www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Interviews » Une collection de copies d’actes de l’ancien état-civil parisien

Une collection de copies d’actes de l’ancien état-civil parisien

3 questions à Michel P. Vanwelkenhuyzen


mardi 24 août 2004

Répondre à cet article

Question n° 1 : Comment et pourquoi avez-vous eu l’idée de réaliser une collection de quelques milliers de copies d’actes de l’ancien état-civil parisien ? Quelles sources avez-vous utilisées pour mettre en oeuvre ce fichier ? Quels documents ?

Je fréquente les Archives de Paris depuis 1985, et j’ai eu par conséquent l’occasion maintes fois de consulter les extraordinaires travaux de reconstitution de l’Etat-Civil parisien, que ce soit la reconstitution officielle (série V.2E), la « seconde reconstitution » (série V.5E) ou encore les diverses collections de copies d’acte (série V.8E).

J’ai pensé que je pourrais à mon tour apporter ma pierre à ce gigantesque édifice et venir en aide à tous ceux qui ont eu des ancêtres à Paris.

Les documents concernant des Parisiens d’avant 1871 conservés hors des frontières de la France n’ayant pas été exploités dans les divers travaux de reconstitution, je me suis dit que je pourrais m’atteler à la tâche de dépouiller les fonds d’archives à ma disposition en Belgique et plus particulièrement à Bruxelles.

J’ai donc systématiquement analysé les fonds suivants, tous conservés à Bruxelles, pour en extraire les renseignements concernant les Parisiens :

* Recensements de la Ville de Bruxelles, de 1795 à 1842

* Pièces annexées aux mariages conclus à Bruxelles entre 1804 et 1871 de personnes nées à Paris

* Mariages et décès à Bruxelles entre 1795 et 1871 de personnes nées à Paris

* Dossiers de la Police des Etrangers de Parisiens nés avant 1871 (à ne pas confondre avec la police « criminelle » ; la Police des Etrangers ouvre un dossier pour chaque étranger venant s’installer sur le territoire de son ressort)

* Divers petits fonds, tels les options de nationalité, les décès de militaires français à Bruxelles sous le 1er Empire...

Question n° 2 : Concrètement en quoi consiste ce fichier ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples de fiches ?

J’ai recopié sur fiche les renseignements principaux trouvés dans les documents que j’ai dépouillés, et j’ai classé ces fiches alphabétiquement au nom, puis au prénom des intéressés. Parfois, plusieurs fiches concernent la même personne, qui peut par exemple être reprise dans un recensement, puis s’être mariée, avoir un dossier de police, être décédée...

Actuellement, ce fichier est manuscrit.

Un exemple pris au hasard : Louis Claude BLOCHET. Mon fichier m’apprend :

1) Louis Claude BLOCHET est né à Paris (6e ancien) le 29 brumaire an V, rue du Bourg l’Abbé, 60, division des Amis de la Patrie, fils de Jean François, horloger, et de Marie GERARDIN.

2) Ses parents, Jean François BLOCHET et Marie GERARDIN se sont mariés à Morlay (Finistère) le 11 septembre 1784.

3) Marie GERARDIN est décédée à Paris (6e ancien) le 17 janvier 1827, demeurant Vieux Marché Saint Martin, 3, âgée de 60 ans, née à St Michel (Meuse), veuve de Jean François BLOCHET, fille de François et de Suzanne REMY. Un fils, prénommé Henri, doreur, 27 ans, déclare le décès.

4) Jean François BLOCHET, horloger, est décédé à Paris (6e ancien) le 2 juin 1818, habitant rue au Maire, 34, âgé de 69 ans, né à Paris.

5) Louis Claude BLOCHET, doreur sur métaux, se marie à Bruxelles le 15 février 1828 à Elisabeth DEMEUR (dont je connais les parents, et l’état-civil, mais elle n’est pas parisienne)

6) Je connais les adresses successives de Louis Claude BLOCHET à Bruxelles de 1829 à 1842.

Question n° 3 : Outre des renseignements généalogiques pour « remonter » une filiation, quels autres types de renseignements peut-on attendre de ce fichier ? Peut-il être utile dans d’autres domaines d’étude ou d’investigations historiques et/ou généalogiques ?

Mon fichier a été conçu à usage généalogique ; peut-être pourrait-il servir, comme tout autre document d’Etat-Civil, à des travaux d’ordre onomastique, démographique, historique, etc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2020 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP