www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ?

Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ?


jeudi 28 juin 2012, par Jacques Dupé

Répondre à cet article

Une photo au milieu de tant d’autres, quelques bribes d’information que les générations se transmettent, et sans doute déforment, comme par exemple qu’il serait mort dans le Jutland [1]. On n’en sait pas plus ! Malgré bien des recherches, nous n’avançons plus. Même sur le site de Mémoire des Hommes, il n’apparaît pas.

Voici la photo :

Bien que la photo ait été prise à Brest, il n’y a jamais eu de Régiment d’Artillerie Coloniale. Le plus proche étant celui de Lorient (2e RAC). Ou alors, peut-être s’agit-il alors du 2e RIC de Brest

JPEG - 150.8 ko
Inscription sur la banderole
Honneur Patrie me Bon d’Artrie (artillerie) Colole (ce dernier mot semble avoir été ajouté à la main sur l’image pour remplacer un autre mot (mais lequel ?).

La fiche signalétique :

Pheulpin Francois Eugène

Né le : 17/10/1878
Lieu : Giromagny (ancien départ. 68 devenu 90 Territoire de Belfort)
Classe : Classe 1898
N° matricule : 525 (à Belfort lors du recrutement)
Arme : Bataillon d’Artillerie Coloniale (lequel ?) ou le 2e Régiment d’Infanterie Coloniale
Grade : Sergent (sur la photo)
Décédé : où ?
Lieu : où ?
Décoration : Médaille coloniale (semble-t-il).
Situation. familiale : Célibataire

JPEG - 46.8 ko
En comparant la photo et le modèle dessiné, cela ressemble à la médaille coloniale avec agrafe.

Note : Le 2e Régiment d’Infanterie Coloniale est mobilisé à Brest, sous les ordres du colonel GALLOIS, à l’effectif de 3 326 hommes (pour la plupart Bretons d’origine) et 69 officiers.

Il quitte cette ville le 8 août 1914 et se rend en chemin de fer aux environs de Bar-le-Duc, où il arrive le 10 août. Il se porte vers le nord, à Chauvency-le-Château, par étapes, et y arrive le 17, après avoir cantonné à Nubécourt, Souhesmes-la-Petite, Dombasle-en-Argonne et à Liny-devant-Dun. Le 18 août, près de Liny, à Thonne-les-Prés, le régiment prend les avant-postes. Le 22 août, venant de Gérouville, il parvient à Rossignol (Source : www.troupesdemarine.org).

Alors, où et quand est-il mort et quel était son régiment ? Il avait 36 ans au début de la Grande Guerre. Peut-être que l’un d’entrevous pourra nous fournir des informations ?

Merci par avance...

Notes

[1Bataille de Jutland où s’affronta la marine britannique et allemande, entre mai et juin 1916, en mer du nord. D’aucune façon la France n’y participa.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

29 Messages

  • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 28 juin 2012 22:28, par Michel Guironnet

    Bonsoir,

    Bizarrement, si j’ai bien trouvé sur les tables décennales en ligne la mention de la naissance de François Eugène le 17 octobre 1878 à Giromagny ; dans le registre des naissances de cette année je ne trouve aucun acte à cette date ni une autre !

    Peut être ai-je mal cherché ? J’espérais trouver quelque piste...En tout cas, l’uniforme sur la photo semble bien antérieur à 1914...
    Avez vous eu communication de son registre matricule par les archives ?
    Ce document devrait vous éclairer.

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 29 juin 2012 14:43, par Jacques Dupé

      Bonjour !

      François Eugène Pheulpin
      est l’un des aïeuls d’Évelyne GUBLER, mort à la Grande Guerre.

      - D’une part, il est probable que la photo était prise bien avant 1914, et d’autre part, l’homme avait 36 ans en 1914. Donc l’uniforme est en effet plus ancien (fin du XIXe début du XXe siècle).
      - Le fond de la photo a été modifié à la main, car, je suppose, qu’il s’agit de carte type ou il suffisait d’imprimer le n° de régiment (d’où l’inscription me pour ixième régiment), à la place de régiment il est calligraphié en abrégé Bataillon d’Artillerie Coloniale.
      Si on examine attentivement la photo, les galons de sergent ont été aussi surchargés... peut-être pour qu’ils ressortent davantage ?
      - Peut-être que ce sous-officier a été muté au 2e Régiment d’Infanterie Coloniale à Brest et qu’il a voulu faire une photo d’avec son ancien régiment ?
      - Un courrier est parti au Centre des Archives du Personnel Militaire de Pau (CAPM ex BCAAM).

      Cordialement

      Jacques Dupé

      Répondre à ce message

      • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 14:33, par evelyn4

        Bonjour,

        Merci pour votre superbe article.
        Je suis assez d’accord avec les personnes m’ayant déjà répondu.
        Son uniforme doit dater de la période où il a fait son service militaire, c’est à dire en 1898. Il se peut qu’il se soit « engagé » dans la coloniale à cette époque ou juste après. En effet je l’ai retrouvé recensé chez ses parents avec ses 2 jeunes soeurs en 1896 (il était fileur aux filatures de Giromagny) mais plus 5 ans plus tard.
        La photo ne doit pas dater de 1914, mais de début 1900.
        J’avais aussi trouvé que cet uniforme à tresses avec brandebourgs datait de fin 19è et début 20è et que les sous-officiers portaient généralement le schako à cette époque.
        J’espère que vous recevrez ce message. Bonne journée.

        Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 29 juin 2012 19:44, par Jean-Claude RUTH

      François Eugène PHEULPIN est bien né le 17/10/1878 à Giromagny, mais sous le nom de sa mère Angélique Marie ROSSÉE.
      Il a été légitimé lors du mariage de celle-ci avec Louis Philippe PHEULPIN le 11/10/1879 à Giromagny.

      Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 15:35, par evelyn4

      Bonjour,

      Merci de votre réponse.

      Vous ne l’avez pas trouvé je pense, parce qu’il est né Rossée nom de sa mère et qu’il a été un an plus tard légitimé par le mariage de ses parents.
      Je pense que la photo peut date du temps où il a fait son service militaire (1898) ou juste après s’il s’est engagé dans la Coloniale, ce que je pense. Personne n’est plus là pour me le dire, ma grand-mère étant décédée en 1957 et sa soeur plus tôt encore.

      J’ai bien retrouvé son matricule dans les « recrutements » des archives départementales de BELFORT, mais pour l’instant je n’ai eu accès qu’à la liste récapitulative, les fiches individuelles et les actes de « décès » après 1900 n’étant pas encore numérises sur INTERNET.
      Il me faudre donc encore patienter.
      Cordialement.
      Evelyn4

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Concernant l’uniforme, il s’agit bien de l’Artillerie coloniale ( avec les brandebourgs ) et en aucun cas de l’Infanterie coloniale.

    Pour ce qui est du mot effacé et remplacé par Coloniale, je pense qu’il s’agit au départ d’un cadre de photo datant davant 1900 et où l’artillerie et l’infanterie coloniales s’appelaient artillerie et infanterie de Marine. Il devait être donc écrit Bataillon d’Artillerie de Marine.
    La photo doit dater de juste après 1900.

    Cordialement.
    Jacques, modérateur de Génémil

    Répondre à ce message

  • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 29 juin 2012 13:03, par cathy blaise

    bonjour ;
    « colole » est un abrégé de « coloniale » : voir les 2 traits qui soulignent le « LE » de la fin, qui marque une abréviation ;
    le « me » veut dire « troisième » : le « m » a 3 pattes, il représente donc le 3 (III) en chiffres romains, et le « e » est l’abréviation de « ème ».
    bonne chance pour la suite de votre recherche
    cathy blaise

    Répondre à ce message

  • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 29 juin 2012 13:28, par Jacques SEYNAEVE

    Bonjour,

    Il s’agit bien d’un uniforme de l’Artillerie coloniale ( brandebourgs sur la veste ), et en aucun cas de l’Infanterie coloniale.

    En ce qui concerne le mot remplacé par Coloniale sur le bandeau du cadre, il doit s’agir de « de Marine », les troupes de Marine ayant pris le nom de troupes coloniales en 1900.
    Le cadre devait porter la mention Bataillon d’Artillerie de Marine ; la photo ayant dû être prise juste après 1900, on a effacé le mot de Marine pour le remplacer par Coloniale.

    Cordialement.
    Jacques, modérateur de génémil

    Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 29 juin 2012 15:07, par Chrsitophe

      Bonjour,

      Comme vous avez les éléments relatifs à la fiche matricule, pourquoi ne pas consulter celle-ci ? La date du décès devrait y figurer ainsi que fort probablement le lieu.

      " Classe : Classe 1898
      N° matricule : 525 (à Belfort lors du recrutement)
      "

      Bonnes recherches,
      Christophe

      Voir en ligne : http://147ri.canalblog.com

      Répondre à ce message

      • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 14:57, par evelyn4

        Bonjour,
        Merci de votre réponse.

        J’ai en effet trouvé son matricule dans la rubrique « recrutement » des archives départementales de BELFORT, mais je n’ai pu avoir accès qu’à la liste récapitulative.
        En effet, les fiches individuelles ne sont pas encore mémorisées par plus que les « décès » après 1900 pour la ville de GIROMAGNY.
        Il me faudra donc attendre encore pas mal de temps... à moins que quelqu’un puisse me renseigner entre temps !
        Bonne journée.

        Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 14:51, par evelyn4

      Bonjour,
      Merci de votre réponse.

      J’avais aussi cherché des renseignements sur les uniformes sur Internet et savais que cette tunique à tresses avec brandebourgs datait de fin 19è - début 20è.
      Je pense qu’il a fait son service à partir de 1898 et qu’il s’est peut-être engagé ensuite dans la Coloniale.
      Il y avait le 2e RAC à BREST qui possédait une Cie d’ouvriers d’Artillerie Coloniale (BOA soit Bataillon d’Ouvriers d’Artillerie Coloniale). A BREST existait la 1re Cie d’Apprentis Canonniers.
      Etait-il instructeur dans un domaine ou un autre ?
      Leur tunique était kaki ou moutarde avec brandebourgs noirs et ils portaient le schako.
      Cordialement.

      Répondre à ce message

  • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 1er juillet 2012 08:37, par Jean-Claude RUTH

    Bonjour,

    François Eugène PHEULPIN est bien né à Giromagny le 17/10/1878, mais sous le nom de sa mère, Angélique Fanie ROSSÉE.
    Il a été légitimé et portera le nom de PHEULPIN à partir du mariage de ses parents, Louis Philippe PHEULPIN et Angélique Fanie ROSSÉE, à Giromagny le 11/10/1879.

    Cordialement
    Jean-Claude RUTH

    Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 09:59, par Jean Tripogney

      Bonjour,
      Le nom PHEULPIN est très répandu eb Hte. Saone Dept ; voisin de Belfort. Peut-être pourriez vous interroger cette famille,si ce n’est dejà fait, en particulier à LURE(ils étaient 5 ou 6)

      Répondre à ce message

      • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 15:12, par evelyn4

        Bonjour,
        Merci de votre réponse.

        François Eugène était mon grand-oncle, frère aîné de ma grand-mère paternelle. Lui seul est orthographié PHEULPIN, ses deux soeurs étant enregistrées PHELPIN à leur naissance.
        Leur père Jean-Philippe étant parfois enregistré PHEULPIN comme à son mariage ou PHELPIN selon le cas. La famille est passée de PHELPIN à PHEULPIN pour revenir à PHELPIN. Une branche est aussi orthographiée FELPIN.
        Originaires de GIROMAGNY (territ. de Belfort)depuis 1700 (je ne suis pas remontée plus loin pour l’instant), mes arrières grands parents se sont installés ensuite à LEPUIX-GY, village voisin où ils se sont mariés.
        Les PHEULPIN de Hte Saône, notamment à CHAMPAGNEY ou LURE doivent être d’une branche plus éloignée. Je n’ai pas fait de recherches dans cette direction. Etes-vous de la région ?
        Connaissez-vous ces PHEULPIN de LURE ?
        Bonne journée.

        Répondre à ce message

    • Francois Eugène Pheulpin ça vous dit quelque chose ? 3 juillet 2012 15:23, par evelyn4

      Bonjour,

      Merci de votre réponse.
      J’ai eu énormément de mal à trouver son acte de naissance. Ma grand-mère avait toujours dit qu’il s’appelait Eugène et comme son acte de naissance à elle était PHELPIN et que je ne savais pas s’il était plus âgé ou plus jeune qu’elle, j’ai longuement fouillé à LEPUIX-GY où elle et sa soeur sont nées. En vain. C’est en recherchant un autre ancêtre sur GIROMAGNY que j’ai découvert par hasard l’acte de naissance d’un François Eugène ROSSEE, nom de famille de sa mère et que j’ai vu qu’il s’agissait de lui ! Car lui est PHEULPIN et ses soeurs PHELPIN (pourtant le même père) pour corser les choses.
      Il faut vraiment avoir un flair de chien policier pour s’y retrouver dans les archives.
      Cordialement.
      Evelyne GUBLER.

      Répondre à ce message

      • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 4 juillet 2012 15:58, par Jean-Claude RUTH

        J’effectue une recherche sur des PHELPIN et je suis bloqu vers 1800 Giromagny dans la branche suivante :
        PHELPIN Mathias (+<1834) x N. Anne Claude
        PHELPIN Laurent (+ 20/3/1834 Giromagny)x(?) DURIN Catherine
        PHELPIN Joseph x (4/12/1834) x HOSATTE Thrse Gertrude
        Y-a-t-il un lien avec vos anctres ?
        Merci par avance pour les informations que vous pourriez me donner.
        Bien cordialement,
        Jean-Claude RUTH

        Répondre à ce message

        • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 5 juillet 2012 11:09, par evelyn4

          Bonjour,

          Je vais peut-etre pouvoir vous aider.....
          Je pense savoir pourquoi vous etes bloque : il semblerait que la personne denommee Anne Claude N, n’ait pas ete l’epouse de Mathias PHELPIN (qui s’est remarie d’ailleurs ensuite).

          Son pere Joseph s’est lui aussi marie deux fois : une premiere fois, d’ou la naissance de Mathias et une seconde fois, d’ou la naissance de J. Pierre, pere de l’arriere grand-pere de FRANCOIS EUGENE PHELPIN, dont vous avez ci-dessus la photo.

          Je vous propose de m’adresser un mail directement (vous devez avoir mon adresse par l’intermediaire de la Gazette), sinon communiquez-moi la votre et je vous donnerai tous les details.

          Tres cordialement.
          Evelyne GUBLER

          Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 5 juillet 2012 21:52, par BENOIT

    Bonjour,

    Il est incontestable qu’il s’agit d’un sous officier d’artillerie coloniale ou pas.
    A) Il porte un dolman d’artilleur boutons spcifiques de l’artillerie (canons croiss)
    B) Il est sous Officier, ses insignes de grade sur la manche le prouvent.
    C) Qu’il s’agit d’un militaire de carrire (engag) titulaire d’une dcoration coloniale (Indochine- etc.)
    D) Le seul moyen de parvenir tout connaitre de son parcours militaire c’est d’obtenir auprs des archives dpartementales de son lieu de naissance copie de sa fiche matricule. Ce document est essentiel pour tout connaitre d’un militaire qu’il soit d’active ou du contingent, de l’instant o il est inscrit sur les listes de recensement jusqu la fin de sa disponibilit. Vous y trouverez, tout sur son tat civil, son instruction, le descriptif physique, ses affectations successives, ses diffrents grades, ses blessures, ses campagnes, ses dcorations et ventuellement ses punitions... et mme les adresses successives et parfois ses condamnations pnales !
    C’est le seul document qui rsume toute la carrire d’un militaire. Bonne chance.
    MB

    PS : Bon, je renonce remettre des « e » partout dans le texte qui ne veulent pas s’afficher !

    Répondre à ce message

    • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 7 juillet 2012 16:01, par evelyn4

      Bonjour,

      Merci pour vos informations.
      1- J’avais bien vu sur un scann en tres gros plan qu’il y avait deux motifs croises sur les boutons, sans pouvoir les identifier.
      Vous n’avez peut-etre pas vu, mais sur sa manche gauche un ecusson est cousu, qui pour moi ressemble a une grenade avec une flamme qui en sort. En recherchant les armoiries des rgiments, j’en ai trouve un tres ressemblant, celui de l’ecole de l’artillerie.
      2- J’ai toujours eu l’intuition qu’il s’etait engage pour voir du pays, n’etant pas tres motive par sa premiere experience aux filatures, comme tous les jeunes du village !
      3- Un internaute me dit aujourd’hui que si son rgiment a ete detruit au front, il a pu s’engager dans la Royal Navy. Pensez-vous que ce soit possible ? Sa ville de casernement etant BREST, des bataillons francais auraient-il pu embarquer sur un navire anglais ?

      Il me reste a etre patiente et attendre que GIROMAGNY numerise les fiches individuelles de recrutement. Jusqu’a present seules les listes recapitulatives sont disponibles !

      PS : pour contourner le probleme des lettres avec accent qui disparaissent, j’ai trouve la solution de taper les lettes sans leur accent ni cedille !!!

      Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 7 juillet 2012 06:25, par BERARD

    Bonjour,

    Je sais qu’il existe des Pheulpin Annecy Haute-Savoie. Ce nom n’est pas courant dans cette rgion. Bonne chance.
    Micheline

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 7 juillet 2012 09:22, par rsauger

    bonjour le jutland est au danmark il est mort peu etre
    la baitaille de jutland ,une bataille navale en mer du nord prs de jutland entre la flotte allemande et la flotte britanique entre le 31 mai et le 1er juin 1916 des navire australiens et canadiens y on particips aussi mais le jutland tant une peninsule il se peut qu’il soit deced sur la terre danoise

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 7 juillet 2012 09:39, par rsauger

    bonjour il faut chercher au danmark le jutland etant une peninsule danoise voyez wikipdia au large de jutland eut lieu une bataille navale entre la royale navy et la marine 31 mai et 1er juin 1916 en mer du nord allemande y on participer des navires austaliens et canadiens n’oublions pas qu’un soldat pouvait etre ammen a chang de rgiment et voire d’arme pendant le conflit se fut le cas pour mon grand pre ,il a put peut etre aprs disparition de son rgiment au front s’engager au cot des anglais pourquoi pas dans la royale navy

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 7 juillet 2012 17:13, par daniellecastel

    bonjour,
    je suis brestoise, monts d’arre, j’ai des oncles,cousins, oncles qui ont fait partie de ce rgiment 2 de la Feuille 29 sont mort Belfort. Je vous conseille de consulter le forum de Braspartz, il fait un gros travail sur leurs morts de 14/18 c’est trs bien fait. trs dtaill, Patrice Crifice, lui pourra vous renseigner utilement. il y avait un rgiment d’artillerie coloniale Brest OUI cela m’avait moi-mme tonne en visionnant les morts pour la France de ma famille. Nous les bretons nous avons beaucoup pay pour la France. Danile Castel

    Voir en ligne : http://je n'en ai pas

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 8 juillet 2012 11:28, par AUDIFREDI

    Suite la lecture de votre article j’ai peut-tre une piste vous proposer.

    Si nous partons du principe que ce monsieur est dcd la guerre, on peut donc lgitimement pens qu’il est dcd avant ses parents.

    Il vous faut donc trouver les dcs de ces fameux parents, si ce n’est pas dj fait.
    Lorsque vous aurez les dates, lieux de dcs des parents, tout en vous tant assur de leurs domiciles au moment de leur dcs, vous pouvez ensuite consulter leurs ventuelles dclarations de succession. (srie 3Q aux archives dpartementales)

    Cette piste n’est valable que si les parents en question avaient un peu de patrimoine lguer sinon aucune dclaration de succession n’aura t dresse.

    Dans la dclaration de succession, vous aurez PEUT-ETRE la chance de trouver mention de ce fils prdcd avec pourquoi pas mentions des lieux et dates. En gnral, un fils dcd la guerre est un drame mais aussi une fiert postriori donc on le mentionne.

    Bref tenez nous au courant !

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 9 juillet 2012 08:50, par GERBE

    Si vous voulez rellement obtenir la vie militaire de ce monsieur, je pense que si vous ne pouvez vous dplacer aux AD de sa rgion d’origine, le mieux serait de faire appel L’association « Le Fil d’Ariane ». Il y a un site, vous notez dans le dpartement de cet anctre les donnes que vous avez. Le bnvole du dpartement vous enverra le document.
    Je ralise souvent ce genre de demande, mais pour le Cantal, o je suis installe. Bonne poursuite dans vos investigations.

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 9 juillet 2012 10:40, par sylvie LAURIER HERVE

    bonjour, j’ai eu rcemment faire 1 recherche « tout hasard » pour 1 situation similaire peu de choses prs pour la disparition inexplique du moins non rpertorie de l’arrire gd pre d’1 amie . Mon 1er rflexe et ce fut le bon dfinitivement, est d’avoir contact la mairie du lieu de naissance pour savoir si ce mort figurait sur les registres des morts de 14/18 (oui)et son dcs enregistr sur le registre d’tat civil comme dcd, quand et o ? mais ne figurait pas sur le monument aux morts(parce que c’tait payant et qu’ cette poque les familles pauvres ne pouvaient l’assurer), la mairie de ce village du BERRY a dcid d’assumer l’apposition sur le monument aux morts , c’est beau non ? CECI est une 1re piste indispensable...... paralllement il me semble qu’il faut absolument transmettre vos renseignements complets aux archives militaires qui je crois se trouvent PAU mais via le service des armes on devrait vous donner les coordonnes exactes. Le mot transform sur la banderole est de tte vidence « colonial » mais que remplace-t-il ?? C’est du cot des archives militaires,que me semble-t-il vous aurez ttes les rponses, meme s’il est port disparu car son corps non retrouv, vous le saurez.........bonne continuation.

    Répondre à ce message

  • Francois Eugne Pheulpin a vous dit quelque chose ? 9 juillet 2012 16:16, par sful

    J’ai la copie du registre matricule de Francois Eugne PHEULPIN que, bien entendu, je tiens disposition
    Dmobilis le 10/02/1919
    A recu la Mdaille coloniale

    22/10/1919, il habitait Audincourt, 25
    09/03/1920, il habitait Lepuix-Gy, 90

    Répondre à ce message

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |