www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Jean-Baptiste Louis : Mémoires d’un avocat au coeur des révolutions (...)

Jean-Baptiste Louis : Mémoires d’un avocat au coeur des révolutions 1789-1830


mercredi 14 septembre 2016

Répondre à cet article

Des derniers jours de l’Ancien Régime aux premiers mois de la monarchie de Juillet, voici le témoignage inédit de Jean-Baptiste Louis (1760-1834), bâtonnier de l’ordre des avocats au barreau de Paris sous la Restauration. Écrit pour sa famille, il mêle au récit des événements politiques la chronique sincère de sa vie : celle d’un avocat royaliste, fidèle à ses convictions envers et contre tous, à travers deux révolutions et sous huit régimes successifs. Ardennais de naissance, Louis est reçu procureur au parlement de Paris en 1786 et assiste bientôt aux débuts de la Révolution, de la révolte des parlements à la prise de la Bastille. Ayant échappé à la Terreur, il vit d’expédients. Le calme revenu, il se fait avocat et, au terme d’une carrière de trente ans, est élu bâtonnier en 1829. Un an plus tard, il est le spectateur de la révolution de Juillet, puis se retire pour écrire ses souvenirs, publiés ici pour la première fois. Ce témoignage de première main sur l’une des périodes les plus mouvementées de l’histoire de France fait défiler des figures célèbres comme le docteur Corvisart, premier médecin de Napoléon et ami intime de Louis. Il offre également une chronique exceptionnelle de la profession d’homme de loi sur plus d un demi-siècle.

Présentation : Comment devient-on « Procureur au parlement de Paris » dans la société bloquée de la fin du XVIIIe siècle, lorsque l’on est issu de la toute petite bourgeoisie ? Comment peut-on demeurer royaliste lorsque l’on n’a même pas 30 ans au moment de la prise de la Bastille ? Comment peut-on accepter de devenir fermier à Issy les Moulineaux pour échapper à la Terreur et pour survivre à la disparition de la Justice de l’Ancien Régime ? Et comment, la Révolution s’éloignant, passe-t-on de ce début de carrière chaotique à la fonction prestigieuse de Bâtonnier des avocats du Barreau de Paris ? C’est à toutes ces questions que Jean Baptiste Louis répond, dans ces Mémoires inédits demeurés entre les mains de la famille depuis près de deux siècles.

Ce témoignage important et rare, apporte des informations majeures sur le fonctionnement de la « basoche » sous l’Ancien Régime et la Révolution, sur le fonctionnement du barreau, et la condition des gens de loi dans ces époques d’incertitudes. Mais c’est aussi l’histoire d’un homme depuis le commencement de ses études jusqu’à l’accès à la notabilité qui nous est donnée à lire. D’un jeune homme fasciné par les jeunes nobles qui entrent dans la carrière judiciaire, qui voit naître, terrifié, un de ses enfants pendant les journées de septembre 1792, dont le sang se glace lorsqu’il se remémore, avec son style précis et alerte, l’interrogatoire qu’il a subi au Tribunal révolutionnaire. Mais aussi de l’homme plus âgé que son légitimisme oppose aux ambitieux Orléanistes : Dupin qui lui succède au bâtonnat, la duchesse douairière qui veut le forcer à vendre sa chère « campagne ».

Nous traversons ainsi au travers de ce document exceptionnel cinquante années de déconstruction d’un ordre ancien et d’émergence de la grande bourgeoisie plus industrielle qu’intellectuelle au prisme de ce royaliste de toujours qui déplore ces changements mais y participe, et qui nous narre, chemin faisant, ses succès et ses échecs, ses peurs et ses joies et nous fournit en passant des informations de tout premier ordre sur la vie judiciaire de l’époque. Il offre au spécialiste des informations inédites mais permet aussi à un public plus large de découvrir les ressorts de ce monde en révolution, qui par certains aspects n’est pas loin de rappeler notre époque.

Édition établie et annotée par Geoffroy Caillet, rédacteur en chef du Figaro histoire.

Présentation par Yves Ozanam, archiviste de l’ordre des avocats au barreau de Paris

Cahier iconographique de 12 planches hors texte.

- 292 pages.

- Pour commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Un avis : en préparation...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP