www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Documents » La Nouvelle maison rustique » Comment prendre les loups avec une fosse

Comment prendre les loups avec une fosse


vendredi 13 avril 2007, par Thierry Sabot

Répondre à cet article

« On prend le loup dans des fosses dont l’ouverture est de neuf à dix pieds en carré et de pareille profondeur ; il est bon qu’elles soient plus larges dans le fond et de tous les côtés que par le haut, afin que le loup ne puisse pas sauter ni monter pour en sortir.

Il faut faire un carré de quatre pièces de bois de la grandeur de l’ouverture de la fosse (lettre A sur la figure) ; il serait même à propos de le poser en place sur la terre à l’endroit destiné, creuser la fosse en dedans, et enfoncer les pièces de bois dans la terre, de manière qu’elles soient à niveau du terrain. (...) Après cela, on fait le couvercle de planches minces qui remplissent l’ouverture du carré B B . Ce couvercle doit être partagé en deux parties égales, et on fait en sorte qu’il s’ouvre en dedans la fosse par le milieu. (...) Quelques-uns se servent, pour former le couvercle, de deux claies qu’ils accommodent juste, au lieu de planches, (...) puis ils y passent et fourrent au travers des vides, des herbes, des brins de fougère, du genêt ou de la bruyère, afin que cela paraisse comme le terrain même qui est autour ; et s’il n’y en avait point, on ne ferait pas mal d’en piquer et d’en répandre aux environs, pour que l’animal ne se méfie point.

Il faut que le couvercle B B se referme de lui-même ; pour cela, on attache à chaque côté du couvercle un contre-poids, comme il est marqué en la figure suivante C C , et à chaque contre-poids une petite ficelle E E , qu’on noue à un piquet F F , afin que le couvercle se referme, et que la ficelle le retienne, de peur qu’il n’ouvre trop et qu’il ne puisse pas se refermer de lui-même.

Quand tout cela est fait et mis en place, on chasse dans la terre tout autour et proche du carré, des piquets de bois (...) qui se joignent par le haut comme un toit de maison : on attache au haut des deux rangées de piquets une perche ou gaule qu’on lie fortement avec des barres, qui forme comme le faîte d’une charpente, et cela des quatre côtés ; ce qui compose une galerie tout autour de la fosse (voir le dessin de droite), où l’on met un mâtin (un chien de garde robuste et massif), qui est accoutumé à être toujours libre, et qui, en se promenant dans cette galerie, s’ennuie et hurle toute la nuit. Au lieu de chien, on y peut mettre un mouton, qui bêle toute la nuit : cela attire le loup, qui tourne en dehors de la galerie pour poursuivre l’animal qui est enfermé et qu’il espère prendre ; l’animal fuit en voyant le loup ; et celui-ci ennuyé de tourner toujours en dehors, saute par dessus la galerie de piquets, dans l’espérance de lui couper le chemin, et tombe dans la fosse.

Les piquets ont encore l’avantage d’empêcher que des hommes ou des bestiaux ne tombent dans la fosse. Il s’y prend quelquefois plusieurs loups en une nuit. »

Note : Dans son remarquable ouvrage qui vient de paraître, Au coeur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire, l’historien Alain Denizet nous signale, au début du XIX° siècle, la présence d’une fosse à loups dans la propriété du baron de Cambray, proche de Germignonville : « Les bois du château cachent une fosse de quatre mètres de profondeur creusée pour piéger l’animal par l’odeur d’une carcasse de mouton déposée au fond et le garde-chasse de Cambray a en sa possession un piège à loup ».

Source : Louis Liger, La Nouvelle maison rustique, 11° édition, 2 volumes, Paris, 1790.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

15 Messages

  • Comment prendre les loups avec une fosse 4 juillet 2009 17:04, par Roman gerard pierre

    En bord de mer,sur la Costa de la Muerte,en Galice,plus précisément entre Camarinas et Camelle,tout près de la plage « mar de Reira », il y a le(la)Foxo dos Lobos(en galicien),la fosse des(aux)loups—cela consiste en 2 murs de 200 m. environ,à angle droit ;dans l’angle ,une fosse entourée d’un muret-n’est plus en activité(!),les murs (restaurés)ont actuellement une hauteur d’environ 1 m.-on peut imaginer que hauteurs et profondeur ont été + importantes ,à l’époque des loups---

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 4 juillet 2009 23:56, par anne BX

    le même système de fosse existait encore, en foret, pour prender les sangliers-
    ily a dans mon village un lieu appellé"fosse aux loups" La route du temps de MARIE THERESE d’Autriche traversait ce lieu, qui je suppose hebegeait des loups, le nom est devenu celui de la rue principale du village, qui a evolué en grand rue !

    Répondre à ce message

    • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 10:05, par janirou

      Il existait dans les coteaux de Meurocurt en Haute Saône , anciennes vignes envahies par la forêt , des « trous muraillés » , sortes de trous circulaires profonds d’un peu plus d’un mètre, et aux parois maçonnées. C’était m’a-t-on dit localement pour prendre des sangliers. Pourquoi pas de loups ?
      M.A.

      Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 5 juillet 2009 15:39, par histoire26

    Sur le territoire de la commune de EURRE dans la Drôme, en limite avec VAUNAVEY-LA ROCHETTE, il existe un lieu-dit « la trappe au loup ». Une histoire se raconte de génération en génération et se trouve relatée dans un livre d’Amédée DELHOMME « Petite histoire d’un village et de son château EURRE » dont voici quelques passages.
    « ...Une fosse étroite et profonde y avait été creusée par les jeunes gens puis recouverte de branchages pour en dissimuler l’existence aux regards des fauves qui y circulaient la nuit...Un certain soir d’hiver, par un vent du nord assez vif, un musicien, son violon sous le bras au retour d’une fête de village...Arrivé au lieu dit, il se sentit disparaître au fond de la fosse qu’il n’avait pas remarquée. N’arrivant pas à remonter en surface, il se décida à se retirere dans un angle pour essayer de dormir...quand un moment après, un loup de passage se retrouva également au fond de la fosse.Le musicien joua-t-il du violon ? Il n’en est pas fait mention ; toujours est-il que, malgré leur crainte réciproque, le loup comme le musicien attendirent bien sagement le matin où les jeunes gens vinrent les libérer, chacun d’eux de manière différente. »

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 6 juillet 2009 18:01, par Emylie Godeau-Picard

    Je suis une descendante de la famille de Saint-Gilles, en Bretagne. Cette famille a quelques seigneurs portant dans leurs titres la particule « de la Fosse Au Loup ». J’ai repéré l’endroit sur de vieilles cartes, en I&V. Je pensais qu’il s’agissait d’un loup tombé dans un trou de nature. Je ne savais pas qu’il existait un tel piègeage. Merci de cet article. E.G.P.

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 24 avril 2010 15:25, par lylyarno

    ah voilà pourquoi on appelle le lieu-dit fosse aux loup dans le berry(levroux) j’ai appris quelque chose j’imaginais un fossé ou ? heureusement qu’ils ne sont plus chassés actuellement.

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 24 avril 2010 17:34, par Jemma

    Après lecture de ce superbe texte et de tous les commentaires je me pose une question : Pourrait-il s’agir d’une des origines du patronyme DELFOSSE ?
    J’ai toujours pensé que ce patronyme venait de personnes ayant habité près d’une mine à charbon (dans notre cas, patronyme du Nord de la France et de Belgique) ou ayant habité près d’un fossé, d’une petite vallée bref d’un creux par rapport à un mont qui se serait trouvé à proximité

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 24 avril 2010 17:49, par jacdegrave

    En plein centre de Bruxelles, il y a la rue Fossé aux loups.
    Jacqueline

    Répondre à ce message

    • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 19:52, par Jean-Pierre Chaineux

      Bonjour,

      La rue fossé-aux-loups à Bruxelles tire son nom du fait qu’elle longeait la première enceinte du XIIe siècle, et non à un piège à loups. Plus précisément :
      "La rue du Fossé-aux-Loups tire son nom du fossé de la première enceinte en bordure duquel elle est établie dès le xive siècle. Cette portion du fossé était qualifiée de Wolfsgracht à la suite de la proximité des propriétés d’un certain Wolf et non pas à cause le la présence d’improbables loups. (...) Une poterne située à hauteur de la tour fondée sur la berge droite de la Senne portait également le nom de « Wolfswycket »". Source :"La première enceinte de Bruxelles", Livret guide, p39.

      Cordialement

      Jean-Pierre Chaineux

      Voir en ligne : La première enceinte de Bruxelles, Livret guide

      Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 24 avril 2010 17:56, par cduic

    Sur la commune de Ploemel (56), un hameau se nomme « Poulblaye », soit en breton la fosse ou le trou au loup.

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 00:04, par Floris

    Bizarre, Bizarre mon cher cousin........
    L’article a attiré mon attention car j’habite Argenteuil et que nous avons une « rue de la fosse aux loups »...rue qui se trouve dans un secteur qui autrefois était boisé et mal famé, raison pour laquelle le relai diligence faisait escale avant de s’engager dans cette région en un lieu qui se trouvait avant les bois, à BEZONS et qui s’appelle « à la grâce de dieu » paroles prononcées selon la légende par le cocher avant de s’engager dans cette portion de route boisée allant vers Pontoise et Dieppe.

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 14:34, par p.steck

    vers 1860 dans le Jura - un paysan de Poids de Fiole, commune du plateau,était allé voir un copain demeurant à Vernantois, village vigneron situé dans une vallée, au pied du plateau ; le soir, après avoir bu plusieurs verres de marc, et complètement émèché, il reprend le chemin pour remonter dans son village. Mais ses pas sont incertains, la nuit est noire, et il tombe dans la fosse à loups située sur le bord du chemin. Comme il y a un bon Dieu pour les ivrognes, il n’a aucun mal, et parvient à se redresser .... et à constater que la fosse est déjà occupée par un loup. L’homme, immédiatement dégrisé par la peur, et le loup, aussi effrayés l’un que l’autre se sont regardés sans bouger ni dormir toute la nuit, jusqu’à ce qu’un passant , le jour venu, les aperçoive , sauve l’homme et capture le loup. Histoire où légende ? Quoi qu’il en soit, cet évènement est connu et souvent raconté dans le Jura.

    Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 15:28, par michel Couillaud

    intéressant, il y aurait une expo à faire sur les fosses à Loups. En Haute Auvergne, un batissait des fosses en pierre de lave, près des villages, à l’orée du bois, même 2 ou 3 pièges pour s’assurer que le loup y tombera. J’ai plusieurs photos remarquables de ces pièges. Il y avait aussi des pièges à sanglier ; Si cela vous intéresse on peut parler de ce projet.

    Voir en ligne : association des chemins de l’Europe

    Répondre à ce message

    • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 17:34, par Thierry Sabot

      Bonjour, voulez-vous parler d’une exposition virtuelle sur le web,sous la forme d’un diaporama commenté, par exemple. Si oui, je suis partant, le sujet est très intéressant.

      Cordialement,

      Thierry Sabot

      Répondre à ce message

  • Comment prendre les loups avec une fosse 25 avril 2010 21:10, par jacques delaune

    Dans les Yvelines, forêt du Bois d’Arcy et région, on trouve des Pisaloups, c’est à dire des « puits à loups ».

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP