Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici
La petite histoire de nos ancêtres
PartagerTweeterPartager
Vendredi 26 novembre 2021
Pour proposer un article ou une demande d'entraide : Cliquez ici

Pour être sûr(e) de recevoir la Gazette chaque vendredi, merci de lire la page suivante : Je ne reçois pas/plus la Gazette ! Pourquoi ?
Bonjour à tous,

Quelques lecteurs de la Gazette, souvent abonnés chez Orange, nous ont signalé ne pas pouvoir cliquer sur les boutons "Lire les articles". Le problème provient soit d'une messagerie en ligne pas à jour, soit des paramètres de configuration de la messagerie interne. Pour résoudre ce souci nous avons remplacé les boutons par des images cliquables pour "Lire les articles". À noter également l'ajout du bouton vert ci-dessus pour vous permettre de lire la Gazette en ligne.

A la semaine prochaine...
Thierry Sabot, Michel Guironnet et Franck Boulinguez
-> Voir le dossier de presse en ligne

Contexte Italie est disponible depuis ce matin.
Dans la même veine que Contexte France, publié en 2007 et depuis plusieurs fois réédité, voici Contexte Italie, la vie quotidienne de vos ancêtres italiens et de leurs migrations depuis 1573 à nos jours. Une chronologie thématique inédite pour situer, en un seul coup d'œil, un village, une famille, un personnage ou un événement dans son contexte historique et généalogique.
Jusqu’où peut mener une folle passion ? 2e partie
par Pierrick Chuto
Résumé de la 1e partie : Anne Le Coroller, maltraitée par son mari Yves Le Goaer et Marie-Jeanne, la maitresse de celui-ci, vient d’être retrouvée pendue dans une crèche. J’ai fait raconter cette histoire quelque peu scandaleuse par l’abbé Le Louet, recteur de la paroisse de Plozévet, ce qui ne manque pas de sel...
Lire la suite
Du Pas de Calais à la Loire, entre la Révolution et le Second Empire 2/3
par Michel Guironnet
François Joseph Dominique Vasseur naît à Saint Pol en Ternoise, dans le Pas de Calais, le 19 mai 1792, fils d’Ange Dominique Joseph, devenu huissier royal, et de Catherine Sellier. En 1820, « François Dominique Joseph » est encore recensé à St Pol avec ses parents. Sur cette période avant son mariage, voir notre premier épisode. « Gendarme à cheval » à Montbrison dans la Loire, à 33 ans, il épouse à Néronde Charlotte Griffon le 26 octobre 1825. Comment du Pas de Calais est-il arrivé dans la Loire ? Comment est-il devenu gendarme ? Quelle sera sa vie entre son mariage en 1825 et son départ en retraite de la gendarmerie en 1849 ?
Sur la véracité d’un acte de décès
par Chantal Londeix
Mon arrière grand père Isidore Jean Marie Rochefort, né à Médréac (Ille-et-Vilaine) le 01 septembre 1852 a épousé Souillard Anne Marie le 19 juin 1878 à Médréac. Le problème est que je trouve un acte de décès à Caulnes, au nom de Isidore Jean-Marie Rochefort né le 01 septembre 1852 à Médréac, dont les parents Joseph Rochefort et Anne Leroi sont bien ceux qui sont renseignés sur l’acte de naissance que je vous joins,mais il est célibataire et décédé le 19 octobre 1919 à Caulnes (Il a alors un fils marin pêcheur qui habite à Caulnes en 1919) ce qui est en contradiction avec l’acte de décès de sa femme et les recensements retrouvés à Plumaudan.
 Qui est la cousine Adèle ?
à lire sur le blog La Forêt de Briqueloup
Nous allions lui rendre visite dans son appartement désuet. Adèle Roujol habitait boulevard de la République, à Annonay. Je me souviens des bibelots disposés sur une étagère. Un jour, elle m’a offert un petit sabot en porcelaine décorée, j’ai aimé ce cadeau fragile. Mais, où l’ai-je donc rangé ?
Les filles de France à Versailles au XVIIIe siècle, entre intégration et exclusion
par Hélène Becquet
Les princesses françaises sont frappées, depuis le XIVe siècle, d’une exclusion juridique : elles ne peuvent monter sur le trône de France, en vertu de la loi dite salique. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles soient exclues de la sphère du pouvoir. Dans une monarchie où la légitimité dynastique se fonde sur le sang royal, les filles de France, de par leur filiation, ont part à cette légitimité. Leur place dans le système monarchique est donc ambivalente, entre intégration et exclusion. Quatorze princesses sont nées à Versailles au XVIIIe siècle, nombre sans précédent, dont beaucoup n’ont pas été mariées, en sorte qu’il a fallu redéfinir leur rôle dans la représentation du pouvoir et leur ménager une place particulière dans les institutions et l’étiquette qui régissent la vie de la cour.
Pierre Paul Riquet et les cordeliers furieux
par les AD de la Haute-Garonne
Exceptionnellement, le document « coup de cœur » que nous vous présentons aujourd’hui, n’est pas conservé aux archives départementales de la Haute-Garonne… mais aux archives du canal du Midi.
Fiches d'aide aux recherches généalogiques
par France Archives
L'abondance et la diversité des sources permettant de réaliser sa généalogie peuvent parfois compliquer les recherches : les services d'archives mettent à disposition des fiches spécialisées et thématiques pour les compléter ou les approfondir.
Hors la loi en Bigoudénie
par Pierrick Chuto
17 histoires vraies qui ont valu à des Bigoudens (hommes et femmes) de s’asseoir sur le banc d’infamie, lors d’une session de la cour d’assises du Finistère, entre 1830 et 1916.
17 histoires vraies où l’on rencontre meurtriers, assassins, parricides, pyromanes ou simples voleurs de sangsues.
17 histoires vraies où, dans un Pays bigouden dominé par un clergé tout-puissant, les condamnés ont fauté par colère, avarice, envie (ou jalousie), luxure, paresse ou orgueil. Avant d’être punis par le Ciel pour avoir commis un ou plusieurs péchés capitaux, il leur faut affronter la justice des hommes, une justice bien plus rapide qu’aujourd’hui, mais aussi plus sévère.
Jouons un peu...
Avec les noms de famille : Ce nom de famille désigne une personne qui aurait voulu se faire remarquer.

Avec les mots du passé : Ce mot ancien désigne une cruche de grès à long ventre, en usage dans le Nord.
Retrouvez nos ouvrages dans la boutique en ligne...
Le port est de 2 euros pour un panier de 30 euros.
Contexte France (5e édition 2020). Nouvelle formule avec mise à jour (244 pages au lieu de 216), l'ajout de symboles graphiques pour repérer rapidement les faits importants de chaque fiche chronologique et également 25 fiches supplémentaires afin d'évaluer le coût de la vie selon les époques (de 1600 à 1890), avec notamment une estimation détaillée du panier moyen de la ménagère, des données sur les revenus (salaires, gages et soldes) et les budgets des différents métiers, et enfin les dépenses courantes des familles (logement, habillement, linge de maison, mobilier...).
Vous recevez La Gazette car vous vous êtes inscrit à la newsletter du magazine-web histoire-genealogie
Pour vous désinscrire, cliquer ici
Suivez-nous aussi sur :