www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Entraide photographique > Qui pourra faire parler cette vieille photo trouvée dans une malle anglaise ?

Qui pourra faire parler cette vieille photo trouvée dans une malle anglaise ?

Le jeudi 8 octobre 2015, par Lorraine Lagesse

J’ai trouvé cette vieille photo, très abîmée, dans une malle ayant appartenu à ma grand-mère, Inès Angèle Hall.

Inès, ma grand-mère, était née à l’Île Maurice en 1883 d’un père anglais, Frederik North Hall, et d’une mère bretonne, Angèle Poirier née a St-Malo, dont le père, Magloire Poirier, vint à Maurice pour travailler comme professeur de collège.

Cette famille anglaise, très artiste, repartit vers l’Angleterre quand ma grand-mère eut 6 ans. Mais après la mort de mon arrière-grand-père, en Angleterre, sa veuve et ses cinq enfants rentrèrent à Maurice vers 1889, car Monsieur Poirier y était encore.

Cette famille s’intégra aux franco Mauriciens et, comme ils avaient beaucoup d’amis anglais, ma grand-mère parlait très souvent dans cette langue.

Plus tard, deux des filles North Hall épousèrent Monsieur Desmarais. Ainsi, ma grand-mère fut la seconde épouse de mon grand-père, Fernand Tanguy Desmarais, car sa première femme, Édith Hall, la sœur de ma grand-mère, mourut 6 ans après leur mariage en laissant cinq enfants : Robert Desmarais né en 1906, Claude né en 1908, puis des jumelles, Wilhelmina et Marguerite, nées en 1909, puis enfin Odette née en 1911. Tous nés de Édith Hall et Fernand Desmarais.

Ma grand-mère s’occupa donc des 5 petits orphelins…

Puis Inès et Fernand se marièrent à l’île Maurice en 1915. Elle eu trois enfants de cette union avec mon grand-père, dont mon père : Paul né en 1916, Georges François (mon père) né en 1918 et Jacqueline née en 1920. Tous nés de Inès Angèle Hall et Fernand Desmarais.

Pour en revenir à la photo, je n’ai aucune idée du lieu où elle aurait été prise, mais j’ai le sentiment qu’il s’agit de l’Angleterre car il me semble qu’il s’agit d’un mariage anglais. Malheureusement, je ne connais pas non plus les personnages.

JPEG - 672.8 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Quelqu’un pourrait-il m’aider à faire parler cette photo, à la dater et à identifier le régiment des deux officiers anglais ?

Merci par avance pour votre aide...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

56 Messages

  • Ben ! vous aurez bien du mal !
    En effet si les uniformes sont bien anglais (au moins britanniques), rien ne permet d’en savoir plus ! Peut-être un expert pourrait nous dire si le ceinturon avec une courroie en biais était réservé aux officiers ou à tout militaire dont les sous-officiers.
    Pour le grade, rien n’est visible sur cette photo. Les officiers ont leurs insignes sur la patte d’épaule (mêlant des étoiles en losanges et des couronnes suivant le grade). Je ne vois rien même en agrandissant. Les sous-officiers ont des galons sur la face externe du bras. Et on ne voit pas les bras !
    En agrandissant, on distingue une grenade sur le col de celui de droite : donc il était dans l’infanterie.
    Nous voila peu avancé !

    Répondre à ce message

  • sur les revers de la veste d’un, on peut identifier des grenades certes différentes des grenades à la frenchie-Elizabeth Two doit avoir la réponse dans les archives de Victoria,auxquelles elle peut se référer lors d’un temps libre

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Ce mariage a sans doute eu lieu pendant un conflit armé.
    Il n’y a qu’un homme en plus du marié, les autres personnages étant des femmes et des enfants.
    En belle saison également, car il y a beaucoup de belles fleurs ou alors dans un autre pays que l’Angleterre.

    Aucun n’est souriant, sauf la mariée qui a un sourire un peu timide.

    Bonnes recherches.

    Répondre à ce message

  • Je remercie messieurs René Metty ; G P Roman et mr Avergain pour leurs réponses qui me donnent malgré tout qqs indications ; comme le conflit armé , judicieuse remarque de Avergain ; et aussi l insigne de la grenade éclatée. Qui effectivement suite a ma recherche en amont dit que cet insigne serait de la Royal Artillery or Royal Engineers..Celui sans insigne serait peut être de la Rifle Brigade...
    IL faut comprendre que ma recherche serait de pouvoir retracer ces personnages et faire parvenir cette photo a un membre de cette famille ( semble être des sœurs qui assistent au mariage d un des sœurs)
    J avais un temps pensé que un de mes arrières grand oncle aurait pu être sur la photo. Mais a ce jour..je pense que ce groupe aurait pu avoir été que des amis de ma famille HALL nés aux UK...Merci encore a tous..Cordialement Lorraine

    Répondre à ce message

  • D après vous a quand date cette photo ???et quel conflit Européen y eut il vers ce début du siècle ? car pensez vous que la photo serait vers 1900...14 ?
    Merci très cordialement Lorraine

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Ce mariage a dû avoir lieu après la 1re guerre mondiale. Les robes sont beaucoup moins longues.
    Ma grand-mère s’est mariée en 1922 et sa robe était de la même longueur que celle de votre photo.
    Bon courage pour vos recherches.
    Cathy

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    en en regardant attentivement la photo et bien que je ne connaisse pas grand chose du milieu militaire, quelques détails me frappent.
    Le militaire de gauche porte un uniforme avec des boutons sombres et on dirait même de qualité inférieur à celui de droite.
    Le militaire de droite a des boutons clairs sur son uniforme. Est-ce lié à un grade ?

    Ce n’est pas une canne que porte le militaire, ni un fusil mais bien une épée. Si on agrandit la photo à hauteur de ses hanches, on distingue à peine la garde de l’épée. Mais on distingue bien le plat de la lame plus bas sur la photo.

    Autre chose qui me frappe mais je ne connais pas bien lés coutumes d’époque. La femme plus âgée sur la droite est vêtue entièrement de noir, tandis que les plus jeunes femmes ne le sont pas totalement. Un deuil sans doute. Ceci n’aide pas directement pour découvrir le nom des personnes mais ce sont des petits indices qui peuvent aider pour vérifier et comparer avec des noms.

    bonne chance avec votre recherche

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Les officiers Anglais ont le grade sur les épaulettes, sur le col de veste et éventuellement des marques ou décorations au-dessus de la pochette gauche de leur veste. Ceux-ci n’ont rien, donc ce sont des sous-officiers (à confirmer)ou alors le grade est enlevé sur le front pour ne pas être la cible préférée de l’ennemi ? Les anglais n’ont pas d’épées mais des badines à moins que pour les cérémonies ils n’en aient de parade ?

    Pour le régiment, les boutons vous le diront car chaque régiment a des boutons spécifique en forme en couleur et en inscription. Ces deux hommes viennent de régiments différents. Les bottes sont spécifiques a certains régiments, certains gradés ont des bandes molletières (comme les français en 1914).

    Les bâtiments en arrière plan ne sont pas très visible, parc de château ?
    Il a du pleuvoir un drap est posé par terre, y-a-t-il des feuilles sur les arbres ? Il fait doux un peu de fraicheur quand même pour être habillé comme ils sont, printemps, automne ?

    La mariée ressemble à la dame assise à droite, les femmes ont toutes le même menton, le nez de même non ? sauf celle debout à gauche, serait-ce des sœurs ?
    Il faudrait trouver un spécialiste de mode pour étudier les robes mais aussi et surtout les chapeaux.

    Bonne chance

    Répondre à ce message

  • Effectivement, le militaire de droite, porte une épée, une attache est bien visible qui part de sa ceinture pour maintenir cette épée. Comme dit aussi précédemment, la qualité des boutons sur les uniformes est différente, avec aussi des jambes de pantalons qu’ on dirait « bouffantes » pour celui toujours à droite.
    Il y a 5 chapeaux portés sur cette photo, on pourrait les comparer à des photos de modes de différentes époques pour situer la date de ce mariage qui n ’a pas l ’air très gai vu le manque de sourires et aussi le manque d ’hommes. Surement époque 1re guerre mondiale mais pendant ou juste après ??
    Bon courage pour la suite.
    Denis

    Répondre à ce message

  • Tout le monde a tout faux pour les grades des officiers britanniques : au début de la guerre de 1914/1918, ils portaient leurs étoiles de grade (pips) ou couronne (officiers supérieurs)sur une patte de parement au bas des manches. Donc rien d’étonnant à ce que votre photo ne permette pas de discerner les grades.
    Le ceinturon « Sam Browne Belt », dont les britanniques ont lancé mondialement la mode, n’était pas porté par la troupe. C’était une distinctives des officiers.
    Ce n’est au’après que les grades d’officiers se sont portés sur les pattes d’épaule, comme il s le sont actuellement. L’officier de gauche semble avoir enlevé ses insignes de col, dont on voit les traces de fixation.

    Répondre à ce message

  • Tout d’abord on voit que l’homme le plus jeune à une blessure relativement fraîche sur le menton, on voit une tache de mercurochrome.
    En regardant bien, l’homme de gauche a une moustache blanche. Pour moi , ce serait le père et le fils, ressemblance des la forme des yeux et même nez.
    Il y a un dessin sur les boutons, mais lequel ??

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    j’ai regardé avec attention votre photo..
    il y a un indice revelateur et qui merite reflexioin et recherche.
    le costume militaire du marié et de la personne la plus agé

    Mon ex mari etait fan de costumes , je sais donc que chaque costume, chaque bouton, chaque ceinturon appartient a un regiment , une année, une section...
    et cela que le costume soit anglais , francais , allemand...
    rapprochez vous des collectionneurs, ils vont en apprendront beaucoup sur ces costumes..et de la , vous pourrez sans doute avec d autres pistes

    Bonne journée

    Valerie Moreno
    _

    Répondre à ce message

  • 2 grade différents sur cette photo, pour moi 1920 max, niveau uniforme certainement anglais, la personne à droite est officier, je prend pour confirmation les bouton doré présent que pour les officiers et le sabre le long de sa jambe gauche pareil seulement pour les officier. Celui de droite a les bouton classique de simple soldat et pas de sabre visible donc non officier. Les bottes et le pantalon laisserais dire que ce sont des cavaliers. Par contre aucune confirmation de régiment possible, ça se trouve normalement sur leur col et ils n’ont rien donc c’(est obligatoirement sur leur casquette mais il ne la porte pas

    Répondre à ce message

  • Bonsoir a tous..je suis si heureuse de TOUTES vos réponses et chacune me donne une indice un champs a explorer...Je vous remercie tous et je vais de ce pas (non militaire) me mettre a l œuvre en allant sur les liens divers qui m ont été envoyé...et autres pistes...
    Vous êtes formidable...
    Voila comment une vieille photo peut parler si on prend le temps de la questionner..MIlle mercis..LOrraine

    Répondre à ce message

    • que savez-vous de votre grand-père Fernand Tanguy Desmarais ?
      Et si c’était son remariage avec votre grand-mère Inés ? Cela justifierait l’atmosphère triste,le deuil de la mère et de la belle-mère ; les deux petites filles sont habillées de la même robe : elles pourraient être Wilhelmina et Marguerite ; cela expliquerait le fait que le marié pose sa main sur l’épaule de l’une d’elles
      Reste à savoir en quelle année votre grand-père s’est remarié et s’il a servi dans le royal engineers régiment ....

      Répondre à ce message

      • Bonjour Mathieu marie Claude ,merci pour votre message et intérêt mais comme précisé au tout début de cette recherche je dit bien que cette photo n est pas ma famille ,car je donne toute l historique du mariage et remariage de mon grand père dont J AI LA PHOTO,,,du couple le jour de leur mariage entoures par les 5 jeunes orphelins,, de mère,,,
        Au fait il épouse sa belle sœur malgré une Loi ici ou il était interdit de le faire,la loi fut abrogée plus tard,,,,
        Ma recherche serait de pouvoir remettre à cette famille Anglaise ???cette photo qui maintenant date de plus de cent ans,merci et cordialement Lorraine

        Répondre à ce message

  • La banderole « Ubique » est une partie de la devise de l’artillerie royale, que l’on trouve en entier sur l’insigne de casquette :« Ubique Fas et Gloria ducunt » ce qui signifie « Partout où conduisent le destin et le gloire ». Le premier mot figure seul sur les insigne de col.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Un des 2 militaires a des boutons dorés et pas l’autre. Il pourrait y avoir un gradé ou ils ne faisaient pas parti de la même armée.

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    J’ai regardé de près notamment les yeux des personnes présentes et je vous livre mes déductions et impressions :

    • La femme assise à droite serait non pas la mère, mais la grand-mère de la mariée.
    • celle qui est assise à gauche serait la soeur ou plutôt la mère de la mariée, sinon pourquoi serait-elle assise ?Elle pourrait être devant son mari, et ils seraient tous les deux les parents de la mariée.
    • La 1re femme à G serait la soeur de l’homme de G.
    • La 3e femme à D serait la soeur du marié.
    • Le nouveau marié est peut-être veuf et tient sa fille si triste devant lui.
    • La 2e petite fille n’est pas forcément sa soeur, elle serait aussi devant son père.
    • Les 3 jeunes femmes ne sont pas veuves, elles seraient en noir, mais célibataires ou leur mari est loin.La photo peut dater de 14-18, période où les robes ont commencé à raccourcir faute de tissu.
      Voilà mon analyse qui n’engage que moi !
      Cordialement
      JBE

    Répondre à ce message

    • BOnjour aux derniers venu sur le site pour donner leurs impressions et déductions, merci a JBE.
      ..Toutes informations sont valables et intéressantes a garder..De mon coté j ai écrit ce matin a REUbique @aol.com au Lieutenant colonel Edward de Santis en Angleterre...et je lui ai fait part de NOS recherches a tous venant du site de MR SABOT..que je salue au passage..
      DOnc mon mail est parti avec les informations divers..
      Attendons voir...
      Nous progressons pas a pas. Avec par exemple L épée et les bottes qui peuvent dire qu ils sont de la cavalerie...
      Ayant été sur le site UBIQUE..j ai vu pas mal de photos mais chose étrange...Notre « ami »" sur la photo porte ses insignes de grenade sur le revers de sa tunique quant d autres de L Artillerie les portent sur le col ou sur la manche...
      A t on une idée pourquoi le Monsieur de gauche a t il enlevé ses insignes ??Cela veut dire quoi ???
      OUI il se pourrait que la jeune enfant soit la fille du marié veuf..et OUI cela a du être pendant la guerre 14 18...
      Merci aussi pour la signification de Ubique...
      Sur un site il est dit que les Grenadiers Guards reçurent leur nom lorsqu ils repoussèrent une attaque de Grenadiers Français a Waterloo..!!!!.
      Ils sont de la Cavalery regiment...
      Je vous tiens au courant bien sur si jamais j ai une réponse des BRITTS....Cordialement Lorraine

      Répondre à ce message

  • J ajoute que je pense que le MR de gauche est l époux de la dame assise à gauche et ils sont les grands parents de la petite fille sur laquelle le marié pose. Sa main,, les grands parents assistent au re mariage de leur gendre,,,leur fille étant décédée,,,mais quid de l autre petite fille a droite ?
    cette photo dégage un sentiment de tristesse,,,,certainement pas la joie d un mariage,,,joyeux,
    c est bizarre,,,,mais elle mais elle me donne la même impression de lourdeur et peine que je vois dans la photo du re mariage de mon grand père avec Inès sa belle sœur,les 5enfants qui les entourent ont tous l air triste,,,d ailleurs la petite dernière ma tante mme de la V P a toujours été une personne mélancolique ainsi qu un des mes oncles,,,lui très révolté,,,et difficile,,,
    EST CE ce mon imagination ??? CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

  • Je suis d acccord que les vêtements semblent être des années 14...mais justement c est la mon questionnement car sur le site « Artillery Régiments »« on voit bien la même insigne et il est bien dit »" Although part of the Royal Regiment of Artillery the RHA wore their cap badge in the SECOND WORLD WAR as shown above ..
    DONC il est spécifié que c est bien la WW2....
    alors cette photo daterait de quand ? si ce régiment n existait qu a partir de la WW2 ?
    On voit bien la photo de la grenade
    Il est dit "The Grenade badge is the one worn on the collar of the uniform by ALL RHA & RA units...
    Je salue aussi MMe Anne des Deserts avec qui j étais en communication...Très cordialement a tous Lorraine

    Répondre à ce message

    • Il en résulte que cet officier appartenait à l’artillerie en général, et pas spécifiquement au RHA.
      Il est bien dit dans votre citation « by all RA units » = par toutes les unités de l’Artillerie royale. Je n’arrête pas de le répéter, la grenade avec la devise Ubique est l’insigne général de l’artillerie.
      Le Royal Horse Artillery portait un cap badge (insigne de casquette) représentant le monogramme royal GR (George Rex) et actuellement le monogramme ER (Elisabeth Regina) entouré de la devise Honi soit qui mal y pense, en dessous il y a une banderole Royal Horse Artillery, le reste de l’artillerie (sauf l’Honourable Artillery Company,de Londres : grenade avec Hac) porte un canon de profil souvent avec la roue mobile sur un petit axe) avec la devise « Ubique Fas et Gloria ducunt ».
      Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures : nous avons affaire à un officier d’artillerie, point.

      Répondre à ce message

      • je réïtère un commentaire précédent ,censuré-cette photo aura été soumise au « secret militaire »,vu son état,à la censure militaire si diffusion ,avec les peines assorties brandies(sic)-un léger parfum d’exotisme me parait inhérent,ce qui m’a autorisé à évoquer le pont de la rivière Kwaï et le colonel Guinness Nicholson-les deux gaillards en uniforme auraient-ils maquillé leur standing afin de rester incognitosses ?

        Répondre à ce message

      • IL n y a pas de soucis pour moi que ce MR soit un officier d Artillerie POINT.
        ..donc MR Lévy si je comprends bien IL ME faut chercher NON point chez les Royal Horse Artillery...mais bien chez des autres régiments liés a L Artillerie.
        .EST CE BIEN CELA ???
        Je suis un peu perdue...
        Sur le site il y a 8 Royal Horse A eg 106 th Royal Horse A ; ;
        PUIS il y a 12 autres régiments par eg 51st Field Regiment Royal Artillerie..
        QUI contacter pour leur envoyer cette photo a des fins d identifications ???
        Merci pour l aide précieuse que vous me portez...Cordialement Lorraine

        Répondre à ce message

  • Très belle photo ! je suis sûre que beaucoup de détails pourraient vous indiquer une foule de renseignements... je suis d’accord sur l’épée car on aperçoit la garde. Une petite réflexion : si vous regardez bien les photos de nos ancêtres, très peu sourient, même dans les mariages.... bon courage !

    Répondre à ce message

  • J’ai contacté une amie de l’Ile Maurice qui me répond :

    Bonjour,
    Désolée pour le retard mis à te répondre car après deux
    jours ce n’est que ce matin que je vériifie mes mails.
    Je ferai de mon mieux pour t’aider.Au fait, tu es tombée
    sur la bonne personne (moi) car je fais partie de la
    Société de l’Histoire de l’Ile Maurice. Je te mail bientôt
    leur em adresse - leur bureau étant fermé aujourd’hui. Je
    suis sûre qu’ils feront de leur mieux pour t’aider. Les Desmarais sont très connus au pays. En attaché, tu
    trouveras une liste officielle des Demarais - je l’ai
    retirée de l’annuaire téléphonique. Mon feeling c’est que
    cela aboutira à quelque chose de positif.
    D’ici mercredi prochain, je te ferai parvenir les
    coordonnées de la Société.
    En attendant je te souhaite une agréable journée.
    Marie-Josée - fin de citation
    J’ai la liste de tous les DESMARAIS actuels, me dire svp comment la joindre. Peut-être que ces personnes ont des informations concernant la photo.

    Répondre à ce message

    • Bonjour à Evelyne,,,
      je vous remercie pour votre message,je suis également au courant de la SHIM que je connais depuis des années,
      effectivement la famille T Desmarrais est ici depuis 1780 et personnellement j ai toutes les documentations et genealogie de cette famille étant née Desmarais,,,et j ai même éditée un livre sur cette famille,,
      je SUIS CERTAINE QUE CETTE PHOTO N EST PAS UNE LIÉE À MA FAMILLE MAIS COMME DÉJÀ DIT, PEUT ÊTRE. DU CÔTÉ DE MA GRAND MÈRE D ORIGINE ANGLAISE MALGRÉ QU ELLE SOIT NÉE À L ÎLE MAURICE,
      MERCI ENCORE .CORDIALEMENT. LORRAINE

      Répondre à ce message

  • The lapel badge is « The Corps of Royal Engineers » ,nicknamed the « sappers »
    Unique means Everywhere ,« Partout ». Only officers are allowed to wear the lapel badge and if it has 9 flames it may be after 1922.
    It must be July or August as the bride is holding Lilies.
    Happy hunting, Mike Metcalfe.

    Répondre à ce message

  • Dear Mrs Lagesse

    Thank you for forwarding the images.

    I can confirm that the groom is an officer in the Royal Regiment of Artillery and the photograph was taken between 1902 and 1917. Officers are listed by name in the Annual Army Lists and their full name appears in the London Gazette when they first commission. Do you know the name of the wedding party ?

    I hope this is of some assistance.
    Yours sincerely

    Paul Evans
    Librarian

    Répondre à ce message

  • Bonjour, en recherchant les origines de la famille de ma grand mère en Angleterre . quelle surprise de tomber sur la photo de son mariage avec René Desmarais.
    C’est donc ma famille qui est sur cette photo

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP