Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici
La petite histoire de nos ancêtres
PartagerTweeterPartager
Vendredi 20 mai 2022
Pour proposer un article ou une demande d'entraide : Cliquez ici

Pour être sûr(e) de recevoir la Gazette chaque vendredi, merci de lire la page suivante : Je ne reçois pas/plus la Gazette ! Pourquoi ?
Bonjour à tous,

Pour info, les Archives nationales annoncent la mise en ligne du fichier des Ecclésiastiques créé en 1870 et couvrant la période 1870-1906. Les fiches indiquent pour chaque ecclésiastique : le diocèse dont il dépend, ses nom, prénoms et date de naissance, son titre en 1881, ses "mutations" et "renseignements" qui le concernent ainsi que leur "date". Le fichier est à consulter en suivant ce lien...

A la semaine prochaine...
Thierry Sabot avec Michel Guironnet et Franck Boulinguez
📌 Voir le dossier de presse
Contexte Italie
Dans la même veine que Contexte France, publié en 2007 et depuis plusieurs fois réédité, voici Contexte Italie, la vie quotidienne de vos ancêtres italiens et de leurs migrations depuis 1573 à nos jours. Une chronologie thématique inédite pour situer, en un seul coup d'œil, un village, une famille, un personnage ou un événement dans son contexte historique et généalogique.


La vie ordinaire d’un habitant de Vienne-les-Blois au 19e siècle (1831-1902). (1re Partie)
par Claude Thoret
En parcourant la branche blésoise de la généalogie ascendante de Roselyne LEGENDRE, épouse THORET, nous avons rencontré 5 générations de maçons-tailleurs de pierres de 1780 à 1965, les GUILLEGAULT. Nous nous attarderons sur Silvestre, Prosper (1831-1902).Nous allons lui laisser le soin de nous raconter sa vie.
Lire la suite
Un ancien curé chargé de l’état-civil, des parents de nouveaux-nés… et quelques fleurs !
par Michel Guironnet
Dans les registres de la paroisse Saint Nicolas des Roches de Condrieu (Isère), j’ai relevé cet acte insolite : « Le dix du mois de mars mille sept cent nonante deux est né et seize juillet mil huit cent quatre, a été baptisé Jean, fils légitime à Guillaume Siaud et à Anne Tranchand, le parrain Jean Siaud et la marraine Reine Tranchand, illeterés, de ce enquis et requis. Bayle, curé des Roches ». Ainsi Guillaume, né le 10 mars 1792 en pleine Révolution, est baptisé le 16 juillet 1804, six ans plus tard, par Laurent Bayle, le nouveau curé des Roches ! Le fait n’est déjà pas banal…. Mais une petite enquête dans les registres de l’époque de la Révolution va me révéler d’autres trouvailles.
1832, Laurent Pelletier de Chambure meurt du choléra
à lire sur le blog Chroniques d'antan et d'ailleurs
Geneatech proposait en mars 2022 d’évoquer l’année 1832. Je vous propose de revenir sur l’épidémie de choléra qui sévit en France cette année là, et qui fut la cause du décès de Laurent Auguste Pelletier de Chambure, héros de l’épopée napoléonienne.
La déclaration notariée en Provence à la fin du XVIe siècle : la preuve écrite, révélatrice de l’oral et du privé
par Claire Dolan
Actes juridiquement inclassables, au contenu divers, les déclarations notariées se multiplient chez les notaires d’Aix-en-Provence dans le dernier tiers du XVIe siècle. Ce changement de la pratique notariale tient sans doute à la primauté de la preuve écrite sur la preuve testimoniale, imposée par l’ordonnance de Moulins en 1566 ; elle montre que, à côté du recours au notaire, les ententes privées orales restent très courantes au XVIe siècle.
Où sont passés les registres paroissiaux d'Escamps ?
par les AD de l'Yonne
Edme Lauvin, curé de la paroisse d'Escamps, meurt le 17 mai 1782, âgé de 75 ans. Le 29 mai suivant, Hubert Escalvy, notaire à Escamps, inventorie les meubles et effets du curé, ainsi que les titres et papiers de la paroisse : c'est l'occasion de pénétrer le quotidien d'un curé de campagne, et d'entrapercevoir les archives qu'il détient à sa mort...
"Les Séfarades du Levant", une nouvelle exposition virtuelle de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides
par France Archives
La mission histoire et exploitation des archives de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) propose sur son portail d’accès à ses fonds d’archives anciennes numérisées une nouvelle exposition virtuelle autour des Séfarades du Levant.
Les Tueurs de femmes et l’addiction introuvable : Une archéologie des tueurs en série
par Frédéric Chauvaud
À partir de l'étude des procès, des chroniques judiciaires et des témoignages, l'historien Frédéric Chavaud nous propose une passionnante évocation de nombreux féminicides. On y découvre une galerie de portraits de tueurs en série, aux surnoms évocateurs, qui choisissent leurs victimes parmi des femmes qui, selon leur condition sociale au XIXe siècle, sont le plus souvent anonymes, voire "invisibles" aux yeux de tous : prostituées, servantes, demoiselles de magasins, veuves... et qui toutes auraient pu être l'une de nos ancêtres...
Jouons un peu...
Avec les noms de famille : Ce nom de famille désigne une personne "mal élevée".

Avec les mots du passé : Ce mot ancien désigne un lieu planté de genêts.
Retrouvez nos ouvrages dans la boutique en ligne...
Le port est de 2 euros pour un panier de 30 euros.
Contexte France (5e édition 2020). Nouvelle formule avec mise à jour (244 pages au lieu de 216), l'ajout de symboles graphiques pour repérer rapidement les faits importants de chaque fiche chronologique et également 25 fiches supplémentaires afin d'évaluer le coût de la vie selon les époques (de 1600 à 1890), avec notamment une estimation détaillée du panier moyen de la ménagère, des données sur les revenus (salaires, gages et soldes) et les budgets des différents métiers, et enfin les dépenses courantes des familles (logement, habillement, linge de maison, mobilier...).
Vous recevez La Gazette car vous vous êtes inscrit à la newsletter du magazine-web histoire-genealogie
Pour vous désinscrire, cliquer ici
Suivez-nous aussi sur :