www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Qui pourrait m’aider à retrouver l’aspect d’une halle en bois en 1813 (...)

Qui pourrait m’aider à retrouver l’aspect d’une halle en bois en 1813 ?


jeudi 17 avril 2014, par Pauline Pruneau

Répondre à cet article

Je souhaiterais soumettre à la sagacité des lecteurs la chose suivante :

Il s’agit d’un dessin extrait d’une copie de cadastre de 1813 :

Ce dessin représente l’ancienne halle de Boiscommun, dans le Loiret, mais personne n’a idée de ce qu’elle ressemblait... Elle fut détruite sous le Second Empire. Elle existait depuis le Moyen Age. Boiscommun est en Gâtinais et est domaine royal depuis le 12e siècle.

Le dessin est inhabituel et complexe, sa forme aussi :

On croit deviner 8 poteaux extérieurs, 6 intérieurs, 2 pignons ou frontons avec arceau (?) et un toit à multiples arêtes. Difficile de compter le nombre de fermes. Nous ignorons ce que représentent les pointillés. Il y a une volonté de montrer quelque chose en tout cas, mais quoi ?

On sait qu’elle a été reconstruite en 1429. Elle a dû être bien abîmée pendant les guerres de religions, mais son ossature a peut-être résisté (?).

Sur le cadastre dit de Napoléon, quelques années plus tard, on ne voit plus ces détails tout a été « normalisé ».

Le cartouche signale que c’est l’ingénieur géomètre Vendol qui fit cette copie de plan de 1813, le 15 octobre 1814. Il est dédié à Mr le Chevalier Dauphin sous inspecteur des eaux et forêts à Boiscommun.

Quelqu’un pourrait-il imaginer l’aspect qu’avait cette halle en bois, peut-être en 3D ?
Je pense en faire une communication dans le bulletin d’une société archéologique du Loiret, seulement j’ai du mal à m’imaginer ce que représentent tous ces traits sur le toit...

Je vous remercie tous pour votre aide dans cette petite investigation...

Note : Les reconstitutions proposées seront publiées sur ce site à la suite de cet article...

Voici une proposition de reconstitution de la halle en 3D (un immense merci à M. et Mme Vincent :





Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

47 Messages

  • Bonjour
    Peut-être pourriez-vous aller sur google voir les images de la halle du Faouët en Bretagne, Morbihan qui date du XVe ou XVIe siècle
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Il y a à Cremieu en isère une halle datée du 14 ème siecle qui poourrait se rappeocher de la halle dont vous parlez . Je n’ai pas de photo sous la main mais je pourrai , en trouver une . Vous pouvez egalme,t aller sur le site de la ville de Crémieu . Amicalement

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je pense que les parties en foncé sont dans le plan horizontal en appui sur les poteaux . Les parties en pointillé représentent les arbalétriers et les pannes.
    Cela donnerait en visuel,une halle avec 2 croupes en pignon et 2 petites excroissances en forme pyramidale au dessus des long-pans (peut-être des décorations permettant de fixer, girouettes, drapeaux... ou une toiture à claire-voie pour ventiler l’étage de la halle). Les cercles représentent les assemblages et les gros points noirs les poteaux.Les arrondis en pignons marqueraient les entrées de la halle.
    Voila le résultat de mes élucubrations sans présumer de la véracité de mes écrits.:-)
    Cordialement
    Bernard Lamarche

    Répondre à ce message

  • je connais la halle de Couhé dans la Vienne qui est ancienne et dont le plan pourrait ressembler à ce que vous cherchez .... on trouve une photo sur le net en tapant « halle de Couhé » il en existe une aussi à Arreau dans les hautes pyrenées .... les couvertures sont fonction des régions , lauzes , tuiles ou ardoises .Bonne chance !

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Vous pourriez aller voir sur le site de Seignelay dans l’yonne qui possède une superbe halle (cartes postales à voir sur delcampe ) et aussi aller aux archives départementales oû le plan est sans doute conservé ( nous avons eu le beau plan de notre mairie )
    Bonnes recherches !
    Cordialement
    Agnès Fillot

    Répondre à ce message

  • Bonjour...j’utilise depuis plusieurs années les connaissances Encyclopédiques du « Guichet du Savoir »(GDS) en ligne. Soumettez leur votre questionnement avec la + grande précision : pour cela inscrivez vous préalablement : c’est gratuit, et vous ne regretterez pas de l’avoir fait. Transmettez leur votre article et vos photos sur leur pt.de contact « gds_support@bm-lyon.fr » en précisant bien le sujet de la question. Le GDS est une émanation de la Bibliothèque Municipale de Lyon et c’est un régal de leur poser des questions de TOUS ordres.(vous constaterez dans les questions posées que cela va du plus sérieux au plus farfelu : et ils répondent...! Je suis persuadé qu’ils vous donneront de nouvelles possibilités dans votre recherche. En vous souhaitant bonne chance. JS

    Répondre à ce message

  • bonjour
    http://boiscommun.chez.com/images/p...

    http://images-01.delcampe-static.ne...

    http://images-02.delcampe-static.ne...

    http://boiscommun.chez.com/cosson/b...

    SUR DES CARTES DANS CES SITES ON VOIT DES HALLES de BOISCOMMUN !!!j ignore si cela peut vous aider et correspond à votre enquete ; ; ; ; ; ; ; ;
    bon courage dans vos recherches ; ; ; ; ;

    http://genealogie.orange.fr/cartes-...
    heureuse si cela peut vous aider .......

    Répondre à ce message

  • Pour voir une halle en bois : voyez VEZELISE, en Meurthe et Moselle, près de Nancy ; vous verrez une date de 14..

    Vous verrez de nombreuses photos, elle set maintenant de marché couvert.

    Bonne recherche

    Répondre à ce message

  • Suite à mon message précédent : si vous ne l’avez déjà fait, en tapant entre guillemets « halle de Boiscommun, Loiret » on ouvre le site du Patrimoine Français relatif à cette ville Consultez les 5 chapitres du titre « Informations structurelles » relevez le peu d’infos, dont la référence Mérimée IA00013691 qui devrait vous donner de + amples renseignements. Ne me souvenant plus du nom exact de la base, tapez toujours « base Mérimée » & cherchez l’accès au N° donné.
    Allez...rude tâche, mais le plaisir du chercheur n’en est que bien meilleur...! JS

    Répondre à ce message

  • Semaine sainte aidant (?), je penche plutôt comme à une nef d’église en voûtes d’arêtes
    cfr http://college.saintebarbe.pagespro...
    ou voûte sur croisée d’ogives
    cfr http://www.larousse.fr/encyclopedie...
    en enfilade de trois
    cfr http://commons.wikimedia.org/wiki/F...
    et, comme les églises, le toit qui recouvre le tout peut n’être qu’à deux pans...

    Répondre à ce message

  • http://cfpphr.free.fr/halle.htm

    encore un site avec de multiples exemples halles anciennes

    Chabrier

    Répondre à ce message

  • A la vue de ce dessin , je ne crois pas qu’il y avait des pignons (très rare sur des halles)j’y verrais douze poteaux , les trait gras représente les poutres horizontales intérieures du batiment ; la couverture est à deux pans avec croupes en bout et croupette d’angle sur les pans coupés .Une chose simple en somme comme la majorité des halles .

    Répondre à ce message

  • Bonsoir Pauline,

    Je pense comme Marie-Thérèse Gauthier aux Halles de Crémieux, voir dans geneawiki : http://fr.geneawiki.com/index.php/3...

    Mais il y a aussi celles de Chatillon-sur-Chalaronne, voir dans wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Halles...

    Bien cordialement.

    André Vessot

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Il s’agit de trois toits à quatre pentes qui se succèdent ; les traits en gras représentent les arêtes saillantes, les traits plus clairs les angles rentrantes ; ceux en pointillés, l’ossature verticale. pour être plus clair, il faut imaginer trois parallélépipèdes accolés les uns aux autres et surmontés chacun d’une pyramide

    Répondre à ce message

  • http://www.cparama.com/forum/news/f...

    CI JOINT SITE OU L ON VOIT UNE CARTE POSTALE =LA HALLE DE LANDON DANS LE LOIRET AVEC TOITS SUPERPOSES

    CHABRIER

    Répondre à ce message

  • voir celle de Nolay ou Egreville

    Répondre à ce message

  • L’aspect pourrait ressembler aux Halles du XVIe siècle du village de Lagery dans la Marne non loin de Reims.
    Elles ont été bâties pour y abriter un marché aux blés et aux draps. Exceptionnellement conservées, elles ont été classées en 1922 et ont été récemment restaurées.

    Plusieurs photos sont disponibles sur le net.

    Répondre à ce message

  • il existe en oise normande plusieurs halles ressemblant à celle qui est décrite. Les traits sont probablement les éléments de la charpente. Je peux vous faire parvenir des photos des halles existantes : Songeons et Crillon, vous trouverez ces Halles sur internet

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    La Ville de La Côte Saint-André, dans l’Isère, est fière de posséder la plus grande halle en bois en France, qui date du moyen âge.
    Je vous joins un lien, via internet, où vous pourrez avoir une petite idée de ce qu’elle est.
    http://www.posidia.fr/poi-RFJ062.html
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • BONJOUR,
    toit central a 4 croupes et a 4 poutres dés-axée (pas de bout a bout) souvent la place pour fixé un clocheton qui sera aussi le lien central.
    suivi de deux toit rectangulaire a croupette et fronton cintré.
    le tout sur 4 pilliers (en maçonnerie probablement centraux) qui eux même
    secondé par 8 pilliers de bordure extérieure avec un toit débordant (-+ 1 m, voir 2m)
    je ne voie pas les piliers extérieurs mais si il eu fermeture cela est normal. ou si les coins obliques sont bouchés/ fermés.
    les halles sont probablement le marché couvert d’ou le clocheton ou autre toit de -+ 5 m (pas de dimension du plan,)
    nous serions sous 4 toits dans ce cas. vos responsables du patrimoine savent bien cela, il suffit de leur demandé.
    si sa forme a arrêt tronquée est un peu particuliere cela n’est pas unique.
    pour moi, cela est de ma modification pour le passage du charroi vers le 18 S.
    reste vos pointillés
    simplement les poutres de tirage (base d’un triangle) représentée ici car elle en son pas visible au départ, mais le plan est plus récent que la halle et don signalée.
    cela servais surtout a ne ma mettre de contrefort et empêche la toiture de faiblir par le poid des années.
    nous pouvons dire des poutres de contrefort.
    bien a vous,
    oui moi je le fais avec du fer mais la base est bien le bois.

    les extérieurs de la toiture pose sur 5 pilliers de bois des deux cotés et sur les pied du fronton cintré (4 pilliers de bois ou brique/pierre si fermé)
    dite vous que les pointillés sont les tendeurs actuel en fer ou en cable.
    le géomètre de 1810 est un super architecte de l’époque car peu de plans nous donne cette version de toiture.

    si vous avez dans votre région un horrible hangar de poulet ou de cochon industriel vous pouvez voir les doubles toits ou sur une ancienne verrerie aussi, domaine ou je travaill...ais
    dommage que vous vous trouvez si loin, je l’aurais refaite a l’échelle, malgré que je ne sais pas dessiné.
    cordialement
    Ajm

    Répondre à ce message

    • à Mr AUBRY MJ grand merci ! j’apprécie la vision d’un professionnel charpentier (peut importe bois ou fer... les forces en presences sont les mêmes..
      le dessin représenterait donc la charpente et non une vue d’avion si je comprend bien
      Les archives departementales (cadastre) questionnées n’ont pas pu me donner d’infos...et ne savoir « lire » ce plan.
      encore Merci
      mon mail : pounne11@libertysurf.fr

      Répondre à ce message

  • http://www.latilleactualites.com/pa...
    Peut être ce modèle réduit vous apportera un début de réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour Pauline,
    Je n’y connais rien en architecture de halles, en revanche mon mari dispose d’un logiciel de dessin en 3D qu’il maîtrise parfaitement. Nous nous sommes donc essayé à reproduire la halle selon notre interprétation du dessin. Apparemment je ne peux pas vous transmettre ces dessins 3D via ce site, si vous me donnez votre adresse email je vous les enverrai.
    Encore une fois, ces dessins sont notre interprétation, mais si un autre contributeur est certain de l’interprétation du plan, nous pourrons volontiers faire un dessin 3D à partir de ses consignes.
    Aurélie

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis interpellée par votre question. Ayant passé une partie de mon enfance dans le Sud-Ouest, je connais bien les halles en bois des bastides de Lomagne et du Tarn et Garonne. P. ex. celle de Beaumont de Lomagne, toujours debout. Il y a des similitudes entre toutes ces halles du Midi, qui avaient peut-être été conçues par les mêmes moines-architectes et qui étaient adaptées au relief de chaque village. Y a-t-il des éléments comparables à celles du Gâtinais et d’ailleurs y a-t-il d’autres halles en bois dans les environs qui pourraient vous aider...? N’oublions pas que la plupart des concepteurs étaient des itinérants ( ex. dessins des grottes préhistoriques, conception des églises un peu partout en Europe, etc.). regardez sur le site de Beaumont de Lomagne, par exemple !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Dans l’Isère il y a des halles en bois : Morestel (j’ai une photo, je ne peux pas la transmettre, vous la trouverez sur un moteur de recherche) Celles de Crémieu, sont plus imposantes et ne semblent pas correspondre à votre plan cadastral.

    Michel

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    Je viens de mettre en ligne, à la suite de l’article, une proposition de reconstitution de la halle en 3D proposée et réalisée par M. et Mme Vincent, que je remercie chaleureusement.

    Bien cordialement,

    Thierry Sabot

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Dans le département de l’Ain existe une très belle halle dont vous pouvez voir des photos sur internet et consulter un résumé historique.Peut-être y trouverez-vous des éléments de réponse.Il s’agit de la halle de Châtillon sur Chalaronne. Voir ensuite avec la mairie de la dite ville. Bon courage et recherche satisfaite prochainement.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai vu récemment une halle magnifique très bien conservée (ou restaurée ?!) à SEIGNELAY, dans l’Yonne, tout près d’Auxerre.
    Cordialement.
    Martine Billaud

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Avez vous tenté de contacter les Compagnons du Devoir ?
    Ces halles aujourd’hui detruites ont peut inspiré certains compagnons charpentier et peut être que la Maison Mère des Compagnons du Devoir conserve une image de cet ouvrage .
    Cordialement
    Jean-Paul

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    L’ancienne halle de Bellegarde (Loiret) présente des points communs avec celle de Boiscommun (construction, époque, lieux proches).

    Un article intitulé « Histoire de l’ancienne halle de Bellegarde » a été publié dans le n°130 de juin 2005 de la revue de la Société d’Emulation de l’arrondissement de Montargis. Cette publication illustrée de plans et de photos est consultable aux Archives départementales du Loiret , rue d’Illiers à Orléans.
    Bonnes recherches (ne pas oublier les actes notariés).
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à retrouver l’aspect d’une halle en bois en 1813 ? 19 avril 2014 18:03, par Jehan DENY De MONSTERNEL

    Malheureusement, en vue aérienne, c’est une place dans le carrefour de la D164 et D9.
    Existe-t-il un plan d’aménagement de ce lieu précis ?
    Peut-être y a-t-il des documents dans le dossier (permis de démolition ...) ?

    Tout d’abord, il faut se plonger dans le siècle en question, c’est à dire avant le 15e puisque reconstruite en 1429. Les régents de ces périodes admettaient volontiers les foires.

    Or, les charpentes n’étaient pas forcément carrées, les formes en ber retournés, il faudrait donc se référer aux charpentes des plus anciennes habitations encore existantes dans la proche campagne.
    Vous avez par exemple sur le site de la mairie de Boiscommun : la maison dont la façade est préservée et la maison de l’ancien coiffeur.
    Et si vous avez la possibilité de visiter les combles de l’Église, vous aurez déjà un aperçu de la toiture édifiée en ces temps là.

    Ensuite, on peut imaginer, selon les remarques de Lamarche, un appui sur des piliers et des façades à colombages, mais aussi tout simplement des côtés ouverts à tous vents comme ici :
    http://ecole.lambda.free.fr/IMG/jpg...

    Peut-on connaître les dimensions de cet édifice, s’il vous plait.

    Cordialement Jehan DENY De MONSTERNEL

    Répondre à ce message

    • merci de vos pertinentes remarques,Je connais tres bien Boiscommun . j’ai eu l’occasion de voir la charpente de la nef de l’église..., la maison du coiffeur, je ne vois pas biende quelle maison il s’agit....
      La place actuelle est inchangée depuis ce cadastre , seule une petite maison au coin de rue boissin a été abbatue.
      Pour avoir ses cotes au sol on peut superposer ce plan au cadastre actuel pour avoir une idée. Elle était tres pres des maisons, car dans certain marchés d’ouvrage de maison de la place, du 18°s il est precisé qu’il ne doit être fait aucun dommage à la Halle. voici mes coordonnées pounne11@libertysurf.fr
      je fais cette étude pour la S Archéologique et historique de Boiscommun dont je fais partie ;
      cordialement
      pauline pruneau

      ude

      Répondre à ce message

  • Bonjour, retraité du bâtiment et des TP, ayant construit de la maison en charpente traditionnelle, vos poteaux sont trop massifs, j’ai une expérience en dessin mm si je n’ai jamais travaillé sur les logiciels. Je suis de la vielle école, tire ligne et rapidos graphe, bref. J’ai vécu à Châteauneuf sur Loire (45) et Dourdan (91) dans ses 2 villes, via GOOGLE EARTH, vous pouvez y voir ce que l’on appelle « LA HALLE » comme elles ont été construites, il y a bien des siècles avec les outils du moment. Châteauneuf sur Loire, place de la HALLE SAINT PIERRE, derrière l’église et à Dourdan sur le coté du château de Dourdan, différente de celle de Châteauneuf mais se sont de beaux ouvrages de charpentier. Je ne peux que vous souhaiter bon courage dans vos recherches en espérant avoir apporté quelques idées sur les charpentes des Halles de nos ancêtre. Bon courage DANIEL

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    j’ai trouvé la Halle de Monpazier en Dordogne, datant du Moyen âge, mais les photos de la halle de Piney sont extrêmement explicites.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Ce petit problème m’a amusé…
    Voici le résultat de mes réflexions avec, progression en 3D de la construction hypothétique du bâtiment. N’ayant aucune idée des dimensions il n’y a aucune échelle ni proportion dans les ouvrages.
    Vue-01 Le onze poteaux de la hall.
    Vue-02 Les poutres périmétriques de liaisons.
    Vue-03 L’enrayure centrale qui pourrait correspondre au positionnement d’une lanterne. (C’est le dessin que m’a fait penser à ce genre d’ouvrage de charpente)
    Vue-04 les demi-fermes centrales.
    Vue-05 Les croupes d’extrémités de la zone centrale
    Vue-06 Les fermes latérales
    Vue-07 L’ensemble du toit avec lucarnes semi-cylindriques en extrémité.

    Bien entendu il manque à la construction beaucoup d’autre pièces de charpente mais j’ai représenté les principales.

    Contactez-moi pour que je vous transmette les différentes images.

    Répondre à ce message

  • Le loiret a la chance de conserver de nombreuses halles anciennes (Lorris, Ladon....). Comme les églises, elles ont souvent fait l’objet de modifications ou d’ajouts au cours des siècles.

    Voici un extrait d’un article publié sur le site du CGl du Loiret. J’ai bien connu la halle dont il est question ici et qui se trouvait en piteux état, en plein milieu d’un champ, avant d’être restaurée. Il y a sur ce site une photo des halles sur leur nouvel emplacement.

    "Abandonnée en plein champ dans la plaine gâtinaise du côté d’Auvilliers, elle devait être détruite quand le Conseil général du Loiret décida de la sauver.
    Entièrement réhabilitée, cette halle, sans doute celle de Bellegarde (17e siècle), revit aujourd’hui dans le parc verdoyant du château de Chamerolles sous le nom de la Grande halle de Chamerolles. Face à l’étang, elle arbore une charpente considérée comme l’une des plus remarquables de la région.

    D’abord démontée, elle fut restaurée en atelier à Angers pendant quatre mois, avant d’être réassemblée sur site entièrement à la main puis fermée par des baies vitrées : nul doute que la mezzanine offre le plus beau point de vue sur la structure. Sa couverture est elle aussi impressionnante : 800 m2 de tuiles dont 50% ont été récupérées sur l’ancienne toiture".

    Certaines communes ont sans doute aussi voulu détruire les vieilles halles qui ne faisaient pas assez « moderne » et qui ont, comme celle mentionnée plus haut, été rachetées par des agriculteurs pour servir de hangar.
    Bonne chance dans vos recherches.

    Répondre à ce message

  • Je vous suggère de poser la question à un chercheur du Service de l’Inventaire de la région Centre, basé à Orléans :

    http://inventaire-patrimoine.region...

    qui aura peut-être capacité à extrapoler à partir du plan, et en fonction de ses connaissances professionnelles. Cela ressort de son domaine de compétence, même si cette halle n’existe plus sous cette forme. N’hésitez pas à contacter directement ce service.

    nota : l’Inventaire général du patrimoine français, département par département, tout le monde en a entendu parler mais sans bien connaître... Entrepris il y a bien longtemps, il s’enrichit sans cesse, au fil du temps et des moyens qui lui sont affectés. Travaillant discrètement, un peu dans l’ombre, il possède des bases documentaires très importantes enrichies sans cesse par des professionnels passionnés et passionnants. C’est un service public qui est passé de l’Etat -Ministère de la Culture- aux Régions.
    Des fonctionnaires bien utiles qui renseignent volontiers.

    Répondre à ce message

  • Il existe a René dans la Sarthe des halles en bois reposant bien sur sur desvpoteaux de bois datant du XII siècle.

    Répondre à ce message

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2015 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |