www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Le mariage amoureux

Le mariage amoureux

Histoire du lien conjugal sous l’Ancien Régime


samedi 1er janvier 2005

Répondre à cet article

Le mariage d’amour est devenu la norme de notre époque : il nous est aujourd’hui impossible de concevoir une union librement consentie qui ne soit pas fondée sur l’attachement réciproque et l’intensité des sentiments.

Cette exigence était, au 16e siècle, une idée neuve. L’historien peut à présent évaluer dans le détail, et retracer, les étapes d’une longue évolution qui a vu son aboutissement, au 18e siècle, dans une « révolution sentimentale » consacrant la fidélité conjugale, la félicité construite au sein de la famille et le rôle central de l’enfant.

Pour étayer cette démonstration, ce sont des archives privées d’une extraordinaire richesse qui ont été utilisées ici : correspondances des époux, journaux intimes, mémoires...

Tous témoignent, avec force, de la constitution de ce nouvel univers amoureux, à mi-chemin de l’amitié et de la passion, également chères aux moralistes de l’Ancien Régime. Et nous permettent de mieux comprendre comment l’amour conjugal s’est finalement imposé à l’homme des Lumières comme la meilleure voie d’accès au bonheur sur cette terre.

Au sommaire : Au XVI° siècle, le mariage à reculons - La formation du ménage - Vivre ensemble - La naissance du couple - Le lit conjugal - La place de l’enfant - Les conflits - Amour divin, amour mondain - La mort du couple - Au XVIII° siècle, vers le mariage d’amour.

L’auteur : Maurice Daumas est professeur d’Histoire moderne à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Ses recherches portent sur la famille, l’amour et l’identité sexuelle. Il a notamment publié L’Affaire d’Esclans : les conflits familiaux au XVIIIe siecle (Seuil, 1987) et La Tendresse amoureuse, XVIe - XVIIIe siecles (Perrin, 1996).

Un avis : Historien des sentiments, du couple et des relations familiales, Maurice Daumas nous propose une histoire de l’amour et du mariage à l’époque moderne. Cette étude sur la place de l’affection et du sentiment amoureux nous montre l’émergence du mariage d’amour à partir de l’époque des Lumières : comment la société est passée de l’idée que l’amour devait naître du mariage à l’idéal du mariage d’amour. Une évolution qui a fait de l’amour le fondement du mariage. Et l’auteur d’ajouter : "Lorsque, au milieu du XVII° siècle, les rapports entre les époux se trouvent davantage fondés sur une relation de tendresse, ce n’est pas le lien conjugal qui change de nature, mais la famille tout entière"... "la configuration familiale", précise encore Maurice Daumas. On mesure dès lors l’intérêt de cet ouvrage pour le généalogiste qui cherche à comprendre le sens et la nature des relations au sein de sa propre famille.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP