www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » L’affaire des Pions. La Montagne Bourbonnaise sous l’Ancien régime

L’affaire des Pions. La Montagne Bourbonnaise sous l’Ancien régime


mardi 7 juin 2016, par Michèle Sternberg

Répondre à cet article

Résumé : Ce roman historique relate l’histoire de l’enlèvement d’une condamnée pour homicide d’un huissier de justice par une quarantaine d’hommes de son clan – les Pions- en 1764, et des suites de cette rébellion, certainement assez courante en cette période d’Ancien régime mais à laquelle l’implication royale de Louis XV donna une tout autre portée.

Ce qu’on appelle « l’affaire des Pions » connaîtra de nombreux rebondissements. Elle conduira les protagonistes du drame à la Conciergerie de Paris pour certains, au bagne et à la pendaison en place publique pour les autres.

Ce travail repose sur les différents procès recueillis aux Archives nationales, aux Archives de la Police de Paris et aux Archives départementales de l’Allier. « L’affaire des Pions » offre un éclairage sur les conditions de la vie et de la justice sous Louis XV. Les premières « émotions » et rebellions et le contexte historique et de pensée au tournant du siècle des Lumières ont sans doute représenté les prémices de la Révolution à venir.

Table des matières :
01 - La prison de Ferrières-sur-Sichon
02 - L’enlèvement dans le bois Paraud
03 - Au bourg de Ferrières-sur-Sichon
04 - Premières dépositions au palais de justice à Moulins
05 - Arrestations dans le village Chez Pion
06 - En route pour Moulins
07 - La prison de Moulins
08 - Nouvelles captures dans la montagne
09 - La vie difficile dans la prison en attendant le procès
10 - Le procès de Moulins
11 - La prison de la Conciergerie
12 - Le jugement du Parlement de Paris
13 - Pendaisons en place des Lisses à Moulins
14 - La vie des fuyards dans les Bois Noirs
15 - Au bagne de Brest
Épilogue

L’auteur : Petite-fille de modestes paysans de la Montagne Bourbonnaise, Michèle Sternberg a passé son enfance et est domiciliée depuis quelques années à Vichy. D’abord professeur de lettres classiques, puis chargée d’études dans un Institut national de recherche, elle est passionnée d’histoire.

Pour vous procurer « l’Affaire des Pions » :
Le livre peut être commandé directement à l’auteure (patiencefr[arobase]yahoo.fr), 17 euros, frais de port inclus ou auprès de la librairie A la Page, à Vichy.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

10 Messages

  • livre qui devrait,doit, être recommandé,aux cotés d’autres ouvrages notamment sur le même sujet,dans la rubrique « choix de livres » sur le Site de l’association des Amis des Bois Noirs,qui oeuvre pour l’enrichissement de la culture sur cette région frontalière entre l’Auvergne,le Forez,le Bourbonnais-

    Répondre à ce message

  • à Mme Michèle Sternberg :

    j’ai fait indexer votre ouvrage sur le Site « amisdesboisnoirs »-son Président,Mr jean François Faye, à Arconsat,apprécierait que vous preniez un contact avec lui et donc avec les Amis des Bois Noirs,qui sont tous plus ou moins concernés par des Pions !!

    Répondre à ce message

  • Bonsoir Michèle,

    Je suis heureux d’avoir fait votre connaissance samedi 15 octobre lors du forum régional de généalogie à Roanne. J’espère que les utiles conseils de Michel Guironnet vous permettront de compléter votre recherche.

    A bientôt sur la gazette.

    Meilleures salutations.

    André

    Répondre à ce message

    • Moi aussi j’ai été très heureuse de vous avoir rencontrés tous les deux. Je vous souhaite beaucoup de succès pour votre livre et vos recherches. A une prochaine fois peut-être. Bien à vous, Michèle Sternberg.

      Répondre à ce message

      • Bonjour,

        J’ai été également très heureux de vous rencontrer tous les deux, André et vous, « en chair et en os »
        Votre livre est passionnant, je l’ai quasiment terminé...il est très bien écrit et présente de manière limpide une époque bien compliquée.
        Idéal pour le non initié qui voudrait découvrir l’Ancien Régime à travers une histoire pleine de rebondissements.

        J’ai déniché quelques notes sur les Pions et « le sieur Barthelat » sur Gallica. Je vous les envoie sur votre boite mail.

        A bientôt pour de nouvelles aventures sur la Gazette.

        Très cordialement.
        Michel Guironnet

        Répondre à ce message

        • Merci Michel pour vos recherches et ces « fils à tirer » que vous m’offrez. Je compte bien en faire bon usage. Vous m’avez donné l’élan pour me remettre à l’ouvrage.
          Je suis moi aussi plongée dans votre livre sur « L’ancien régime en viennois ». Vous avez fait un travail remarquable et très sérieux. Je sais qu’il va beaucoup m’aider pour comprendre un peu mieux l’administration et les institutions si complexes de l’Ancien régime. Bien à vous, et à bientôt, Michèle Sternberg.

          Répondre à ce message

        • les Pions : des « zadistes » avant l’heure ?-on en glose encore dans les chaumières,et les Amis des Bois Noirs,y compris sur le Site « amisdesboisnoirs »,existant depuis une bonne 10zaine d’années,piloté par son Président j f Faye,logé en Arconsat,et toute l’équipe,y sont particulièrement sensibles de l’épiderme-ce n’est pas pour rien que le col de St Thomas-celui qui voulait voir pour y croire-,col qui permet de traverser lesdits bois,arbore fièrement la pancarte en dur « Ici finit la France,Ici commence l’Auvergne »-,résumé pionnier........

          Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je viens de recevoir la revue Allier-Généalogie ou vous présentez votre livre, à la fin de l’entretien vous avez comme projet entre-autre un livre sur les De Barthelat. Comme c’est mon patronyme ( j’ai réalisé une généalogie de 1500 à nos jours )j’ai également trouvé des renseignements principalement sur Gilbert de Barthelat, fils à Claude Marie, qui s’est fait appeler « bras de fer » pendant la révolution. Comme je n’ai pas trouvé de lien de parenté je n’ai rien mis sur Internet.
    Dites-moi si vous êtes intéressée
    Bien Cordialement
    Jean-Claude Barthelat

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP