www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Les 3 enfants jumeaux des Préaux...

Les 3 enfants jumeaux des Préaux...

Réponse à notre énigme de Noël 2019


vendredi 10 janvier 2020, par Franck Boulinguez, Michel Guironnet, Thierry Sabot

Répondre à cet article

Pour la trêve des confiseurs, nous vous avions proposé une petite énigme sous cette forme (voir l’article du 20 décembre 2019) :

C’est, jour pour jour, 49 ans avant l’Appel du « Grand Charles » qu’Émile, domestique de son état, épouse Louise, elle aussi domestique.
C’est Michel MENAGER, le Maire faisant fonction d’officier de l’État civil de la petite commune située aux confins de l’Orne et de l’Eure-et-Loir, pas très loin du « Château des comtes du Perche », qui signe leur acte de mariage, pendant qu’une Chèvre traverse inlassablement ce village coincé entre ses quatre routes.

Les jeunes mariés ne se doutent pas qu’une petite quinzaine d’années plus tard, la famille qu’ils viennent de former fera l’objet d’une attention particulière.

Que s’est-il donc passé pour que l’on garde encore la mémoire de ce foyer, au demeurant ordinaire, dont les traces perdurent encore aujourd’hui ?



Voici les réponses aux indices qui étaient contenus dans l’énigme :

LA DATE :

C’est, jour pour jour, 49 ans avant l’Appel du « Grand Charles »


« L’appel du 18 Juin » est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à Londres, sur les ondes de la BBC, le 18 juin 1940.
Si l’on enlève 49 ans, le mariage entre Émile et Louise a donc dû avoir lieu le 18 juin 1891.

LE LIEU :

…la petite commune située aux confins de l’Orne et de l’Eure-et-Loir, pas très loin du « Château des comtes du Perche », … pendant qu’une Chèvre traverse inlassablement ce village coincé entre ses quatre routes.

Grâce à Google Maps, le "Château des Comtes du Perche" nous mène assez facilement du coté de Nogent-le-Retrou (28), commune effectivement située aux confins de l’Orne et de l’Eure-et-Loir.

Reste à trouver la petite commune située "pas très loin" où aurait pu être célébré un mariage le 18 juin 1891 entre Émile et Louise, par le maire de l’époque : Michel MENAGER…

Un rapide coup de Zoom sur la carte pourrait faire penser que Berd’huis (61) puisse correspondre :

Le centre du village de Berd’huis est rassemblé autour d’un carrefour d’où partent « 4 routes »

Et la rivière qui y coule inlassablement depuis des siècles s’appelle « La Chèvre » !

(il est à noter que dans notre énigme du 20 décembre, la « Chèvre » était dotée d’une majuscule pour vous mettre la puce à l’oreille !)

Direction les Archives Départementales de l’Orne et son État-Civil numérisé pour trouver un mariage qui aurait eu lieu à Berd’huis le 18 juin 1891…

Bingo !

Émile François GOULT, domestique âgé de 24 ans, épouse le 18 juin 1891 Louise Joséphine LEVIER, en la maison commune de Berd’huis. Et c’est bien Abraham Michel MÉNAGER qui scelle officiellement leur union.

AD61 - M + T Document 3NUMECEC43/3E2_043_23 (1878-1892) Image : 3NUM5MIEC692_0114.jpg

Le couple GOULT s’installe rapidement aux Préaux-du-Perche où naissent Marie en 1892 puis Émile en 1897.

Ils sont recensés à « Bellevue » en 1901. Émile François GOULT est devenu charpentier, sa femme est nourrice : La petite Suzanne MILLOT, venue de région parisienne et âgée d’un an, occupe la mère de famille.

AD61 Recensement 1901 de Préaux-du Perche - 3NUMLN337/M1533_01 vue 5/20

La vie ordinaire d’un couple de domestiques vivant à la campagne…
Avant que, 4 ans plus tard, au début de décembre 1905, Joséphine donne naissance à :

Trois beaux garçons !

AD61 Tables décennales 1903/1912 - 3NUMECTD337_1903

Cette naissance « singulière » donnera lieu à la publication par la suite de nombreuses cartes postales des triplés de Préaux dans l’Orne… C’est ce qui constituait la réponse à notre énigme !

Le terme de « triplés » ne semblait pas être encore trop commun en ce début de siècle puisque l’on parle de « Trois enfants jumeaux », « Trois garçons jumeaux » et même pour la plus récente de « Trois bébés jumeaux »…

« Trois ! Bon exemple à suivre… »
AD61 Recensement 1906 de Préaux-du Perche - 3NUMLN337/M1533_02 vue 6/20

Le petit Gabriel n’est curieusement pas recensé en 1906 chez ses parents... C’est Christian PAULIN qui nous délivre, par son message du 22 décembre, la solution : Gabriel est en nourrice chez sa tante :

    Au recensement de Préaux en 1906, Gabriel n’est pas mentionné avec sa famille. Il n’a pas disparu car les triplés sont ensemble en 1911.
    AD61 Recensement 1906 de Préaux-du Perche - 3NUMLN337/M1533_02 vue 12/20

    J’ai cherché et à la page 12 de 1906 (à gauche), un Goult Gabriel apparaît dans la famille LOISON-GOULT Justine.Il est en nourrice !
    Justine est la soeur de notre Emile, née le 19-5-1868 à l’Hermitière (1863-1885 p 33 acte n°8). Le lien entre Gabriel et sa nourrice n’est pas indiqué. Dommage....

    Christian PAULIN 22/12/2019 18h37

On les retrouve effectivement en 1911 :

AD61 Recensement 1911de Préaux-du Perche - 3NUMLN337/M1533_03 vue 10/18

On retrouve, toujours sur une carte postale, les garçons quelques années plus tard.

Malheureusement, Marcel André meurt à Préaux en mai 1912.

AD61 Tables décennales 1903/1912 - 3NUMECTD337_1903 – vue 12/14

Les 2 « triplés » restants, Gabriel François et Robert Eugène, survivront puisque qu’on les retrouve dans la liste alphabétique du « Bureau de Recrutement d’Alençon » pour la classe 1925 sous les matricules 248 et… 249 !

AD61 Liste Alphabétique de Recrutement – Alençon- Classe 1925 R1332(1925) vue 8/15

Les fiches matricules de cette classe n’étant pas communicables avant 2026, cela clôt notre « énigme généalogique » de cette année.

Vous pouvez consulter les actes de naissances des « 3 jumeaux » dans le document ci-dessous.

PDF - 1.4 Mo

En espérant vous avoir amusé pour ces fêtes de fin d’année, les administrateurs d’Histoire-Généalogie vous souhaitent une merveilleuse année 2020 pleine de découvertes !

JPEG - 23.4 ko
Une année d’excellence !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 Messages

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 07:05, par suzanne

    Merci beaucoup pour cette belle énigme de Noël.J ai eu beaucoup de plaisir à la résoudre.
    Merci pour les cartes postales que je n ai pas eu le bonheur de trouver sur la toile...
    Félicitations à tous

    Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 08:01, par suzanne

    Re,
    En relisant tous les messages publiés, on peut en tirer quelques conclusions :

    • bien tout lire. Le lieu de naissance du marié dans l acte de mariage, m aurait aidé pour conclure plus vite
    • AINSI QUE LA SUBTILITÉ " 3 fois plus de bonbons..
    • que certains contributeurss confondent la lecture des mois ( X signifie DECEMBRE et non octobre...)
      Excellente année 20/20 â tous

    Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 08:46, par Jacqueline Isnel-Guérin

    Une superbe énigme pour un réveillon de Noël avec le Père Noël et ses rennes !
    Merci à l’équipe de la Gazette pour ce site où l’on apprend en partageant avec les autres passionnés de généalogie !
    A toutes et tous, équipe Gazette, lectrices, lecteurs : Bonne année, un grand nombre de feuilles, racines et branches en pleine croissance sur vos arbres !

    Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 08:46, par martine hautot

    ah ! les jolies robes de ces petits garçons ,je n’avais pas cherché les cartes postales et pourtant j’aurais dû y penser :Franck les aime beaucoup...
    De toutes façons nous nous sommes bien amusés !
    Merci pour les étrennes .
    Martine

    Répondre à ce message

    • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 09:34, par Suzanne

      C’est exactement ce que je me suis dit ce matin ; on aurait du chercher des cartes postales. Sur les site DEL...... !

      J’ai essayé ce matin :
      aucune réponse pour TRIPLES ORNE
      il faut chercher effectivement en entrant
      3 JUMEAUX ORNE !!!
      Une de celles présentées dans l’article s’y trouve en double

      Bonne journée à tous

      Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 10:28, par Pierre BOITON

    Robert Eugene GOULT
    Naissance : Le 02 décembre 1905, à Preaux-Du-Perche (Perche En Nocé, Orne)

    Décès : Le 10 août 1988, à Mamers (Mamers, Sarthe)

    Âge : 82

    Le dernier vivant sans doute dans le fichier des décès de l’Insee.

    Bravo pour l’énigme et meilleurs vœux

    Pierre BOITON

    Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 10 janvier 11:28, par Marie Th COISPEAU BREMAUD

    Les 3 enfants jumeaux des Préaux...

    Grand merci de nous avoir fourni un bon divertissement qui nous a fait travailler les méninges. Encore merci de nous avoir illustrer la conclusion par de belles cartes postales avec ces petits garçons en robe qui nous rappellent nos parents dans leurs jeunesse (vers 1900)
    Maintenant reprenons la lecture de votre gazette très intéressante. Bonne année et merci.

    Répondre à ce message

  • Les 3 enfants jumeaux des Préaux... 18 janvier 10:58, par VILIJN

    Merci pour ce récit intéressant et bien illustré par des documents et des cartes postales. Et pour l’époque quelle belle famille en bonne santé. Trois beaux garçons jumeaux.
    J’ai passé un bon moment

    Félicitations
    Cordialement
    Kathleen VILIJN

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2020 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP