www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » La fête se prépare... où et à quelle occasion ?

La fête se prépare... où et à quelle occasion ?


jeudi 15 novembre 2012, par Christian Vincent , Michel Guironnet

Répondre à cet article

La fête se prépare : une ville, un grand boulevard, les rails d’un tramway… des mâts avec des drapeaux… une publicité pour l’Amer Picon sur le kiosque... une nacelle de ballon hissée sur un monument, une colonne en construction avec des canons exposés comme des trophées : un mystère à éclaircir !

Ces deux photos sur plaque de verre m’intriguent : une fête patriotique se prépare et les préparatifs attirent la foule des curieux.

Sur l’une, la rue est pavoisée, une colonne (de la Victoire ?) est en cours de construction, faite (semble-t-il) à sa base de douilles d’obus de gros calibre... et plus haut (peut être) des fusils ! Les ouvriers s’aident d’échelles pour décorer la colonne.

Des canons sont exposés de part et d’autre de sa base comme des trophées [1]. Par terre, il y a un stock de matériel de guerre et des drapeaux enroulés (pris aux Allemands ?)

Sur l’autre, une nacelle de ballon va être hissée sur une sorte de monument (en bois ?) décoré avec les outils des Sapeurs Aérostiers. Un groupe d’aérostiers surveille avec attention la manœuvre.

Ce boulevard, où passent les rails du tramway, est probablement dans la même ville que la première photo. En tous cas, les mâts pavoisés sont les mêmes !

Nous sommes au tout début du XXe siècle... Mais avant ou juste après la Grande Guerre ? S’agit-il d’une revue militaire avant les grandes manœuvres ? Une exposition universelle ? Ou une fête foraine, tout simplement ?

Une fête dans une ville importante. Mais à quelle occasion ? Et où sommes nous ?

Ces deux photos sont probablement prises lors des préparatifs d’une « fête aérostatique ». Elles sont très courantes à la Belle Époque et ont lieu en pleine ville.

L’Humanité (le journal de Jean Jaurès) annonce, dans sa rubrique « Fêtes des environs de Paris », pas moins de sept de ces fêtes entre mai et septembre 1904. Dans le journal Le Matin cinq fêtes sont annoncées entre avril et juin 1911 [2] :

Chennevières, Gagny (gare de l’Est), Saint-Denis (gare du Nord), Suresnes (gare Saint-Lazare), Bécon-les-Bruyères, Fontainebleau, Neuilly-sur-Seine (sur l’île de la Jatte) pour 1904.

Mantes, Rueil, La Garenne-Colombe (Saint-Lazare tramway), La Ville-du-Bois (tramway de l’Odéon-Arpajon), Herblay (Saint-Lazare) pour 1911

À noter que ces « fêtes aérostatiques » ont souvent lieu vers les gares de chemin de fer ou celles des tramways de la banlieue parisienne.

Reste à savoir où celle-ci a eu lieu !



Certaines cartes postales anciennes de Versailles, avec des vues du tramway, laissent penser que "la fête aérostatique" aurait pu avoir lieu sur le Boulevard Thiers... Versailles où est caserné le 1er Régiment du Génie dont fait (peut être) partie cette Compagnie d’Aérostiers. Ce n’est qu’une hypothèse bien fragile.

Peut-être qu’un lecteur pourra identifier cette ville...

Merci par avance...

Notes

[1Je crois identifier ceux ci comme des canons allemands de 9 cm C73 n°1818, millésimé 1875

[2Ces deux journaux sont consultables sur Gallica.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

6 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP