www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Les Médecins du grand siècle

Les Médecins du grand siècle

par Aimé Richardt


vendredi 7 avril 2006

Répondre à cet article

Acheter ce livre sur Chapitre.com

Un extrait de la préface : « Aimé Richardt a, longuement et minutieusement, situé la médecine du Grand Siècle, par rapport à ses devancières, remontant au-delà d’Hippocrate et Galien, pour expliquer le raisonnement médical demeuré identique, pendant les dix siècles qui ont précédé le règne de Louis XIV Jusqu’à ce dernier, et compte tenu du respect entourant les anciens, la méthode déductive était restée ancrée dans les mentalités, malgré des anatomistes, chirurgiens ou médecins originaux, tels Ambroise Paré ou Paracelse.

Appuyé sur cette mise en perspective historique, l’auteur fait une description exhaustive de l’exercice de la médecine et de ses auxiliaires (les apothicaires, les barbiers-chirurgiens...). Il dresse le portrait de quelques figures emblématiques de praticiens de la cour, de la ville ou de l’université, et analyse l’organisation sanitaire et universitaire. Il n’oublie pas de faire de fréquentes et judicieuses références à Molière, qui n’a exagéré ni la faiblesse du raisonnement médical de l’époque, ni la cupidité des hommes, ou le caractère théâtral et malsain de leur comportement déontologique.

Cependant, Aimé Richardt, passionné par « son » siècle, mais aussi conscient des limites de la chimie de l’époque, en vient presqu’à défendre le corps médical et les galénistes, contre l’auteur du « Malade imaginaire »...

Sa thèse est, qu’au-delà d’apparences cliniques très péjoratives, ce qui caractérise le XVIIe siècle, c’est un tournant médical décisif : primauté des faits sur le raisonnement théorique, promotion du français imposant la transparence du raisonnement médical, invention du microscope, découverte de la circulation et de la thérapeutique chimique...

Quelques pages denses permettent à l’auteur de fonder son affirmation de la primauté du Grand Siècle, d’autant que Louis XIV, privilégiant l’enseignement de Dionis, par rapport à celui de la Faculté de médecine de Paris, s’avérait, comme dans le domaine des Arts, un souverain au jugement très sûr.

La démonstration d’Aimé Richardt peut paraître vulnérable, si on se borne à mettre en parallèle la réalité praticienne médiocre et le haut niveau scientifique du XVIIe siècle.

Mais c’est Aimé Richardt, qui a, en grande partie, raison. En effet, les innovations scientifiques sans conséquence tangible sur la vie quotidienne du grand public, bien qu’elles fassent partie du « capital » du siècle, sont lentes à être acceptées. Les idées du XVIIe siècle, effectivement très novatrices, ont préparé la médecine praticienne... du XVIIIe. » Philippe VICHARD, Membre de l Académie nationale de médecine.

Au sommaire :

Première partie : un peu d’histoire

1. Les médecines de l’antiquité
2. La médecine des Grecs, d’Hippocrate à Galien
3. La médecine du Moyen-Âge européen
4. Paracelse (1493-1541). Médecin, Alchimiste
5 . Le développement des sciences médicales au 16e siècle
6. La révolution médicale du 17e siècle

Deuxième partie : le monde médical du Grand Siècle

7. La Faculté de médecine de Paris. Comment devient-on méde
cin à Paris au Grand Siècle ?
8. Les doctrines médicales
9. Les maladies et leurs traitements
10. Les auxiliaires des médecins : chirurgiens, sages-femmes, apothicaires
11. Les concurrents : empiriques, charlatans
12. Les hôpitaux, les cures thermales, l’hygiène publique et privée

Troisième partie : la vie des médecins parisiens à la ville et à la cour

13. L’installation du jeune médecin à Paris, comment « parvenir ».
Les médecins à la ville
14. Les médecins à la Cour et chez les Grands. Les médecins fonctionnaires, la médecine militaire. L’hôpital des galères
15. Madame de Sévigné et la médecine de son temps
16. Molière et les médecins
17. Louis XIV et les médecins
18. Quatre portraits de médecins célèbres du Grand Siècle
19. La naissance de la médecine moderne

Annexe I. Quelques Ordonnances et Observations, de Vallant, médecin parisien (1627 ?-1685)

Annexe II. Le Médecin charitable. Préparation de remèdes

Annexe III. Les poids et mesures utilisés par les apothicaires
au 17° siècle, et leurs correspondances actuelles (approximatives).

L’auteur : Aimé Richardt explore le Grand Siècle. Il est notamment l’auteur d’une biographie du Roi Soleil Le Soleil du Grand Siècle, de Colbert et le Colbertisme, Les Savants du Roi-Soleil, Le Jansénisme...

Un avis : Les généalogistes et les historiens locaux sont parfois amenés à s’intéresser aux médecins et à l’exercice de la médecine à la suite de la découverte d’un rapport médical (notamment lors d’affaires judiciaires), d’un document notarié relatif à des dépenses de médicaments et autres remèdes miracles, ou pour comprendre les conséquences des épidémies bien visibles dans les registres paroissiaux. Ce précieux livre fait le point sur le sujet et montre notamment que le XVII° siècle marque un important tournant médical aussi bien théorique que technique. Les chapitres 9 à 12 abordent des sujets particulièrement sensibles pour les généalogistes et les historiens locaux : les maladies et leurs traitements, les auxillaires des médecins (chirurgiens, sages-femmes, apothicaire), les concurrents (empiriques, charlatans), les hôpitaux, les cures thermales et l’hygiène publique et privée...

Voir en ligne : Acheter ce livre sur Chapitre.com

P.-S.

Les Médecins du grand siècle, par Aimé Richardt, préface de Philippe Vichard de l’Académie nationale de médecine, Editions François-Xavier de Guibert, Paris, 2006.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

  • > Les Médecins du grand siècle 24 janvier 2007 13:40

    merci du fond du coeur grace a votre site j’ai eu une bonne note

    Répondre à ce message

    • > Les Médecins du grand siècle 1er avril 2008 19:34

      Je voudrais savoir si dans ce livre on parle de Denis Allain qui a été médecin de Louis XIV et qui habitait 4 rue Christine 75006 Paris. Il existe une plaque commémorative à cette adresse.
      Merci pour votre réponse. Je me procurerai le livre si je peux avoir quelques renseignements sur ce médeçin.
      Mon adresse de courriel est :
      jjeallain@free.fr

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP