www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » La Gazette des Archives

La Gazette des Archives

Revue de l’Association des Archivistes Français


mercredi 8 mars 2006

Répondre à cet article

La Gazette des Archives est, depuis 1933, la revue de l’Association des archivistes français, à vocation scientifique et professionnelle. Elle est actuellement trimestrielle. Les numéros, y compris ceux des années antérieures, peuvent être acquis sur abonnement ou à l’unité.

Elle est destinée à tous ceux qui s’intéressent, directement ou indirectement, aux archives et à la profession d’archiviste : méthodes, normes, formations, pratiques professionnelles, ressources, débats et thèmes de recherche... Elle publie des articles présentant les points de vue et les expériences des archivistes français, mais dans une large ouverture à la comparaison et à la collaboration avec les professions voisines de l’information et de la communication, avec les chercheurs, avec les utilisateurs des ressources et techniques d’archives, avec les associations et organismes internationaux et avec les professionnels des archives de tous pays.

Le patrimoine Photographique

N° 180-181 : Ce numéro de la Gazette des Archives propose diverses contributions sur le thème du patrimoine photographique. L’étude du patrimoine photographique est abordée selon quatre angles : l’histoire, la conservation matérielle, le traitement intellectuel, l’utilisation et la communication du " crayon de la nature ", afin de permettre une utile confrontation des pratiques et des savoir-faire...

Au sommaire :

  • Michel QUÉTIN, La mission des Archives de France pour connaître les photographies conservées dans les services publics d’archives
  • Françoise DENOYELLE, Les archives, une source de premier ordre pour les historiens de la photographie
  • Franz JAYOT, L’École de Sèvres
  • Laurence LALART, Le pré-inventaire des fonds photographiques du NordPas-de-Calais
  • Jeanne-Marie DUREAU, La numérisation des plaques de verre de la voirie municipale de Lyon
  • Myriam LAME, Le patrimoine photographique de Maisons-Alfort : une expérience de retraitement d’un fonds
  • Bertrand LAVÉDRINE, Quelques notions pour la conservation des images fixes...
  • Jeanne-Marie DUREAU, Le traitement des versements photographiques
  • Xavier MARTEL, L’image photographique : entre art et document. Le chercheur est un pisteur
    Martine AUBRY, Jean-Paul BARRIÈRE, La banque de données images de la Région Nord
  • Geneviève DIEUZEIDE, Le droit d’auteur et les usages en matière de photographie
  • Gracia DOREL-FERRÉ, La photo d’entreprise ou l’usine magnifiée : le cas de la colonie Sedo d’Esparreguera
  • Isabelle TURPIN, La photothèque Augustin Boutique-Grard ou la mise en valeur d’un fonds photographique ancien
  • Daniel RAPAICH, Photographie de mairie : témoin de la métamorphose des villes.
  • Aude GARNERIN, Daguerre et les miroirs qui se souviennent
  • Marc VAUSORT, La gestion des collections du Musée de la photographie à Charleroi
  • Gérard LEROUX, Hélène MORINIÈRE, La photothèque en ligne de l’Agence France-Presse
  • Marie-Noëlle PERRIN, De l’acquisition d’une collection à l’acceptation d’un legs : deux expériences à Marseille.
**********

Les archives municipales et le patrimoine maritime et fluvial

N° 174-175 : Le patrimoine des côtes et fleuves de France représente une grande richesse et une incroyable diversité. Il concerne d’abord les communautés d’hommes qui exploitent les ressources vivrières des mers et des fleuves, mettent à profit les voies de communications maritimes ou fluviales pour acheminer voyageurs, biens et marchandises à courte ou longue distance, et enfin ceux qui utilisent la force motrice de cette eau courante. Il se rapporte aussi aux territoires, du littoral maritime aux rives des fleuves, lieux naturels ou transformés et aménagés par l’homme, tels les ports et les canaux. Ce sont enfin les éléments bâtis et les objets, des plus prestigieux comme les bateaux, aux plus modestes, objets du quotidien ou instruments de travail, sans oublier les mémoires humaines et la transmission des savoir-faire.

Ce domaine comme de nombreux autres est menacé de disparition. Le volume de certaines activités se réduit de manière inquiétante, tels les petits métiers de la pêche méditerranéenne, les chantiers navals qui se sentent condamnés à plus ou moins long terme. De même les sites portuaires du xrxe siècle sont délaissés car inadaptés aux besoins de la logistique moderne et laissent pour un temps sans vie, un vaste espace urbain convoité.

L’engouement des Français pour le patrimoine maritime et fluvial est récent, mais il n’en est pas moins fort comme en témoigne l’audience de certains feuilletons et la pérennité d’autres émissions de télévision ou les rassemblements de vieux gréements qui attirent les grandes foules. Il coïncide bien sûr aussi avec une période où est ressentie la nécessité de protéger et de sauvegarder ce patrimoine.

(...) Dans ce contexte, la mise en valeur du patrimoine écrit et iconographique devient essentielle. Les études menées par les universitaires de toutes disciplines à partir de ces sources offrent toutes les garanties de rigueur scientifique. Les premières communications du colloque illustrent bien ce point, mais elles font aussi remarquablement ressortir la grande dispersion des documents utiles à travers les divers dépôts et c’est dans la complémentarité des sources que s’inscrit toute recherche. Loin d’être un handicap, la consultation de ces divers fonds enrichit la problématique et amène vers des pistes ignorées au départ qui se révèlent fructueuses.

Au sommaire :

Les hommes

  • Jacques Rossiaud, Mouvement confraternel et homme du fleuve dans les villes du bas Rhône à la fin du Moyen Âge
  • Yves Grava, Pêcheurs et bourdigaliers de l’étang de Berre à la fin du Moyen Âge
  • Philippe Rigaud, La galéasse, les corsaires et la tempête : Analyse nautique d’un témoignage
  • Gilbert Buti, Gens de mer, gens de ville en Provence maritime au xviiie siècle : Limites et richesses des archives municipales
  • Roland Caty, Éliane Richard, Négociants et armateurs marseillais : contributions des archives municipales à la connaissance du milieu maritime
  • Catherine Lonchambon, La garde des bacs de la Durance ou la peste en quarantaine

Les moyens de transport

  • Gérard Boudet, Le transport maritime et fluvial du sel en Provence au XIX° siècle
  • Henri Zuber, L’exploitation d’un service de bateaux pour la Société des transports en commun de la région parisienne. Quelle intégration dans un système de transport urbain ?

Les aménagements des sites et des ports

  • Jean-Luc Eichenlaub, Des sources au Rhin : l’Ill, rivière oubliée
  • Claude Prélorenzo, Le patrimoine portuaire entre enjeux, connaissances et illusions

La méthodologie

  • Coia Escoda I Murria, Mercè Toldra I Dalmaud, Le patrimoine documentaire d’un port commercial : Les archives historiques du port de Tarragone (Catalogne)
  • Benoît Coutancier, Présentation du projet de guide de recherche en histoire maritime : Bretagne et patrimoine écrit
  • Alain Guerrier, Au fil des documents, les ressources des archives des communes
  • Christiane Villain-Gandossi, Les gens de la mer d’après les miniatures des manuscrits à peintures (Ix -xv siècle)
  • François Bordes, Yan Laborie, Archives orales et batellerie en Dordogne

La mise en valeur du patrimoine

  • Gérard Bani, Les sources, la compilation et le plagiat dans la publication des recherches maritimes
  • Serge Pajot, Des archives municipales à la valorisation du patrimoine littoral : exemple d’une collaboration réussie
  • Sophie Bertran de Ballanda, L’hôpital Caroline sur l’île du Frioul. Démarche de restauration et reconversion
  • Dominique Chante, Dominique Noël, « Traverses ». Autour de la création de Oui, mais il y a la mer de François Cervantès, inspirations, collaborations et animations plurielles

Conclusions

  • Marcel Roncayolo, Réfexions sur le sens du patrimoine maritime
**********

Les archives de la santé

N° 167 : La journée d’étude de l’Association des archivistes français (Paris, 28 janvier 1994) avait pour but de faire le point sur les recherches susceptibles de s’appuyer sur les archives de la santé et ce moins par la description des contrées déjà connues que par la recension des terrae incognitae qui attendent encore d’être cartographiées et défrichées.

Les généalogistes et les historiens locaux liront notamment les contributions suivantes :

  • Jean-Charles Sournia, Santé et mémoire
  • Isabelle Neuschwander, Pour quelle raison les instruments de recherche de la série X sont-ils peu nombreux ?
  • Michel Dreyfus, À la recherche des archives de la Mutualité
  • Jacqueline Roubert, Pour une collecte des archives des oeuvres privées
    d’assistance
  • Hervé Bastien, Service public, archives privées ?
  • Nathalie Roman, La gestion du dossier médical le point de vue d’un
    directeur d’hôpital
  • Valérie Poinsotte, À propos de la réglementation des archives médicales hospitalières 381
  • Jean-Pierre Frère, Évolution de la situation des personnels des services d’archives médicales
  • Thierry Fillaut, Les archives des directions des affaires sanitaires et sociales.

Voir en ligne : L’Association des Archivistes Français

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP