www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Scènes diverses » Ambert, une curieuse coutume plusieurs fois séculaire

Ambert, une curieuse coutume plusieurs fois séculaire


samedi 1er juin 2002, par Thierry Sabot

Répondre à cet article

Chaque année pendant la semaine sainte, du haut des terrasses du clocher, devenu muet, un chantre de l’église, armé d’un immense porte-voix, entonne les chants liturgiques et annonce aux fidèles les différents offices de la journée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

6 Messages

  • Le nom donné à ce personnage est le cornaïre dans le patois local.
    La personne qui a repris cette tradition s’apelle JF OMERIN et habite à CLERMONT FD

    Répondre à ce message

    • > Ambert, une curieuse coutume plusieurs fois séculaire 3 avril 2007 10:19, par Pierre Omerin

      C’est bien Jean-François Omerin, mais aussi son frere Pierre Omerin (Ambertois) qui perpetuent la tradition.

      Les offices annoncés sont ceux du Vendredi Saint (chemin de croix et Office de la Passion), et du Samedi (Veillée Pascale).

      Les chants sont en rapport avec les offices et sont repris aux 4 points cardinaux. La voix, portée par la corne (d’où le « cornaire »), porte assez loin, mais est malheureusement souvent masquée par les bruits engendrés par la circulation...

      La corne est de fabrication assez ancienne.Elle mesure environ 2 metres.

      Répondre à ce message

    • « Cornaire » (et non « cornaïre ») n’est pas un mot de « patois local ». C’est de l’excellent occitan. L’occitan n’est pas un « patois ». C’est une langue d’origine romane au même titre que l’espagnol, le portugais, le roumain, l’italien, etc. Les troubadours (dont certains étaient auvergnats) ont fait rayonner cette magnifique langue dans toute l’Europe au XIIe et XIIIe siècle avant que la Croisade contre les Albigeois, menée par les barons du Nord, ne viennent anéantir la civilisation occitane.

      Soyez fiers de votre langue maternelle. Ne la méprisez pas en l’appelant « patois ».

      Amistats.

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP