www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Où était cette maison bombardée en 1916 ?

Où était cette maison bombardée en 1916 ?


jeudi 14 juin 2018, par Christian Samé, Michel Guironnet

Répondre à cet article

Christian Samé m’écrit : Je n’ai rien trouvé pour cette maison bombardée prise probablement début 1916 aux environs de Commercy.
Cette maison, à l’architecture bien caractéristique, devrait pouvoir être précisément localisée grâce à la sagacité de nos lecteurs.
Ce serait une aide appréciable apportée à Christian Samé dans le beau travail de mémoire qu’il a réalisé.

JPEG - 321.9 ko
Maison bombardée vers Commercy.
Ce cliché stéréo sur plaque de verre semble faire partie d’un lot de photos prises avec le même appareil début 1916. A ce moment là (du 20 Janvier au 21 Février 1916) le 29e RI cantonne à Ville-Issey, Lérouville, Lavallée, Levoncourt, Void-Vacon puis au camp de Belrain [1].

Son grand-père Eugène Fousset était au 29e Régiment d’Infanterie. Tout au long de son « parcours de guerre », entre 1914 et 1918, il a pris de nombreuses photos de la Grande Guerre.
Christian, avec lequel je suis en contact depuis 2009, m’explique récemment : J’ai fini par m’investir sur les quelques 500 photos de mon grand père, fini de les numériser et de les trier au mieux de mes possibilités, et quelques centaines d’heures de travail plus tard, j’en ai réalisé un livre qui recense la quasi totalité des documents laissés par Eugène Fousset.
Certes le document n’est pas complet mais il permettra je l’espère aux spécialistes d’affiner ou de corriger mes recherches. Ce document réalisé comme un album photo est librement visualisable ou télé-chargeable à cette adresse :

https://drive.google.com/file/d/1qwF1ckrRkc4ICTXDum7UMZ8aZqheAroc/view?usp=sharing

J’en ai fait imprimer quelques exemplaires et en ai déposé un exemplaire au dépôt légal de la Bibliothèque nationale. La mairie d’Apremont la Forêt en a acquis quelques exemplaires. J’en ai également donné un au musée de Marbotte.

J’ai fait ce travail dans un seul but historique, sans aucune ambition commerciale.

L’idée est d’arriver à localiser la maison bombardée sur cette plaque-photo.
Certains de nos lecteurs sont peut être de la région indiquée et « spécialisés » en histoire locale durant la grande guerre.
Il doit être possible de retrouver d’autres images du même endroit (photos, cartes postales) avant 14-18 voire de connaitre les circonstances de ce bombardement.

Notes

[1Voir page 110 et suivante du livre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

34 Messages

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 08:17, par DROUVILLE ALAIN

    bonjour
    tout de suite on ne peut penser qu’a la résidence d’été de la famille de RAYMOND POINCARE à SAMPIGNY

    http://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/lieux-et-visites/musee-raymond-poincare-a-sampigny

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 13:01, par Martine SCHERRER

    Bonjour, dans ma région (autour de Toulouse) les petits châteaux ou grosses propriétés ont des tours identiques sur la façade opposée à celle de l’entrée et ne sont pas du tout visibles depuis l’entrée. Je cherche des photos pour les envoyer.
    Cordialement.
    Martine.

    Répondre à ce message

  • Bonjour je pense que c est un élément restant de la façade arrière une rotonde (édifice circulaire surmonté d’ une coupole)d’ une petit château ou maison de maître ou demeure d’un industriel de la région. Ce bâtiment est en petites briques et le toit recouvert de tuiles ou ardoises en formes de larmes dites écailles je crois, ensuite d une surface lisse surmontée de la flèche faitage en plusieurs bulles. ( infos distinguées grâce à photoshop) à droite le mur écroulé est aussi en briques ; je pencherai pour une propriété d ’un industriel dans la brique ou alors caractéristique architecturale régionale peut être.. dans ce cas souvent aussi car usine de briques pas loin ...je ne peux dire plus ne connaissant pas cette région. Au pied du mur sur gravats une grille d ’enceinte avec flèches au sommet. En arrière plan contre le haut résineux une immense echelle atteignant le sommet....servait peut etre à une vigie soldat ...
    Proche du soldat une voiture à cheval en piteux état.
    Au revoir B.C

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Il semble qu’il y ait un motif sur le toit. Tuiles vernissées ?

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 15:31, par Martine SCHERRER

    Bonjour, voici un exemple de petit château avec une rotonde à l’arrière.
    https://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_JPG.html?IDMSG=48685&PJRANG=2&NAME=Chateau+de+Tiffaut+cot%C3%A9+nord.jpg&FOLDER=INBOX
    Je ne sais pas si le lien va marcher.
    Cordialement.
    Martine.

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 16:27, par Martine Hautot

    Bonjour,
    j’y verrais volontiers un pavillon de chasse dans le parc d’un château.

    Martine

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 20:25, par Colette Boulard

    Bonjour,

    tout d’abord bravo et merci pour ce très gros travail effectué, et la générosité qui l’accompagne. outre leur quantité, les photos d’Eugène Fousset sont particulièrement vivantes et intéressantes.

    Pour répondre à la question posée, deux points :

    Pour ce genre de question, lorsqu’il s’agit d’un bâtiment qui sort un peu de l’ordinaire, qui a un peu d’âge et de caractère, prendre contact, dans la région concernée, avec le Service Régional de l’Inventaire.
    Sous son ancien nom, l’Inventaire Général du Patrimoine a pour mission de « recenser, étudier et faire connaître les éléments du patrimoine qui présentent un intérêt culturel, historique ou scientifique ». Créé à l’origine au sein du Ministère de la Culture, les services correspondants existaient dans chaque direction régionale des affaires Culturelles (DRAC). Ils sont passés sous tutelle des Régions il y a une bonne dizaine d’années. Petit souci : les nouvelles régions ! Cela a impliqué des regroupements, des déménagements, divers selon les régions. Donc cela peut compliquer un peu les recherches...
    Dans le cas présent, et après recherche sur Internet, il semblerait que le Service Régional de l’Inventaire de la Région Grand Est (dont départements de Meuse et Haut-Rhin où sont la plupart des communes citées) se trouve 29 rue Haut Bourgeois 54000 Nancy, tel 03.83.32.90.63. Un lien existe avec le Comité d’histoire Régionale, place Gabriel Hocquard CS 81004 57036 Metz cedex 01. tel : 03.87.31.81.45.
    Voici un lien : http://patrimoinesethistoire.grandest.fr/ J’ai toutefois l’impression que ce site concerne peut-être davantage la Lorraine.
    N’hésitez pas à contacter par téléphone le service de l’inventaire, demandez leur aide en leur transmettant la photo ou son lien. Il vous dirigera peut-être vers une autre adresse, sachant qu’il est plus facile de décider de modifier des Régions qu’ensuite de concrétiser rapidement tout ce que cela implique ! j’ai trouvé d’autres sites, mais qui sont peut-être "caduques".

    L’autre point est ce que l’on voit sur la photo, les parties vues du bâtiment. Effectivement, beaucoup de briquette pleine en terre cuite, tant pour la clôture que pour la maison. C’est une indication intéressante, la maison montant une certaine ambition.Le bâtiment n’était pas très vieux, je pencherais pour fin XIXe siècle ou tout début XX ème, du fait de cet usage de briquettes, de la grille de clôture, mais plus encore du très bel épi de faîtage métallique de toiture, beau travail soigné d’ornemaniste qui accompagne le chéneau de rive de toit métallique, travaillé lui aussi. C’est un ensemble harmonieux et cohérent relevant de l’architecture bourgeoise telle qu’on l’aimait alors. Le dôme est sans doute recouvert d’ardoises écaille, peut-être de deux tons légèrement différent l’un de l’autre, pour le panache. J’ai pensé à un jeu de lumière créant ce phénomène visuel mais ça ne colle pas...Je penche nettement plus pour l’ardoise plutôt que pour la petite tuile écaille vernissée. D’une part à cause de l’épaisseur plus forte de la tuile,que l’on devinerait sur la photo agrandie -et ce n’est pas le cas- et ensuite à cause de la cohérence stylistique entre les ouvrages de décor en métal grisé et l’usage de l’ardoise par choix délibéré (immeubles haussmaniens et ensuite hôtels particuliers "belle époque"...). Les fenêtres du bâtiment arrondi ne sont pas bien vieilles non plus.

    Il y avait un élément bâti, un corps de bâtiment sur le côté gauche de la photo, démoli suite au bombardement. Le passage d’angle entre les deux portes intérieures que l’on voit était couvert d’un petit toit en appentis, la pente formait un pan de toit "triangulaire" dont on voit bien la trace. Suite à l’effondrement, on voit le soubassement à panneaux dans le mini couloir, toujours même époque.
    Je me trompe peut-être mais si le bâtiment en rotonde et sa belle toiture étaient sur [au centre d’] une façade, on ne les verrait pas ainsi, même avec la perspective, ou un effet déformant de la photo, voire une démolition partielle. Sans l’affirmer, je me demande si cette rotonde n’est pas en extrémité de bâtiment, un escalier menant au jardin étant visible dans l’angle de l’ensemble. Il pourrait alors peut-être y avoir, ou avoir eu avant bombardement, son pendant à un autre angle du corps de bâtiment principal (côté gauche de la photo,toujours peut-être).
    Ce qui me gêne un peu, ce sont les arbres qui semblent proches, vus au travers de la fenêtre désormais béante.

    Répondre à ce message

    • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 08:20, par JOURDAIN Isabelle

      Bonjour,
      Je viens de lire avec application votre texte très intéressant quand aux descriptions minutieuses que vous donnez.
      Je remarque de mon côté que ces arbres que je trouve trop près de la maison ne le sont pas tant que celà . Ils sont en fait plantés très alignés les uns des autres. Ils forment une allée certes petite mais carrossable, cette photo ne serait-elle pas prise à l’entrée où sur le côté d’une propriété beaucoup plus grande , style château ou immense ferme. La grille n’est pas non plus très grande et le bâtiment sur la photo fait penser à une loge de gardien d’une plus grosse propriété.
      Qu’en pensez-vous ?
      Cordialement
      Isabelle

      Répondre à ce message

      • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 09:54, par Colette Boulard

        Bonjour,

        Je rectifie une erreur que j’ai faite : ce n’était pas « au travers d’une fenêtre » béante que l’on voit un arbre, mais d’une porte. Ce n’est pas évident de mémoriser une photo avant de répondre !
        Vous avez raison Isabelle, les arbres ne sont peut-être pas si proches : effet d’optique d’autant qu’ils sont assez hauts. Par contre comment dire qu’il y a là une allée ?
        Si l’on observe les arbres, on voit : d’une part les trois arbres de même type, au premier plan, et qui doublaient sans doute la clôture et son barreaudage, donnant par leur feuillage un peu plus d’intimité aux beaux jours. Le portail d’entrée n’avait me semble t-il pas assez de débattement entre les arbres, il devait donc se trouver plus loin, ou carrément ailleurs. La clôture vue sur la photo pouvait alors être latérale et non du côté de l’entrée principale. Simple supposition. On voit un sapin et un arbre plus petit devant le sapin, « au milieu » du terrain. Les autres arbres semblent plutôt former une clôture de terrain ou de parcelle. Un arbre se voit juste à l’arrière du petit escalier d’entrée de la rotonde (et sa petite casquette protégeant de la pluie la porte que l’on devine : là encore fin XIX ou début XX è. s.). cet arbre correspond à ceux que l’on voit derrière le bâtiment démoli,vers la gauche de la photo. ce serait peut-être, de ce côté, la limite de cette parcelle. Les arbres en arrière plan ne me semblent pas être sur la même ligne [de clôture de parcelle] et ne sont pas de même type que les précédents. Je verrais donc plutôt une belle maison bourgeoise, peut-être située en limite d’agglomération ou un peu éloignée d’un bourg, la maison étant proche de limites de parcelles cadastrales avec clôture(s) donnant sur route(s) ou chemin(s), dont l’une d’où est à peu près prise la photo, et cela dans un secteur où la terre cuite (briquettes) est très utilisée voire produite.
        Bonne journée à vous,

        Répondre à ce message

      • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 12:51, par Colette Boulard

        Pardon, Isabelle, j’ai oublié de répondre à votre proposition à la fin de votre texte : le corps de bâtiment encore existant, de par son architecture et aspect, même s’il était vraisemblablement plus bas que le corps de bâtiment principal auquel il était rattaché, était volontairement mis en valeur et attirait le regard. Ce n’était donc pas l’équivalent du logement d’un domestique. Un petit salon intime à côté des autres pièces, peut-être, avec accès direct au jardin ?
        Au vu de la photo,il est certain que ce n’était pas un pavillon isolé, comme le furent précédemment les logis de portier de châteaux.
        Bonne journée,

        Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 15 juin 20:50, par Guy. gilet

    Bonjour,
    Avez-vous essayé de consulter des anciens cadastres où apparaissent des formes de maisons ? Bonnes recherches. Sincères salutations.

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 10:08, par Colette Boulard

    En regardant à nouveau la photo, et aussi l’agrandissement du dôme , on voit autre chose à la jonction du bâtiment détruit,y compris au travers des branches de l’arbre. Il serait bien de voir cette zone agrandie. Le pouvez-vous ? On voit d’abord un très net V inversé sombre : peut-être le cadre d’une fenêtre dont son linteau effondré ? Plus haut, il me semble voir des briquettes encore en place, qui montreraient un morceau de maçonnerie dont la hauteur par rapport au sol dépasserait nettement la hauteur du mur de la rotonde. Cela donnerait une meilleure idée du volume de l’ensemble. On voit encore, toujours dans les branchages mais plus à gauche une masse blanche, au-dessus de laquelle réapparaissent la tête des arbres : morceau de mur ?

    Répondre à ce message

    • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 12:05, par Christian Samé

      Bonjour,
      Avec le même lien que ci-dessus : https://drive.google.com/drive/folders/1FRv0cZKBew4fYAjZLzHis1hj4dNZW3kt?usp=sharing
      vous trouverez dans une bonne définition le cliché stéréo complet qui est un scanner d’une plaque de verre négatif format 45x107. De ce fait les vues gauches et droites sont inversées par rapport à la réalité, puisqu’il faut remettre l’image à l’endroit en faisant une rotation globale.
      Le champ des 2 vues n’est pas exactement identique et à gauche de l’arbre, on distingue une autre grille en fer, puis un mur.
      Pour avoir une bonne idée des volumes il faudrait que je fasse faire un tirage sur film pour un stéréoscope (j’ai celui de mon grand-père).
      Christian

      Répondre à ce message

      • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 17 juin 15:24, par Colette Boulard

        Pour ne pas m’emmêler les pinceaux, je préfère rester sur la description des photos telles qu’on les voit, sans inverser pour retrouver la réalité. Le champ des deux vues n’est pas si gênant, il permet de comparer l’une à l’autre.
        Ce que je prenais pour une tache blanche et, au-dessus, le faîte d’un arbre, n’est pas cela ; il s’agit de parties plus épaisses et boursoufflées des branches de l’arbre de premier plan, sur fond de ciel. Par contre il y a bien, et c’est très normal, un vestige de maçonnerie de briquettes qui continue sur une certaine hauteur à la jonction avec la rotonde. Le V inversé sombre, bien net, semble correspondre, pour sa partie verticale, au cadre latéral subsistant d’une baie détruite. L’autre partie du V, mystère...Je me demande s’il n’y a pas eu des étaiements, y compris en voyant des lignes obliques presque parallèles les unes aux autres, derrière ces vestiges. Mais les éléments sont bien trop fins, ça ne va pas, même quand on bricole avec les moyens du bord, en temps de guerre.
        Ce qui est sûr, c’est bien l’existence de corps de bâtiment(s) derrière le soldat. Une façade est à peu près parallèle à son dos, avec un angle qui permet un retour de façade un peu plus loin, à gauche de l’arbre. Cela se voit à la ligne du soubassement, qui forme un léger angle : elle n’est pas droite et linéaire de la rotonde à l’extrémité (sur la photo) du bâtiment. Par ailleurs, sur l’une des deux vues, on voit un mur pignon, en fait le parement intérieur correspondant. Ni enduits ni papiers peints, peinture ou autre décor : la pièce n’était pas une pièce d’habitation. Si c’était une arrière cuisine ou une dépendance, cela questionnerait pas mal sur la maison elle-même ! A côté, peut-être la trace de la suie d’une cheminée de cuisine, mais tout ça est compliqué et des ombres, des branchages peuvent nous induire en erreur. La « grille » que l’on voit un peu à gauche de l’arbre, proche du sol, me semble ressembler davantage à un châssis, par exemple un châssis de verrière effondrée de toiture. Mais toutes les hypothèses, à ce stade, sont possibles. Une seule chose me semble sûre : cette rotonde assez moderne ne pouvait avoir été seule greffée sur un bâti plus ancien, ou sur des corps de bâtiments de ferme. Sans doute le corps de bâtiment démoli, parallèle au soldat, et lui au moins, lui était-il lié, en harmonie avec elle.

        Répondre à ce message

    • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 17:31, par Jacques

      D’accord avec vous Colette,

      En zoomant sur cette partie de la photo (agrandissement du dôme), on distingue entre les branches de l’arbre -le dernier à gauche-, le haut d’une tour apparemment élancée, qui va en s’évasant, surmontée d’une toiture probablement en ardoises.

      Cordialement.
      Jacques

      Répondre à ce message

      • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 17 juin 15:40, par Colette Boulard

        Bonjour,

        Je vois bien de la maçonnerie de briquettes à la jonction de la rotonde, et assez haut, mais sans plus pour moi. C’est une vraie énigme, cette photo !
        Globalement, je penche davantage pour une belle demeure d’une famille enrichie à la fin du XIX ème siècle qu’à un château au sens habituel. Certaines des vues de châteaux détruits du fait de la guerre, et mises en lien par les participants à cette recherche montrent d’ailleurs des châteaux dus à des fortunes récentes, très dans le goût du XIX ème siècle finissant.

        Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 14:21, par martine hautot

    Bonjour ,il existe dans le secteur plusieurs châteaux construits par des maîtres de forges,entourés de grands parcs .Il y en a un à Commercy qui porte ce nom, on y trouvait notamment une briqueterie ,ce pourrait être une dépendance,de l’autre côté de la grande cheminée .

    Par ailleurs , on trouvait dans le parc du château de Boncourt sur Meuse , à quelques kilomètres de Commercy , plusieurs petites constructions servant de boudoir et de salle de billard .
    Sur cette carte ,on voit me semble-t-il la silhouette de bâtiments arrondis.
    https://www.delcampe.fr/fr/collections/cartes-postales/france/autres-communes-55/55-meuse-551014-boncourt-le-chateau-548836184.html
    Avez -vous exploré cet endroit ?
    Bien cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

    • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 22:36, par Lucien Laverne

      Bonsoir,
      Hélas Martine, il ne s’agit pas du château de Boncourt que je connais bien et dont les propriétaires sont de mes amis. Le kiosque existe toujours et n’est pas rond, mais de forme hexagonale et est isolé sans bâtiment attenant.

      Ma famille s’est installée à Apremont vers 1820. Je connais relativement bien la région, y possédant toujours la maison de mes ancêtres.

      J’ai pensé au château de Woinville, mais son style ne correspond pas à celui de la photo mystère, et Woinville était du côté allemand en 1916.
      Du reste, si cette photo a bien été prise en 1916, l’endroit se situe probablement du côté français du saillant de Saint Mihiel.

      Je continue à réfléchir...

      Répondre à ce message

      • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 17 juin 11:21, par Christian Samé

        Bonjour,
        Merci pour vos indications qui m’amènent à préciser mes hypothèses concernant ce cliché.
        Il fait partie d’une série de 25 photos stéréo prises avec le même appareil.Certaines ont été datées avec le lieu :
        2/02/1916 : Lérouville (Café La Providence)
        3/02/1916 : Commercy
        17/02/1916 Projecteur (Plateau de Belrain)
        18/02/1916 : Lavallée (Musique)
         ? : Void-Vacon
        22/02/1916 : Bois des Paroches

        Le JMO de la 32e Brigade donne le parcours de l’état major de la 32e Brigade (où mon grand-père était bicycliste, agent de liaison).
        Etant agent de liaison il devait avoir une certaine mobilité.
        Le JMO donne également les affectations des 29e et 13e RI.

        Avant le 22 Janvier, le 32e brigade est en forêt d’Apremont.

        Du 22/01 au 20/02 la 32e B. est en cantonnement de repos et manoeuvres :
        Du 22/01, l’Etat-Major de la 32e B. est à Void. Le 29e est à Ville-Issey et Laneurville ; le 13e Void, Vacon, Sorey.
        Du 30/01 au 4/02 l’EM de la 32e B. est à Commercy ; le 29e à Lérouville et Vadonville.
        Le 5/02 L’EM est à Villote ; le 29e à Lavallée et Levoncourt.
        Du 6/02 au 20/02 Manoeuvres aux camp de Belrain.

        Après le 21 au bois des Paroches.

        En plus il faudrait considérer les zones bombardées à cette époque (Lérouvile… ?.)

        Cela devrait réduire la zone de recherche.

        Christian

        Répondre à ce message

        • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 17 juin 15:46, par Colette Boulard

          Oui, cela est une démarche sage et logique, indispensable pour ne pas s’éparpiller !
          Là encore, le Service Régional de l’Inventaire pourra peut-être vous aider.

          Répondre à ce message

        • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 19 juin 12:41, par Colette Boulard

          Avez-vous reporté le trajet d’Eugène Fousset et de sa brigade, ou du moins les points connus de ce trajet, sur une carte à bonne échelle de lecture,de manière à délimiter visuellement la zone de territoire potentiellement concerné, en partant du principe qu’à vélo, ce soldat pouvait s’éloigner de X kilomètres par jour de sa base du moment (à confronter sans doute avec le journal des troupes) ?

          Une variante, ou un complément, par exemple une carte touristique similaire où les points attractifs sont déjà reportés, dont les châteaux ? A supposer que le bâtiment ait été sauvé, et qu’il soit considéré comme château, cela serait peut-être une piste.

          Je reste plutôt sur l’idée d’une belle propriété, maison d’un patron d’entreprise ou gros propriétaire qui montre sa réussite, mais qui sait ? le patrimoine industriel -dont demeure patronale- n’est donc pas à exclure ! là encore : Service Régional de l’Inventaire et/ou syndicats d’initiative.

          Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 16 juin 22:59, par Lucien Laverne

    Bonsoir Christian,

    Toutes mes félicitations pour cet énorme travail qui a le mérite de nous faire prendre conscience de la vie quotidienne des nos ancêtres dans les tranchées, mais surtout de leur patriotisme et de leur héroïsme, choses qui ont hélas quasiment disparues aujourd’hui.

    Bien à vous,
    Lucien

    Répondre à ce message

  • Bonjour j ai continué de chercher et hier j’avais trouvé le château de Fricourt MAIS.. ; ;des choses me chagrinent pour être le bon château !!!! la grille de votre document est surmontée de flèches et celui de Fricourt vu par photoshop ce ne sont pas des flèches ; ; ;sur le document1 carte que je je joins à travers arbres on distingue une rotonde et sur le dessin doc3 aussi ; ;j ’ ai lu ce château a supporté plusieurs bombardements. sur doc 4 joint on distingue derriere les fagots que le toit de la dite rotonde a disparu ; ;une autre chose me dérange sur la carte que je joins on voit des hommes assis devant un chemin conduisant à la demeure ; ; ; alors que sur votre photo on voit prairie ; j envoie le tout mais sans conviction que ce soit cela. https://www.ebay.fr/itm/CPA-Chateau-de-Fricourt-Somme-Avant-le-bombardement-514891-/332385706698
    http://www.ww1battlefields.co.uk/pages/somme/fricourt.html
    https://victoriancollections.net.au/items/57f6eb5dd0cdd12c1cf6e853
    http://recherche.archives.somme.fr/ark:/58483/a0112614134815OH7eM/1/1
    de la part de B.C

    Répondre à ce message

  • bonjour,
    avez vous regardé le site Géoportail « remonter le temps » ? il est parfois possible d’identifier un lieu avec les photographies aériennes prises et en particulier les zones de bombardements. Vous pourriez peut être ainsi cerner d’avantage votre zone de recherche.
    Sylvie

    Répondre à ce message

  • Où était cette maison bombardée en 1916 ? 20 juin 07:34, par Isabelle JOURDAIN

    Bonjour,

    J’aimerais avoir une petite précision quand au grand-père de Mr Samé.

    De quel village ou ville dépendait-il à l’époque.
    Où habitait-il .

    Je ne trouve rien sur le 29 ème régiment après 1914 car à cette époque il dépend du 229 ème de par son évolution
    https://fr.wikipedia.org/wiki/29e_r%C3%A9giment_d%27infanterie

    Une autre question : comment être certain que ce cliché soit bien rangé dans l’ordre des prises de vues ? Ne peut-il pas être d’une autre date et d’une autre région ?

    J’ai déjà trouvé dans votre secteur de recherche , des tours certes, qui ne ressemblent en rien à celle recherchée , mais avec une toiture des plus identique en rapport à votre photo. Celà me laisse à penser que nous sommes dans la bonne région mais un peu trop loin des villages ou l’on retrouverai des murs en briques. Votre secteur a des maisons et murs en pierres blanches (la carrière n’est pas loin).
    D’où venait ce grand-père et où est-il allé par rapport à vos dates de recherche.
    Cordialement
    Isabelle

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP