www.histoire-genealogie.com

----------

Sommaire - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances historiques - Serez-vous pendu ? - Collection THÉMA - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » La référence » Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire

Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire

Le monde d’Aubin Denizet 1798 - 1854


dimanche 1er juillet 2007

Répondre à cet article

Les témoignages de paysans beaucerons sont rares pour le XIXe siècle et inexistants pour sa première moitié. Un silence que ce livre s’emploie à réparer en redonnant vie à l’un d’entre eux, Aubin Denizet, commun des mortels perdu dans la masse des oubliés de l’histoire que chacun de nous peut compter parmi ses ancêtres.

A partir d’archives inédites, ce récit reconstitue dans le détail non seulement la vie d’un homme ordinaire, mais également les petites et les grandes histoires qui, se nouant à Germignonville et dans les villages alentours, concernent le cercle élargi de ses relations.

Avec Aubin, un petit monde s’anime car le livre fourmille de portraits où les notables - châtelain, notaire, laboureur, curé et instituteur - côtoient celles et ceux qui ne sont pas sur le devant de la scène, pauvres ou victimes de déclassement social.

Ce livre « apporte une contribution majeure à l’histoire de la Beauce tout en proposant une approche qui ne manquera pas d’intéresser les historiens de métier (...) Il est déjà un modèle pour les amateurs d’histoire régionale comme pour les généalogistes désireux de rendre la vie à l’arbre de leur parentèle » écrit l’historien Jean-Claude Farcy dans sa préface.

Note de l’auteur en 2009 :

Le livre est disponible chez l’auteur : il est envoyé dès réception d’un chèque de 27,50 euros (livre 26 euros + port 1,50 euro) Il peut, si vous le désirez, faire une dédicace.

Ses coordonnées :

Alain Denizet, 1 rue de l’enfer, Muzy 27 650.

Tél : 02 37 43 54 53 ou 06 21 14 06 88

alain.denizet@wanadoo.fr

Vous pouver aussi le commander, pour le même prix, aux éditions Centrelivres, 14 rue Marceau, Luisant 28 600

tél : 02 37 30 19 43

fax 02 37 35 88 88

L’ouvrage est également disponible dans la boutique Généanet.

Par ailleurs, Alain Denizet assure des conférences autour de son livre, de sa démarche, de la méthode mise en oeuvre et de ses résultats avec en conclusion une certitude : tout généalogiste, dans un cadre qu’il lui appartiendra de fixer, est à même de conjuguer histoire et généalogie avec l’un de ses ancêtres tout autant « sans histoire » que l’était le sien.

Table des matières :

CHAPITRE 1 : LES HORIZONS D’UNE VIE
- 1 Une vie au coeur de la Beauce
- 2 Visite de la « maison »
- 3 Aubin, sa famille, son village : un lien singulier
- 4 Flânerie à Germignonville
- 5 Les éléments modernes de l’identité
- 6 Aubin à la rencontre du monde urbain
- 7 La Beauce sans relief des érudits
- 8 En dehors de la Beauce, quel lointain ?

CHAPITRE 2 : LE CADRE INTIME
- 1 Filles et garçons avant le mariage
- 2 Aubin et Marie Louise ou le respect des conventions
- 3 Des résistances au mariage de raison ?
- 4 Avoir des enfants
- 5 Le fils aîné d’Aubin au séminaire
- 6 Que veut dire « vivre ensemble » ?
- 7 Dérèglements de la vie conjugale
- 8 Le regard des autres
- 9 Les « aliénés à domicile »

CHAPITRE 3 : PORTRAITS DE FEMMES
- 1 La maîtresse, ses domestiques...
- 2 La gouvernance de l’économie familiale
- 3 Marie-Françoise et la sage-femme Legrand : des
veuves entreprenantes
- 4 Les femmes de peu
- 5 Une nièce d’Aubin abandonne son enfant
- 6 Quatre drames de l’infanticide

CHAPITRE 4 : VIVRE ENSEMBLE AU VILLAGE
- 1 Les derniers jours de la veuve Galicier
- 2 Bruits et disputes du dehors
- 3 Indispensable cabaret, un rendez-vous d’hommes
- 4 La résolution des conflits
- 5 Les ventes publiques
- 6 Le mariage : la fête au village
- 7 Le départ vers l’éternité

CHAPITRE 5 : LES BIENS : TRAVAILLER, GERER, TRANSMETTRE
- 1 La donation de Marie-Françoise
- 2 Aubin : une exploitation de 40 hectares
- 3 « Un amant laborieux de la terre »
- 4 Le monde de la « grand’farme »
- 5 Le déclassement social du beau-frère Gosme
- 6 Les journaliers, subsister d’abord
- 7 Gérer ses biens : le recours aux transactions
- 8 L’homme clé des affaires : le notaire
- 9 Aubin : le patrimoine préservé

CHAPITRE 6 : L’INSUPPORTABLE ATTEINTE AUX BIENS
- 1 Les mauvaises affaires en famille
- 2 Chicanes de voisinage : ratirage et dégâts d’animaux
- 3 Les mauvais payeurs en procès
- 4 Petits larcins, grands effets
- 5 Vols et escroquerie à Germignonville
- 6 La bande d’Orgères au patrimoine de la terreur
- 7 L’incendie, un fléau redouté
- 8 Assurances et pompiers

CHAPITRE 7 : LE BARON, LE CURE, L’INSTITUTEUR ET LE MEDECIN
- 1 Le baron, la distance de la distinction
- 2 Une présence marquée
- 3 Goussard, un curé proche de la famille...
- 4 Epargné par les tensions
- 5 L’instituteur et son enseignement
- 6 Sous contrôle
- 7 Mais des revenus et une influence en hausse
- 8 Le médecin et les soins du corps

CHAPITRE 8 : AUBIN ET L’EXERCICE DES RESPONSABILITES
- 1 Les voies locales de l’appréhension politique
- 2 Aubin, conseiller municipal toujours bien élu
- 3 Garde national de Germignonville
- 4 1848, la révolution au village ?
- 5 M. le maire, son adjoint, ses conseillers et leurs fonctions
- 6 Les grands dossiers d’une commune ordinaire
- 7 Les secours aux « bons pauvres » du village
- 8 Les prémices d’une politique sociale venue d’en haut
- 9 Tensions avec la préfecture

CHAPITRE 9 : DANS LES REMOUS DE LA GRANDE HISTOIRE
- 1 Le fabuleux destin de Simon Lavo, chirurgien-major
de Lapérouse.
- 2 Le souvenir du temps des rois
- 3 Les empreintes de la Révolution de 1789
- 4 L’enfance d’Aubin marquée par la guerre
- 5 L’occupation prussienne de 1815
- 6 Un citoyen privé de perspective nationale
- 7 La Révolution de 1848 s’invite dans le canton
- 8 Aubin à l’âge du suffrage universel masculin

- Conclusion
- Généalogie
- Répertoire des patronymes
- Plan de Germignonville
- Carte des horizons proches
- Notes
- Sources
- Orientation Bibliographique
- Table des matières

L’auteur : Alain Denizet, agrégé d’histoire et géographie, enseigne au collège Charles de Gaulle à Bû.

Un avis : Il y a quelques années, l’historien Alain Corbin avec son célèbre ouvrage « Le monde retrouvé de Louis-François Pinagot » avait brillamment ressuscité un inconnu trouvé au hasard des registres de l’état civil, montrant ainsi l’évidente complémentarité de l’histoire et de la généalogie, pour peu que cette dernière discipline s’inspire des méthodes et des travaux récents des historiens.

En reprenant la même démarche qu’Alain Corbin (qui a lu le manuscrit), avec toutefois en prime l’utilisation des archives de notaire, l’historien Alain Denizet, nous montre dans son remarquable ouvrage qu’il est désormais possible, au moins pour le XIX° siècle, de « faire revivre ses ancêtres, de donner chair et vie à ceux qui n’ont laissé que de rares traces dans les archives ? »

Ce livre brillant est le fruit de cinq années de recherches aux archives départementales d’Eure et Loir, aux archives de la commune de Germignonville, ou encore dans les fonds du diocèse de Chartres, du baron de Cambray et des archives nationales.

L’auteur présente en premier lieu les divers horizons d’Aubin, faisant en quelque sorte un « tour de plaine », comme l’on dit encore aujourd’hui en Beauce, avant de faire plus ample connaissance avec sa famille, ses relations de voisinage et sa vie au village. Le coeur du livre est consacré à ses préoccupations quotidiennes - la terre et les biens - qui s’intègrent dans la perspective plus vaste des stratégies sociales. Il aborde enfin sa perception des effluves lointains afin de répondre à ces interrogations : son horizon s’est-il élargi par l’exercice des responsabilités municipales ? Quelle perception a-t-il pu avoir, sur le plan local, des évènements politiques de portée nationale qui ont affecté son demi-siècle : Révolution, guerre impériale, occupation prussienne de 1815 ou élargissement progressif du droit de vote ?

Si le livre est centré sur Aubin Denizet (1798-1854), on y retrouve de chapitre en chapitre des personnages récurrents, la sage-femme Legrand, son mari le vieux Dorson, le curé Goussard, le voisin Claye, le notaire Caillaux, les cabaretiers Duguet et Riché, tous mêlés aux petites et grandes affaires du village...

Evidemment, l’intérêt pour cet ouvrage ne se limite pas à la région Centre... Il va de soit que tous les généalogistes et tous les historiens qui s’intéressent à d’autres régions trouveront dans cette étude une démarche, une méthode et un exposé dont ils pourront s’inspirer largement pour leurs propres travaux.

Sans aucun doute, ce livre est avec celui d’Alain Corbin et celui de Jean Vassort (« Les papiers d’un laboureur ») l’une des meilleures et plus stimulantes contributions à l’étude historique de nos ancêtres... en deux mots : à la Généalogie historique ! (Thierry Sabot).

Interview : Alain Denizet

Lire l’interview d’Alain Denizet sur Généablog

L’avis des médias :

JPEG - 105.8 ko
Editorial de Francis Christian
Généalogie Magazine, Novembre 2007.
JPEG - 153.3 ko
L’Histoire, janvier 2008

Interview sur Europe 1 le 30 juin dans l’émission « Généalogie » de Laurent Cabrol et de Jean Louis Beaucarnot. (15 h 37 à 15 h 42)

Jean-Louis Beaucarnot : « Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire » est un bouquin extraordinaire, un modèle du genre...Les passionnés de généalogie vont adorer »

A écouter sur http://www.europe1.fr

JPEG - 264.9 ko
Revue Française de généalogie Août-septembre 2007 n° 171
JPEG - 90.7 ko
Ouest France juin 2007

Le Républicain Lorrain, dimanche 14 octobre

Professeur d’histoire géographie et passionné de généalogie : la nature fait bien les choses. Il se nomme Alain Denizet, 48 ans, est fils de Marcel, fils d’André, fils de Cyprien, qui était lui-même fils d’Eugène. Avant ? Personne, justement, ne se souvenait plus. Le prénom du père d’Eugène, décédé lui-même en 1907 à Germignonville, dans l’Eure-et-Loir, avait sombré dans l’oubli collectif. Alain Denizet, encore étudiant, voulut le savoir et le découvrit sans peine. L’ancêtre en question se prénommait Aubin. Dans un premier temps, il fit donc son arbre généalogique, remonta sa lignée jusqu’au milieu du XVIIe siècle - la bonne moyenne. Il aurait pu s’en satisfaire et s’arrêter là. Ce ne fut pas le cas...

Car Alain Denizet avait été l’élève de l’historien Alain Corbin, qui a voilà quelques années, décidé de reconstituer la vie d’un anonyme, en tirant un « héros » au sort, ce qui l’a fait travailler sur un humble sabotier du Perche. Alors, fort de ce modèle, Denizet se lança un défi : sortir de l’oubli son Aubin, en reconstituant sa vie et son univers.

Plusieurs années durant, il a donc suivi les traces de son maître, pour retrouver celles de cet aïeul, qu’il a traqué sans relâche au travers des archives. Registres paroissiaux et d’état civil, archives notariales, cadastres, listes électorales, archives judiciaires et fiscales, cadastres..., sans oublier la presse locale, avec le journal quotidien Le Glaneur, qu’il a lu sur plusieurs décennies, de la première à la dernière page.

Le résultat est bien sûr saisissant. C’est une fresque complète qui s’anime sous nos yeux, avec Aubin et sa famille, mais aussi sa parenté plus lointaine et son voisinage. Voici une sage-femme de vingt-sept ans, qui épouse un vieux barbon de soixante-dix-huit. Voici la domestique Hortense Poulain, qui écope de deux ans de prison pour des vols avec escalade, notamment celui d’un bonnet, qui sont davantage des larcins. Voici la nièce, mère célibataire, qui tente d’abandonner son enfant... Voici tous les personnages du village : le baron, gros propriétaire terrien, le curé, proche des familles, l’instituteur et son enseignement, autrefois payant avec, en plus, la fourniture par les parents des bûches nécessaires au chauffage de l’école.

Et l’auteur de tout décrire du lieu : les rues, les boutiques, les disputes et les bruits, la place du cabaret, où les hommes se retrouvent, les élections et leurs scrutins... Pendant trois cents pages, on revit véritablement au rythme de ce village beauceron, durant la première moitié du XIXe siècle. Trois cents pages qui permettent à Aubin Denizet, « paysan sans histoire » d’en retrouver une.

Au coeur de la Beauce, Enquête sur un paysan sans histoire, par Alain Denizet, Editions Centrelivres. Jean-Louis BEAUCARNOT.

JPEG - 106.1 ko
L’Echo Républicain
JPEG - 145.6 ko
Généalogie Magazine Juillet Août 2007 n° 272
JPEG - 55.2 ko
Votre Généalogie
JPEG - 56.1 ko
La République du Centre
JPEG - 93.4 ko
Salon du livre

L’avis des lecteurs :

Pierre Chuto

Je tiens à féliciter Alain Denizet pour son livre.
Je suis actuellement en train de le lire et je me régale.
Bravo encore ! 26 septembre

Etienne Beaudoux

Bravo pour ce texte que vous nous donner à apprécier avec « au cœur de la Beauce, un paysan sans histoire »…puisque faute d’avoir des Mémoires de nombreux Jean-Marie Déguignet dans tous nos villages, il faut bien puiser à d’autre sources – j’ai donc goûté avec bonheur votre travail… 5 septembre 2007

Anne-Marie Gilbert-Templier

Bien reçu votre livre aujourd’hui, merci de votre dédicace, suis déjà plongée dans la lecture. 11 septembre 2007

Philippe Rabier

J’ai bien reçu votre livre qui est passionnant. 20 septembre 2007

Claudine Abhervé

je tiens à vous inciter tous à lire ce livre qui est un puits d’informations quant à la vie de nos ancêtres beaucerons et qui je dois le dire me donne maintenant envie d’aller plus avant dans les archives pour découvrir ce que mes aïeux ont « fait de leur vie ».
Merci à Alain Denizet pour cet ouvrage. 25 septembre 2007

Danielle Vellaine-François

5 ans il vous a fallu pour que ce livre sorte pour notre plus grand plaisir. Quelques jours il m’a fallu pour le lire, tant l’histoire des « miens » m’a passionnée, oui je peux dire les miens puisque je suis presque certaine que quelques uns de mes ancêtres ont « fréquenté » votre Aubin même si je n’ai pas vu leurs noms, il faut dire qu’ils étaient journaliers pour la plupart. Au bout de ces quelques 300 pages, j’ai refermé le livre, heureuse d’avoir participé à ma façon à leur vie et ceci grâce à vous.
Merci donc de l’avoir écrit, merci d’avoir eu cette belle idée de nous faire partager l’histoire d’Aubin Denizet.

Luc Tomazic

Personnellement je vous conseille fortement ce livre que je viens de terminer.
Une merveille d’anecdotes en tous genres qui nous permettent de mieux
apprécier la vie du début du 19e siècle. Que de travail de recherches pour
atteindre le but de cette réalisation. Grâce à lui, l’arrière grand-père de son grand-père, même si c’était « un homme sans histoire » nous a fait mieux connaître le « grenier de la France ». Bravo et encore merci à Alain Denizet. 27 juillet 2007

François Gréau

J’ai bien reçu votre livre dès samedi dernier, et vous en remercie. Je n’ai pu résister à l’envie de le lire tout de suite, et veux vous témoigner du plaisir que j’ai eu à le faire. Non seulement votre travail est remarquable par sa documentation, sa précision et ses anecdotes, mais j’ai pu y retrouver aussi quelques racines de ma famille et quelques usages ou histoires locales qui font partie de sa culture. Tous mes compliments pour la qualité de votre ouvrage. 10 juillet 2007.

Chantal Claud

J ai bien reçu votre ouvrage et vous en remercie. Nul doute qu’à traversla vie d’Aubin Denizet, c est la vie de bon nombre de mes ancêtres(pratiquement tous originaires du Livradois dans le Puy de Dôme) que je vais retrouver. 5 juillet 2007.

Janou Le Comtois

A tous ceux qui veulent faire revivre un de leurs ancêtres, je conseille vivement de se procurer ce livre. Je ne le lâche plus. Quel merveilleux travail accompli ! 3 juillet 2007.

P. Lhoste-Picault

Je tiens à vous féliciter et vous remercier suite à la parution de votre ouvrage sur le monde d’ Aubin DENIZET. Il m’a permis d’approcher et de mieux comprendre la société rurale de l’époque. J’ai un peu l’impression de connaître Aubin et ses proches qui sont d’ailleurs mes ancêtres puisque Charles François son père compte parmi mes aïeux. Vous m’avez également fournie de nombreux renseignements généalogiques qui font avancer mes recherches. En attendant la conférence prévue en septembre où je ne manquerai pas de vous faire dédicacer votre livre, je vous adresse mes meilleures salutations. 19 juin 2007.

André Dolat

En ce qui me concerne, je l’ai commandé voilà 15 jours, après avoir re-contacté Thierry Sabot,
et Centrelivres me l’a envoyé « illico ».C’est un régal de recherche historique rigoureuse,dont je vais faire mon miel petit à petit...
Mes félicitations et cordialement, 18 juin 2007.

Marie-Pierre Noguet

Quel exploit inattendu et fort plaisant de m’avoir intéressée à ce point à la vie d’un paysan du début du19è !!Voilà vraiment une heureuse surprise de l’année. En outre, les ancêtres de mes petits-enfants s’appellent ’Joseph" et sont originaires d’un village un peu plus au sud-ouest et je me suis imaginée qu’il s’agissait des Joseph qui se sont fait voler leur trèfle. Bref, j’ai failli me sentir un peu en famille ! 13 juin 2007.

Ghislaine Raoulx

J’ai reçu la semaine dernière votre livre. Je me suis aussitôt plongée dedans, et je me régale. J’imagine ainsi mieux la vie de mes ancêtres beaucerons. J’aime beaucoup cette région dont me parlait mon grand-père. 12 juin 2007.

Jean-Pierre Bourgeois

...Quant au livre : « C’est ainsi qu’Aubin, étranger et distant est devenu, en toute discrétion, le héros de ce livre, et bien plus, un familier ; comme s’il faisait désormais partie de la famille ».
Il me semble que cette conclusion sera aussi celle de tout lecteur non spécialiste en histoire. Encore bravo. 16 avril 2007.

P.-S.

Alain Denizet, Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire, Luisant, Editions Centrelivres, 2007.

Isbn : 2-911060-05-9

Le prix de l’ouvrage est de 26 euros (27,5 euros avec les frais de port).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

  • Je viens de trouver ce site et en lisant le résumé je me retrouve dans ma généalogie dans cette branche que je viens de découvrir il y a peu de temps. Merci de redonner vie à nos ancêtres.

    Répondre à ce message

  • Effectivement ! Difficile de trouver cet ouvrage pour un champenois...
    Mais je ne désespère pas.

    Merci et bien cordialement.
    André Dolat
    andre.dolat@wanadoo.fr

    Répondre à ce message

  • > Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire 21 juin 2007 11:48, par Jean-Pierre Bernard

    Bonjour Monsieur Denizet.
    De passage sur Orléans, j’ai acheté votre livre... que je suis littéralement en train de dévorer !
    On peut donc le trouver chez un libraire local, place de la République (vieille librairie d’Orléans, près de l’ancien magasin « Francis »).
    C’est un exemple, pour les généalogistes amateurs, de voir ce que l’on peut faire sur ses ascendants.
    Félicitations sincères, et bravo pour le travail réalisé, pour nous reconstituer la vie de votre ascendant.
    J’aimerais en faire autant pour ma famille !
    Cordialement.
    Jean-Pierre BERNARD

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Merci pour vos compliments ! La démarche - que le site Histoire et généalogie sert si bien - consistant à croiser histoire et généalogie est porteuse de connaissance et met en relief des individus restés jusque là « sans histoire » Vous pouvez me contacter directement si un jour vous décidez de faire des recherches identiques sur votre famille.

      Alain Denizet

      alain.denizet@wanadoo.fr

      Répondre à ce message

  • Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire 16 janvier 2010 15:15, par Philippe A.

    Bonjour !
    J’aimerais aussi raconter l’histoire de ma famille (je suis remonté jusqu’en 1580) mais comment faire quand tous les membres étaient journaliers & changeaient de résidence, non seulement plusieurs fois dans leur vie, mais aussi à chaque génération ? (et parfois bien loin de leur lieu de naissance.) Il n’y a pas deux générations qui soient restées à la suite au même endroit !
    (et on dit que nos ancêtres voyageaient peu...)

    Si quelqu’un peut me donner une piste, je le remercie d’avance.
    Philippe..........................................

    Répondre à ce message

  • Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire 16 janvier 2010 17:30, par Yvonne Fougereux

    j’ai lu avec une émotion particulière le livre sur Germignonville,"au coeur
    de la Beauce..."mon AGMM
    y étant née en 1874
    cordialement
    Yvonne Fougereux

    Répondre à ce message

http://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




http://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2014 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP  |