Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici
La petite histoire de nos ancêtres
Vendredi 14 juin 2024
Pour proposer un article ou une demande d'entraide : Cliquez ici

Pour être sûr(e) de recevoir la Gazette chaque vendredi, merci de lire la page suivante : Je ne reçois pas/plus la Gazette ! Pourquoi ?
Bonjour à tous les Gazettofans,

Après Contexte France qui présente le contexte historique et quotidien au fil des siècles (c’est-à-dire sur le temps long), voici L’Almanach paysan qui vous propose de découvrir nos ancêtres ruraux au fil des saisons (c’est-à-dire sur le temps court, celui d’une année), selon le calendrier agro-liturgique, avec son rythme de travaux agricoles saisonniers et ses fêtes profanes et religieuses. Cet ouvrage de 384 pages est proposé en souscription jusqu'au 30 septembre (livraison des ouvrages aux souscripteurs en octobre)... Plus d'infos ici...

Merci à tous pour votre fidélité.

À la semaine prochaine...

Thierry Sabot avec Michel Guironnet &
Franck Boulinguez
Retrouvez nos ouvrages
 dans la boutique en ligne...
Le port est de 2 euros
 pour un panier de 35 euros.
SOUSCRIPTION
L'Almanach paysan
Nos ancêtres ruraux au fil des saisons.
Parce que l’Almanach était bien souvent le seul livre que possédaient nos ancêtres ruraux, cet ouvrage de 384 pages est conçu comme un Almanach, avec ses calendriers solaire et lunaire, ses invocations religieuses, sa kyrielle de saints protecteurs, ses pèlerinages, ses conseils agricoles, ses foires et ses dictons de sagesse populaire... mais il est bien plus qu’un Almanach ! Il est surtout un livre d’Histoire qui se veut le témoignage d’un passé oublié... Celui d’une France rurale perdue, avec son rythme régulier de festivités et de travaux agricoles saisonniers, ses gestes du quotidien, ses traditions, ses croyances, ses superstitions, ses usages anciens et ses vieilles pratiques ancestrales.
A la recherche de Sanctus Pellini, peintre italien décorateur d’église 2/2 : sur les traces du "peintre décorateur" Sanctus
par Michel Guironnet
Dans mon précédent épisode, j’ai évoqué ces artisans peintres italiens venus entre 1830 et 1840 rénover et décorer l’église des Roches de Condrieu. Le "maitre d’œuvre" est parti sans régler ses fournisseurs et ses ouvriers. D’où la plainte de l’un d’eux auprès du conseil de fabrique (les "gérants" de la paroisse). Dans l’épisode d’aujourd’hui, j’explique ma démarche pour retrouver le parcours de ce Sanctus Pellini, "peintre décorateur d’église". Au départ, je ne savais rien de lui. Aujourd’hui, j’en sais beaucoup, grâce notamment à la presse ancienne qui m’a ouvert de belles pistes, confortées par l’état civil en ligne. Mais il reste bien des zones d’ombre à explorer. Italien né en Lombardie, Sanctus arrive en France vers 1820 et bouge souvent pour la décoration d’églises en Dauphiné, en Bresse et en Bugey.
Lire la suite
La survivance des rites du paganisme et des superstitions anciennes
par Thierry Sabot
Amies lectrices, amis lecteurs pour poursuivre la découverte du calendrier agro-liturgique que vous propose L’Almanach Paysan, je vous propose de recenser autour de vous, dans votre espace géographique proche, la survivance des rites du paganisme et des superstitions anciennes. Vous verrez que l’expression de «  l’étrange  » et du «  merveilleux  » est encore bien présente dans votre environnement local. Pour ma part, lorsque je me suis installé dans le Roannais, en provenance du Velay, du Forez et du Lyonnais proches, j’ai été extrêmement surpris de constater que beaucoup de familles avaient régulièrement recours à des rites de conjuration pour soulager des pathologies diverses... y compris au sein du milieu hospitalier où elles bénéficiaient de l’autorisation bienveillante du personnel médical.
Lire la suite
Deux Marie Canon identiques décédées en deux communes différentes ?!
par Lydie Camus
Dans mes cousins généalogiques, figure Marie CANON née le 25 octobre 1884 à Limoges, Haute-Vienne. Sur son acte de naissance figure la date de son décès le 5 mai 1965 à Châlus, Haute-Vienne. L’acte de décès de Châlus est conforme. Le problème est qu’il existe à Lille un acte de décès du 1er janvier 1921 d’une Marie CANON en tout point conforme à la mienne : mêmes date et lieu de naissance, même mère, même nom du mari. Je n’ai pas trouvé de jumelle.
Lire la suite
On a tous un roi ou un pendu dans notre généalogie : Pierre BRUYAS
à lire sur le blog Au pied de mon arbre
Pierre Bruyas né à Vizille en Isère le 22 mai 1904 aurait pu avoir une vie ordinaire ! Le sort en a décidé autrement.. -Allo.. allo, la gendarmerie de Thonon? -Allo, la gendarmerie d'Evian ? -Allo, la gendarmerie de Chambéry, Annemasse, Bonneville, Saint Junien ? -Barrez les routes, surveillez les frontières, arrêtez les autos immatriculées 4592 QR 2 et 3457 QR.. cinq détenus se sont évadés le la prison d’Annecy ! Ainsi commence la cavale de Pierre Bruyas avec ses quatre compagnons d'infortune.
La perte de Lille (1708) tournée en dérision
par Christian Delesalle
Il y a encore des découvertes à faire dans les archives municipales de Lille ; le temps y a toujours manqué pour établir un inventaire détaillé. Témoin ce texte, perdu au milieu de pièces très différentes, où un plaisantin anonyme suggère aux vainqueurs et aux vaincus du siège de Lille (celui où Louis XIV a perdu momentanément la ville, l'espace de cinq ans), des clauses burlesques pour la capitulation à rédiger. Apparemment insensible au sérieux de l'événement, l'anonyme n'y voit que l'occasion d'aligner des gaudrioles. Mais de quel côté faut-il le situer ? Habitant de la ville ? Français ? Allié ? Catholique ? Protestant ! Occasion pour le lecteur d'exercer sa sagacité tout en appréciant quelques saillies assez drôles.
Quand les archives se mettent à parler
Par les AD de la Drôme
Scruter les expressions d’un portrait de famille, effleurer la surface granuleuse du parchemin, respirer les pages d’un livre ancien… les archives sont une véritable expérience multisensorielle¹. Parfois, elles se présentent sous forme d’enregistrements audio. Ce mois-ci, ouvrez grand vos oreilles et plongez dans la vie quotidienne de Drômois à l’orée du XXᵉ siècle.
Dernières acquisitions du musée des Armées
par Thierry Sabot
Le musée de l’Armée réalise une exceptionnelle acquisition : des emblèmes des mousquetaires du roi Louis XVIII, en parfait état de conservation. Datant de 1814, ces emblèmes en soie finement brodée ont été remis à la deuxième compagnie des mousquetaires, dits mousquetaires noirs, par le roi lui-même. Le drapeau, l’étendard, et les quatre flammes de trompette que composent cet ensemble, ont été transmis de générations en générations depuis la dissolution de la compagnie des mousquetaires en 1816, jusqu’à leur acquisition par le musée de l’Armée.
Le coucou chante en mai. Itinéraire de jeunes résistants - 1940-1944
par Sophie Picon
« Le coucou chante en mai » est le message annonçant un parachutage d’armes que les maquisards de la Ferme de Richemont à Saucats (Gironde) attendaient pour le 16 juillet 1944 sur les ondes de Radio Londres. Ils ne l’entendirent jamais, ayant été attaqués par la Milice et la Feldgendarmerie de Bordeaux le 14 juillet au matin. Douze jeunes résistants trouvèrent la mort après un combat inégal et farouche de trois heures. Ils avaient entre 17 et 23 ans. Sur les lieux mêmes s’élève depuis 1953 le Mémorial de la Résistance du Sud-Ouest. Qui étaient ces douze jeunes gens héroïques rassemblés dans le désir de participer à la Libération de la France ?
Jouons un peu...
Avec les noms de famille : Ce nom de famille désigne celui qui fabrique des garnitures de métal pour les poignées des épées et les manches des couteaux.

Avec les mots du passé : Ce mot ancien désigne celui qui a des bêtes à laine, qui les nourrit, qui les élève.
Contexte France
(6e édition 2023)
Pour situer vos ancêtres dans l'Histoire...
Nouvelle formule avec mise à jour (244 pages au lieu de 216), l'ajout de symboles graphiques pour repérer rapidement les faits importants de chaque fiche chronologique et également 25 fiches supplémentaires afin d'évaluer le coût de la vie selon les époques (de 1600 à 1890), avec notamment une estimation détaillée du panier moyen de la ménagère, des données sur les revenus (salaires, gages et soldes) et les budgets des différents métiers, et enfin les dépenses courantes des familles (logement, habillement, linge de maison, mobilier...).
📌 Voir le dossier de presse
Contexte Italie
Dans la même veine que Contexte France, publié en 2007 et depuis plusieurs fois réédité, voici Contexte Italie, la vie quotidienne de vos ancêtres italiens et de leurs migrations depuis 1573 à nos jours. Une chronologie thématique inédite pour situer, en un seul coup d'œil, un village, une famille, un personnage ou un événement dans son contexte historique et généalogique.


Vous recevez La Gazette car vous vous êtes inscrit à la newsletter du magazine-web histoire-genealogie.
Pour modifier votre adresse mail, vous devez d'abord désinscrire l'ancienne adresse mail ci-dessous avant de vous abonner avec la nouvelle adresse mail en suivant ce lien.
Pour vous désinscrire, cliquer ici
Suivez-nous aussi sur :