www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Jeux - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Initiation à la généalogie pratique » Les archives Arolsen

Les archives Arolsen

Le vendredi 17 février 2023, par Sébastien Bulenger

En réalisant l’arbre généalogique de mon compagnon, j’ai eu la surprise de découvrir une collection d’archives qui semble méconnue en France. Il s’agit des archives Arolsen. Je les ai découvert via mon abonnement payant sur le site MyHeritage.com mais une partie de ces archives est accessible gratuitement en ligne.

Le centre de documentation accueillant ces archives est situé à Bad Arolsen en Allemagne. Ces archives concernent la persécution national-socialiste, le travail forcé et la Shoah. [1]

La page d’accueil de leur site internet est en français et contient un lien pour soumettre une demande de recherche. Si des documents sont trouvés, ils seront alors numérisés et seront envoyés au demandeur. Je n’ai personnellement pas utilisé ce service pour l’instant. Il est probable que le délai de réponse soit assez long. Ces archives ont été numérisées et sont consultables également aux Archives Nationales à Pierrefitte-sur-Seine (93), après envoi d’une demande par voie postale et accord d’un archiviste, en raison des informations confidentielles que ces archives peuvent contenir.

Il est aussi possible de rechercher directement dans les archives numérisées disponibles sur le site internet des archives Arolsen. Toutefois, il faut préciser que ces archives numérisées constituent une infime portion de ces archives. Par ailleurs, si vous recherchez une personne sur ce site internet, il ne faut pas rentrer tous les prénoms de la personne, seulement celui d’usage, sinon vous n’obtiendrez pas de résultat. Autre point à préciser : les résultats sont fournis sur un page en langue anglaise ou allemande. Pour ceux qui ne maitrisent pas ces langues, un outil de traduction sera donc nécessaire.

JPEG - 387 kio
Copie d’écran de la page d’accueil du site internet des archives d’Arolsen

Alors que le site bien connu des généalogistes Mémoiredeshommes.fr, pourtant très riche, reste totalement muet face à une recherche sur Pierre (Robert) Leuba, grand-oncle de mon compagnon, né en 1924 et décédé en 1995, j’ai découvert, sur le site des archives Arolsen, grâce à une fiche élaborée par le Haut-Commissariat de la République Française en Allemagne, que ce grand-oncle a été incarcéré du 27/03/1944 au 14/03/1945 dans un camp près de Rottweil, dans un land créé en 1945 et disparu désormais qui s’appelait le Württemberg-Hohenzollern ("Württ/Hohenz.", land actuellement inclus dans le Bade-Württemberg) et qu’il avait été affecté au travail du bois ("arbenindustrie"). Mes recherches complémentaires me laissent penser que ce camp était le camp de Schörzingen, ouvert en février 1944 et libéré en avril 1945. [2] Ce camp était une extension (appelée Kommando par les Nazis) du seul camp de concentration située sur le territoire français, le camp de Natzweiler-Struthof, situé en Alsace. [3]
J’apprends également qu’il a été hospitalisé le 3 avril 1944 pour une bronchite. La date de sortie n’est pas précisée. Est-il resté à l’hôpital jusqu’en 1945 ?

JPEG - 40.9 kio
Fiche réalisée par Haut-Commissariat de la République Française en Allemagne
JPEG - 54.7 kio
Fiche réalisée par Haut-Commissariat de la République Française en Allemagne

Mon compagnon n’a jamais eu vent d’un membre de sa famille présent dans un camp nazi et il semble que cette information n’ait jamais été transmise dans sa famille. Ainsi, ces archives permettent de mettre à jour des persécutions, connues ou oubliées, volontairement ou non.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

  • Les archives Arolsen 17 février 2023 07:31, par Gingold Marc

    Un dépouillement collaboratif des fiches fait appel aux volontaires ...

    https://www.zooniverse.org/projects/arolsen-archives/every-name-counts

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 17 février 2023 09:22, par Hélène LACROIX

    Bonjour,
    Une petite rectification : son travail n’était pas dans le secteur du bois (Holz en allemand) mais dans l’industrie des couleurs (Farben) le nom de la firme étant J.G. Farbenindustrie A.G. (le F est partiellement visible - défaut de la machine à écrire sans doute)
    Cordialement
    H. Lacroix

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 17 février 2023 10:18, par Colette Boulard

    Merci, voilà qui est bon à savoir. Mémoire des hommes est une très bonne base, qui ne saurait être parfaite, pas plus, en général, que des dépôts d’archives, dépendant de ce qu’ils ont reçu. Mon père a été prisonnier de guerre, s’est retrouvé dans un stalag, et il n’est pour autant pas répertorié.

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 17 février 2023 11:54, par Gewa Thoquet

    Bonjour,
    j’ai déjà pu obtenir des renseignements auprès des archives d’Arolsen au sujet de l’oncle de mon mari, qui a été emprisonné au KZ de Mauthausen, Autriche. Les archives m’ont indiqué qu’une réponse, vu le grand nombre de demandes qu’ils reçoivent du Monde entier, prendrait six mois. J’ai reçu ma réponse après trois mois seulement.
    J’ai reçu la liste des 488 personnes du convoi arrivées à Mauthausen le 8 avril 1944, son enregistrement, non daté, dans l’infirmerie, son acte de décès le 16 janvier 1945, d’où il sort qu’il était "logé" au block 8, le nom du chef du bloc "Blockführer" ainsi du plus vieux du bloc "Blockältester". Sur une liste sont mentionnés les noms des décédés avec la cause du décès. Le plus souvent est marqué la même cause "Kreislaufschwäche", c.à.d. faiblesse cardiovasculaire. Les divers documents montrent la très grande diversité des nationalités parmi les prisonniers.
    Pour toucher de plus près la vie à Mauthausen, j’ai lu avec profit "Les 186 marches (mauthausen)" de Christian Bernadac et "Les Français de Mauthausen" d’Adeline Lee.
    Gewa

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 19 février 2023 20:16, par Vanberghem

    Bonjour .j’ai fait une demande pour mon cousin Marcel Vanberghem déporté à Buchenwald en juillet 1944 ,la réponse est venue au bout de 5 mois ,il y a encore beaucoup de demande . en aout 1944 il et transféré au Kommando de Weferlingen dont il ne reviendra pas .date du déces inconnu ,les déces n’étant plus comptabilisé . il s’agissait d’aménager des mines de potasse en usine d’armement dans des conditions épouvantable .
    Un grand merci aux archives Arolsen

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 20 février 2023 14:09, par BAILLINOU

    https://www.youtube.com/watch?v=nKfgCm8rH14
    Bonjour,
    Je pense qu´il s´agit de ce camp dont vous faites allusion.
    Il est situé non loin de la frontière francaise ( 80 à 100km)

    Je vais me renseigner si il existe davantage de renseignements
    sur ce lieu.
    Cordialement
    Michele

    Répondre à ce message

  • Les archives Arolsen 3 mars 2023 16:40, par VIGINEIX

    Bonjour,
    Je vous signale que j’ai demandé aux Archives Arolsen le 15 février 2023 des documents sur une personne... données que j’ai reçu le 3 mars 2023... donc le délai de réponse très court...
    Salutations

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2024 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP