www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Une photographie des élèves du Collège de Semur-en-Auxois en 1874

Une photographie des élèves du Collège de Semur-en-Auxois en 1874


jeudi 3 mai 2012, par Georges Houy

Répondre à cet article

J’ai en ma possession une photo de classe du collège de Semur-en-Auxois (Côte-d’Or) datant de 1874.

Hormis le photographe clairement identifié (Detourbet, 20 rue Vital à Paris)

et mon aïeul figurant parmi les élèves (14 ans lors de la prise de vue),

JPEG - 48.7 ko
Auguste Henri VERDOT
Né le 11 novembre 1860 à Savoisy (21), marié avec Laetitia Marie MICHAUD le 20 septembre 1887 à Ampilly-le-Sec (21), décédé le ?.

je n’ai hélas aucune autre info...

Peut-être que quelques lecteurs de la Gazette pourront identifier certains élèves comme étant l’un de leurs aïeux, ou même donner un nom aux professeurs :

JPEG - 91.9 ko
Portraits des élèves du rang supérieur
JPEG - 115.7 ko
Portraits des élèves du rang inférieur
JPEG - 135.2 ko
Les professeurs

Cette superbe photo de classe appartient à une époque où l’usage de l’uniforme dans les établissements scolaires était la norme.

On remarque que dans sa composition il s’inspire directement des uniformes militaires : la tunique sombre, le képi ou la casquette, les boutons dorés constituent alors le quotidien des élèves des collèges et lycées publics ou privés.

JPEG - 48.1 ko
On voit ici les boutons dorés sur une rangée et les palmes brodées en or sur les cols.
JPEG - 47.9 ko
Le képi est la coiffure de repos des militaires. Il est aussi appelé bonnet de police à visière, ou encore « culs de poule ».

Selon Francis-Henri Courroy, l’uniforme « se portait été comme hiver, sans manteau : dans les classes, à côté du poêle, dans la cour sous la neige, en promenade, par tous les temps, en toutes circonstances, le collégien était pareillement vêtu. L’ingéniosité des femmes de sa famille à parer cette tunique d’invisibles rembourrages pour les jours de grand froid était sévèrement jugée par des éducateurs admirateurs de Lycurgue » [1].

Merci par avance aux lecteurs qui voudront bien me livrer leurs impressions et commentaires sur cette photo, peut-être identifier l’un de leurs ancêtres, ou me fournir des informations sur le collège de Semur-en-Auxois.

Source : Francis-Henri Courroy, Apprendre en uniforme, Haroué, Gérard Louis éditeur, 2007.

Notes

[1Législateur mythique (IXe s. av. J.-C. ?) à qui furent attribuées les sévères institutions spartiates.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

14 Messages

  • Bonjour,
    Je ne connais pas Semur en Auxois, mais je trouve cette photo très riche. D’abord, tous ces jeunes garçons sont très beaux, dans une pose presque romantique pour certains. Ils regardent vers des horizons différents, et votre aïeul parait fort mécontent, son menton renfrognée l’atteste !
    Quant à l’uniforme, je m’étonne que certains élèves ne le portent pas. S’agirait il d’une distinction entre de futurs engagés militaires et des non engagés ?
    Enfin, le détail du vieux professeur bedonnant assis ajoute une note rigolote et ouvre les portes de notre imagination sur la vie dans cet établissement scolaire. Merci.

    Répondre à ce message

  • Une photographie des élèves du Collège de Semur-en-Auxois en 1874 5 mai 2012 11:35, par Geneviève Lévêque

    Je m’étonne que l’intitulé de la photographie soit « collège de Semur-en-Auxois » il s’agissait plutôt du lycée de Semur-en-Auxois, un lycéen napoléonien. Le collège moderne a été créé un peu avant 1960 et s’appelait alors « cours compléméntaire » et s’adressait aux élèves désirant faire des études courtes. Ensuite il s’est transformé en CEG (Collège d’enseignement général). J’ai été moi-même élève de ce CEG de 1961 à 1966. Ensuite il s’est intitulé CES puis Collège tout court dans les années 1970. A présent, il s’appelle « collège Christiane Perceret ». A priori, je ne peux pas identifier les élèves mais je vais m’informer en montrant la photo à des habitants de Semur.
    Je vous récrirai si nécessaire.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Vos petits bonhommes sont en uniformes scolaires.
    Au lendemain de la défaite de 1870 ressentie en France comme une humiliation nationale, la volonté et le désir de revanche sont immédiats. Uniformes, règlement, maniement des armes, patriotisme, tout était enseigné par les instituteurs aidés d’anciens militaires. Une génération a été ainsi formée pour les futures hécatombes de 14/18.
    Ces initiatives répondent aux voeux des pères fondateurs de l’école républicaine soucieux d’instruire les petits français mais surtout d’en faire des citoyens et des soldats.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour !Désolée de ne pouvoir vous répondre concrètement !Me concernant,j’ai un Arrière-A-A-A-grand-père né à Semur en Auxois le 06/04/1767:Jacques BONNOT,marié et décédé à Montréal(89) !/Bonnes chances dans vos recherches !Amicalement !Dominique;-)

    Répondre à ce message

  • Bonsoir Monsieur Houy,

    je suis le président des anciens élèves du vieux collège de semur. Association qui existe de facto depuis 1831, mais dont la création n’a été officialisée qu’en 1879.

    les origines du Collège de Semur se trouvent dans une délibération de la Chambre de Ville de Semur-en-Auxois en 1551 permettant la création d’une « escolle » où le latin serait aussi enseigné.

    Au cours des siècles eurent lieu un certain nombre de déménagements et de restrucurations. En 1807, le vieux collège finissait par s’établir dans l’ancien couvent des Capucins qu’il a toujours occupé depuis (aujourd’hui le Bâtiment H !).

    Au XIXe siècle et dans la 1re moitié du XXe siècle, à l’instar des lycées plus grands (et créés par Napoléon), les collèges permettaient d’étudier de la 6e au baccalauréat dans la tradition des « humanités ».
    Ils n’ont rien à voir avec les Cours complémentaires et autres CEG ou CES de création beaucoup plus récente qui n’allaient que de la 6e à la 3e.

    Le Collège de Semur est resté collège de la 6e aux classes terminales jusqu’en 1960, année où il est devenu lycée national mixte classique et moderne. Depuis quelques années, le vieux collège s’appelle maintenant lycée Anna-Judic. le Collège Perceret est lui l’héritier de l’ancien cours complémentaire.

    Il semblerait que le jeune Sébastien Leprestre, futur marquis de Vauban ait étudié dans notre vieux collège.

    Notre association serait très intéressée par la publication dans son bulletin annuel de cette photo ainsi que des commentaires que vous y avez joints. Accepteriez-vous de nous en donner l’autorisation ?

    Pour toute autre information et pour me contacter :

    Président de l’Association des anciens élèves des collège et lycée de Semur-en-Auxois
    C/O Secrétariat du Proviseur du Lycée Anna-Judic
    37 rue de la Liberté
    BP 70
    21140 Semur-en-Auxois

    ou par e-mail

    dansl’attente de vos nouvelles, avec mes meilleurs salutations.

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      En ce qui me concerne, je suis d’accord sous réserve d’indiquer les références de l’article et sa provenance. L’accord de Monsieur Houy est également indispensable.
      Je pense qu’il va répondre à ce message.

      Auriez-vous des documents qui pourraient nous permettre de connaître les noms de cette classe de collégiens ? Il doit bien exister des registres d’inscription ?

      Merci par avance,

      Cordialement,

      TS

      Répondre à ce message

      • Bonjour Monsieur Sabot,

        Merci pour votre réponse rapide.

        Il va sans dire que, si nous obtenons l’autorisation de reprendre pour notre bulletin annuel les photos et les commentaires d’accompagnement concernant cette classe du Collège de Semur en 1874, nous indiquerons clairement à nos lecteurs toutes les références et la provenance du document, comme ce doit être la règle.

        Pour ce qui est des registres d’inscription de l’année 1874, ils ne sont pas dans les archives de l’association, mais ils appartiennent à un fonds relevant de l’ancien collège. J’ai lancé des recherches pour les retrouver et, naturellement, je vous tiens au courant du résultat de notre quête.
        Affaire à suivre, donc.Nous restons en contact.

        Avec mes meilleures salutations

        G. Gonnot

        Répondre à ce message

    • Bonsoir Georges,

      merci pour ces infos (et merci à Thierry en passant pour son aide sur cet article).

      La photo numérisée en haute résolution (6.5 Mo) st disponible à cette adresse. Vous pouvez bien entendu la publier.

      Elle est d’ailleurs à disposition de tous ceux qui souhaiteraient la récupérer pour leurs recherches d’ancêtres ou pour publication (web, papier) du moment que la source est mentionnée... ;-)

      Cordialement,
      Georges

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    A propos de l’appellation « collège », il me semble qu’il n’existait qu’un lycée (« d’Etat ») de garçons par département, au chef-lieu (les lycées de jeunes filles ont été créés en 1881) ; les autres établissements , municipaux, portaient le nom de collèges, et ont été plus tard « nationalisés ».

    J’ignore si l’uniforme était imposé aussi dans les collèges.

    La photographie est très belle et bien commentée .

    Merci de nous faire partager ce document et bonne chance pour vos recherches.

    Chantal.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Les AD21 sont en ligne. Il y a un certain nombre de naissances (4) et de décès (8) VERDOT dans les tables décennales de Savoisy pour la période 1892-1902. Pour des consultations de registres plus récents, vous pouvez vous adresser à Jocelyne LAROCHE-LEON (vous la trouvrez dans l’annuaire), maire de Savoisy de ma part (Marc BOVE, ancien collègue de son mari) qui vous renseignera certainement quant aux registres que conserve encore la mairie, pour retrouver le décès de votre ancêtre. « Verdot » est peut-être à rapprocher d’un toponyme, il y a en effet près de Savoisy un village qui s’appelle « Verdonnet ».
    Cordialement et à votre disposition.
    Marc Bove

    Répondre à ce message

    • Bonsoir Marc,
      merci pour cette piste. Effectivement, c’est un de mes quelques aïeux (sur cette période) pour lesquels je n’ai pu effectuer que la recherche en ligne sur les AD et malheureusement ne pas trouver la date de décès (pour le moment).

      Pour le toponyme, effectivement, lorsque j’étais passé à Savoisy, j’avais vu ce village. Mais à l’époque ne m’intéressant pas du tout à la généalogie ni à mes ancêtres, je n’avais pas pensé à faire le rapprochement...

      A bientôt,
      Georges

      Répondre à ce message

  • Bonsoir à tous et merci pour vos commentaires.

    Lorsque je suis tombé sur cette photo de classe en rangeant de vieux papiers, j’ai été le premier surpris.

    Ancien photographe professionnel, sa valeur m’est apparue :
    - au niveau de la qualité de sa conservation, elle était simplement dans une pochette plastique...
    - au niveau de sa date elle-même. On ne met pas tous les jours la main sur une photo (fut-elle de classe) de près de 140 ans.
    - au niveau de la recherche de mes ancêtres. C’est au moment où je débutais ma généalogie (fin 2011) que j’ai fait cette « découverte ». Comme quoi...
    - enfin au niveau de l’intérêt généalogique communautaire qu’elle peut représenter pour ceux qui ont également des ancêtres dans cette belle région.

    Tenez-moi au courant ! ;-)

    Cordialement,
    Georges

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Belle photo. Bravo pour votre article !

    J’ai fouiné un peu sur Gallica et j’ai trouvé cette ligne amusante : « Pion, principal du Collège, membre fondateur, à Semur »

    Plus sérieusement, allez voir le « Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de Semur » pour 1872

    Il y a un bon historique des Ecoles à Semur en Auxois.

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k213708n/f6.image.r=pion.langFR

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |