www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Documents » Actes insolites » Un précieux témoignage sur la peste de 1720 en Provence

Un précieux témoignage sur la peste de 1720 en Provence


jeudi 21 juin 2012, par Christine Marliet

Répondre à cet article

La peste de 1628 décima à Lyon la moitié de la population. Les autorités de la ville surent tirer de cette funeste expérience de profitables leçons. L’une d’elles fut la création du Bureau de la Santé dont les Commissaires mirent en place des mesures de prévention. Leur vigilance, jointe aux prières des Lyonnais, préserva Lyon et sa région de la peste en 1720.

Afin de célébrer leur efficacité, Claude Picard, curé de Tassin, village à l’ouest de Lyon (devenu plus tard la ville de Tassin-la-demi-Lune), écrivit ce mémoire en 1721 : 

"L’an mil sept cent vingt à l’issue de la foire de Beaucaire en Provence, la peste se mit dans la ville de Marseille par un bâtiment qui venait du Levant qui l’y apporta. Ceux qui y entrèrent pour décharger les marchandises en furent saisis et moururent sur le champ. Ainsi, des uns aux autres successivement elle se répandit par toute la ville. Elle dura pendant deux ou trois ans et se répandit dans les villes de Toulon, Aix où l’on compte plus de 120 000 personnes qui en moururent. Monsieur le Duc d’Orléans, pour lors régent de France, y envoya des troupes pour garder les barrières et empêcher la communication.

Mon frère Jean Picard était au service de sa Majesté dans le régiment de Brie, compagnie de la Caffinière (voir ci-dessous) qui fut commandé, qui y demeura trois ans. Il en fut atteint et en guérit grâce au Seigneur. Il m’est venu voir depuis et m’a fait le récit de tout ce qui s’y est passé de plus considérable.

Le Seigneur nous en a par sa miséricorde préservé dans ces pays-ci et par les soins que se donnèrent Messire François-Paul de Neuville, archevêque de Lyon et de la Chambre de la Santé établie dans la dite ville qui faisait brûler par la main du bourreau toutes les marchandises qu’on en amenait et faisait faire la quarantaine à tous ceux qui venaient de ce pays. Voila l’exemplaire des billets de santé que messieurs les curés du Diocèse donnaient à leurs paroissiens quand ils allaient hors de leur paroisse. Je laisse ce mémoire à mes successeurs afin qu’ils unissent leurs très humbles actions de grâce envers la Divine Majesté de ce qu’elle nous en a voulu délivrer à celles que nous lui avons rendues et prient le Seigneur qu’il aie toujours ces pays du lyonnais sous sa sainte garde et protection. Claude Picard, Curé de Tassin et Charbonnière".

JPEG - 238.6 ko
Un exemple de billet de santé
BMS Tassin-la-Demi-Lune (69), 244 GG2 1721-1722, vue 3/11.

Qui pourra identifier, dans la photo ci-dessous, le nom de la compagnie du régiment ?

Voici la solution en image à la question ci-dessus :

JPEG - 68.6 ko
La Compagnie de la Caffinière
Extrait de l’ouvrage Les contrôles de troupes de l’Ancien Régime, tome 2, Publication du service historique de l’État-Major de l’Armée de Terre, 1970, par A. Corvisier.

Note : Les offices des bureaux de santé contrôlaient les mouvements des personnes et des marchandises susceptibles de transmettre la peste au cours de leurs déplacements. Les mesures mises en place étaient la purge des marchandises et la mise en quarantaine des personnes.

Source : BMS Tassin-la-Demi-Lune (69), 244 GG2 1721-1722, vues 2-3/11.

Pour compléter cet article :
- Le mur de la peste en Provence
- La peste en Provence et à Lambesc (1720-1722)

Lire l’avis des premiers lecteurs

Cet ouvrage, étude inédite, se propose de vous faire découvrir quelques-unes de ces mentions insolites et de vous en montrer la richesse historique et généalogique. Il répond à bien des questions au sujet de ces textes insolites qui parsèment les registres paroissiaux : Pourquoi certains curés notent des mentions insolites ? Que nous apprennent-elles sur la vie quotidienne de nos ancêtres ? Comment repérer, déchiffrer, transcrire et commenter ces témoignages du passé ? Comment les utiliser pour compléter notre généalogie et l’histoire de notre famille ou de notre village ?

Il s’agit du premier numéro de Théma, la nouvelle collection d’histoire et de généalogie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

14 Messages

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |