacuation des fumées car elles arrivent au-dessous de la braise ; c’était plutôt les tubes qui amenaient de l’air frais et favorisaient la combustion, ce qui impliquerait que, pendant l’utilisation tous les couvercles étaient enlevés et n’étaient reposés que pour servir d’éteignoir.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 09:20, par Nicolegerard

    C’est effectivement un chauffe-bain,pour son utilisation on le remplit de braise et on le plonge dans la baignoire en métal ou en pierre.Cela doit etre très efficace par la transmission de la chaleur.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique àidentifier 18 juin 2011 09:49, par cheron

    S’il s’agissait d’un chauffage d’appoint ou d’un chauffe-bain je pense que les « poignées » de chaque côté seraient recouvertes de bois, pour ne pas se brûler en le transportant.

    En tout cas, c’est fort décoratif et bien joli

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 09:58, par fournet

    bonjour tout le monde,

    un récipient chauffe-bain ? explication séduisante et sans doute bonne, mais....
    plein d’eau très chaude, il devait être très lourd et très délicat à transférer du socle-foyer dans la baignoire ou le baquet ; il devrait donc y avoir des poignées pour faciliter cette manipulation ; on en voit pas...mais peut être sont-elles dessoudées ?
    et pourquoi tremper le-dit chauffe-eau dans l’eau froide pour la réchauffer, alors qu’on pouvait tout simplement verser l’eau du récipient directement dans la baignoire ou le baquet ?
    à nous tous, on trouvera bien le fin mot de l’histoire !

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 09:59, par jugamax

    je penserai a un fumoir , oui pour la braise sur la grille peut etre depose t on viande ou poisson ou ?? et pour eviter la condensation ils ouvraient l’extremite de chaques cotes ?? du coup cela m’intrigue !!

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 11:15, par Michel Mazure (golutien)

    Bonjour,
    moi ce qui m’étonne un peu c’est que cet objet ait pu servir à réchauffer en y mettant des braises à l’intérieur car l’on vois bien que les soudures ( brasures) entre les différentes parties sont réalisées avec de l’étain, et en plus si le fond est tapissé de plomb, tout cela est incompatible avec la chaleur des braises qui ferait fondre ces soudures et ce plomb.
    l’étain a un point de fusion de 232° centigrade et le plomb de 327° CQFD.

    Répondre à ce message

    • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 12:41, par mecagriph

      L’objet n’est pas complet. C’est un chauffe bain. On le remplissait d’eau bouillante et on le trempait dans la baignoire. Il manque les deux poignées entre les deux tubes et le réservoir.

      Répondre à ce message

    • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 14:35, par lima1955

      oui les braises ferais fondre le plomb si celui ci n’est pas immergé, l’eau fesant effet de refroidisseur,

      exemple prenez un ballon de baudruche mettez y de l eau et mettez une flamme vive dessous vous verrez l,eau chauffer et le ballon ne se crèveras pas. cqfd

      Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 11:26, par nadine

    Bonjour

    J’ai un objet similaire en zinc et après enquête autour de moi
    une personne m’a affirmé que s’était un chauffe bain
    "mettre de la braise par le gros goulot et l’eau de la
    baignoire reste plus longtemps chaude je me suis contentée
    de cette explication qui reste possible.
    cordialement
    Nadine

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique àidentifier 18 juin 2011 12:28, par Defrance

    Comment sont soudées les deux tubes ? si c’est àl’étain il me parait alors improbable qu’il puisse contenir des braises qui entraineraient la fusion des soudures ?

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 13:34, par auge1898

    Il faudrait d’ abord savoir dans quelle région et objet a été trouvé. S’ il s’ agit d’ un ustensile ayant servi pour obtenir de la soie, il faudrait savoir s’ il y existait des magnaneries. Sinon cette intéressante hypothèse ne tiendrait pas. La mention du lieu de découverte est une précision dont on peut regretter l’ absence dans plusieurs des description d’ objets à identifier.
    D’autre part l’ objection contre l’utilisation des anneaux comme poignées n’ est pas valable : les vieilles casseroles n’avaient leurs manches isolés non plus. On en voit d’ailleurs actuellement de semblables. On prend un torchon pour les saisir, tout simplement.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 14:31, par Laurence DENIS

    Des objets semblables sont en vente sur un site bien connu de vente en ligne sous la désignation de chauffe-bain, à des prix variables selon que l’objet est complet ou non, ou vendu par un professionnel ou un particulier. Les prix varient de 75 € pour un objet incomplet, à 300 ou 650 €. A noter qu’à 650 €, il n’y a pas eu d’enchères, mais l’objet, proposé par un antiquaire, et daté du 18e siècle, était parfaitement intact.
    Cordialement
    Laurence DENIS

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 16:31, par MICHEL

    Le fait que la base soit très lourde incline à penser qu’il s’agit d’un objet destiné à être immergé, si non, il aurait flotté (Archimède avec nous ! ) donc l’hypothèse du « chauffe bain » semble probable. Reste à comprendre comment on le sortait de la baignoire alors qu’il était encore chaud... et paraissant d’autant plus lourd à mesure qu’on le sortait (Archimède toujours).
    Une suggestion : adressez vous aussi à l’ INTERMEDIAIRE DES CHERCHEURS ET CURIEUX.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 17:11, par Jean LE ROY

    Il s’agit bien d’un chauffe-bain. « Récipient en métal (cuivre ou fer étamé), cylindrique ou galbé, rempli de braises et que l’on plong dans l’eau d’un bain pour la chauffer. Le chauffe-bain, fermé hermétiquement par un couvercle emboîtant, est muni de deux cheminées latérales coudées, également fermé par un couvercle, partant du bas du corps et dont les extrémités supérieures sont au même niveau que le haut du corps central ; deux tiges horizontales les relient au corps central ; les cheminées latérales servent à diffuser la chaleur ; deux tiges horizontales les relient au corps central et servent d’éléments de prises. »
    Les tiges horizontales sont absentes sur le modèle présenté.
    Références : Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Principes d’analyse scientifique. Objets civils domestiques. Paris, Ministère de la culture, Imprimetrie nationale, 1984, in-4°, page 480, figures 2268 (en tôle de fer étamé, fin XIX° s.)& 2269 (en cuivre, fin XIX° s.).

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 18 juin 2011 19:52

    bonjour
    Tres bel objet
    Sur votre moteur de recherche en mode image tapez « chauffe bain en cuivre » et vous trouverez beaucoup de ces objets , valeur entre 300 et 900 euros mais aucun doute sur son emploi
    cordialement
    didier

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 19 juin 2011 11:24, par marie t

    Bonjour
    Il s’agit bien d’un chauffe bain récipient en métal ou cuivre ou fer étamé cylindrique ou galbé, rempli de braises que l’on plonge dans l’eau d’un bain pour le chauffer.
    Le chauffe bain fermé hermétiquement par un couvercle emboitant.
    Les cheminées latérales servent a diffuser la chaleur.
    Epoque fin 19 éme siècle.

    Marie t

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 26 novembre 17:23, par guedon ghislaine

    C’est un objet qui servait à chauffer le bain.
    Ce chauffe bain était introduit dans le bain après avoir mis de la cendre dans le fond et l’on enlevait soit, les 2 chapeaux des cotés soit un, afin d’activer les braises. Ainsi l’eau était chauffée.

    Répondre à ce message

  • Un objet domestique à identifier 26 novembre 17:28, par guedon ghislaine

    J’ai omis de vous préciser que j’en possède un qui appartenait à ma grand-mère, qui elle même l’a utilisé étant jeune.

    Répondre à ce message

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |