www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Paléographie » Paléo Express » Qui pourrait déchiffrer quelques mots et phrases de ce texte (...)

Qui pourrait déchiffrer quelques mots et phrases de ce texte ?


jeudi 15 juin 2017, par Neil Jeffares

Répondre à cet article

Voici une demande d’entraide paléographique envoyée par un lecteur anglais. La totalité du texte est déchiffrée à l’exception de quelques mots et lignes qui résistent encore à la lecture. Les passages sont soulignés en jaune. Merci à tous pour votre aide...

I’ve seen some material you’ve put on the internet concerning palaeographic abbreviations, and I hope therefore you will not mind if I ask for your assistance with a document I am trying to transcribe (J’ai vu un certain matériel que vous avez mis sur Internet en ce qui concerne les abréviations paléographiques, et j’espère donc que cela ne vous dérangera pas si je demande votre aide avec un document que j’essaie de transcrire.).

This marriage from the parish register in Tours (Saint-Symphorien), 1667, has two phrases that are causing me particular trouble. I’d be most grateful if you can decipher the words (Ce mariage du registre paroissial de Tours (Saint-Symphorien), 1667, comporte deux phrases qui me causent des problèmes particuliers. Je vous serais très reconnaissant si vous pouvez déchiffrer les mots.).

The first are the two words that should refer to the date within 1666 when the dispense was granted, but instead of “die number, month” look like “visa Champinuet”, which I can’t contort into any feast day I know of (Les premiers sont les deux mots qui doivent se référer à la date de 1666 lorsque la dispense a été accordée, mais au lieu de « nombre de mort, mois » ressemblent à « visa Champinuet », que je ne peux pas identifier dans les jours de fête que je connais.).

Five lines further down, between “signe, May” and “Les dites parties a la benediction” are eight words which also defeat me : “Le mecile et Cenie Sacristain et ptre Galifie” (Cinq lignes plus bas, entre « signe, mai » et « Les parties dites à la bénédiction » il y a huit mots qui je ne parviens pas à lire aussi : « Le métis et Cenie Sacristain et pest Galifie »).

Here’s what I’ve got so far (keeping original spelling) (Voici ce que j’ai lu jusqu’ici (en gardant l’orthographe originale) :

Le dixiesme jour de may mil six cent soixante sept les promesses de mariage entre Helie Peronneau de la paroisse de St Saturnin d’une part, et de Julianne Maunoury de cette paroisse d’autre part ayant este faicts par trois diverses fois au dimanches sans opposition tant dans cette paroisse que celle de St Saturnin comme il m’appart par le certificat de Monsieur Le Cure de la ditte paroisse endapte du cinquiesme may signe gasnich et aussi la dispense de Rome pour affinité spirituelle entre lesd. futurs Espoux qui commence par les mots Alexandre Episcopus et finit par ces mots datum romae apud sanctum mariam maiorem, anno incarnatione domini nostri millesimo sescentesimo sexagesimo sexto [illisible], et l’extrait du proces verbal fait par devant nous may pbre et docteur en theologie de la faculté de Paris, Chantre et chanoine prebendé de l’eglise de Tours, official et vicaire general de mon seigneur illustrisime l’archevesque de Tours, signé May [illisible] les dites parties a la benediction nuptiale en presens de Sebastien Motron marchand tapissier paroisse de St Pierre le Puellier, son cousin et de plusieurs autres parents, du coste de la mariee Martin Proust cousin germain et plusieurs autres

I shall be enormously grateful for any hints as to what these should be ! I write in English for speed, but of course I read modern French (Je serai énormément reconnaissant pour toutes les indications que vous pourrez me fournir ! J’écris en anglais pour la vitesse, mais bien sûr, je lis le français moderne.).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

20 Messages

  • les deux derniers mots que vous cherchez sont
    ptre habitué
    il s’agit de « prêtre habitué », un prêtre habitué est un prêtre qui réside dans une paroisse ou une maison ecclésiastique, sans y exercer aucune fonction ni ministère officiel.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Pour la première partie(deuxième mot ) peut-être Quadragesime:temps du carême.
    Cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je dirais :
    Le bernier mercier et bernier secrettaire
    Bonne suite !
    GD

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je pense que le « visa Champinuet(plutôt l ?) » est exact ; cela signifierait que le certificat a été « visé » dans le sens juridique, c’est à dire pour y apposer un visa, le valider. Par un certain CHAMPUINET (CHAMPUINEL) qui est probablement le curé ayant délivré ce certificat.

    Répondre à ce message

  • Re-bonjour...
    Après réflexion, je pense qu’il faut considérer les deux mots après sexto comme la signature de la dispense de Rome :
    « visa xxx » avec le nom du signataire.
    Re-bonne suite.
    GD

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas sûr pour les premiers mots qu’il s’agisse d’un jour, mais il me semble plutôt qu’il est écrit « visa Champinus », signifiant que le dit Champinus a apposé son visa sur la dispense. Une hypothèse bien sûr !

    Répondre à ce message

  • Je partage ce qui a été déjà écrit.
    - Visa Champinier (= signé Champinier)
    - signé May, Lemercier et Bernier secrétaire ... prêtre habitué
    Il reste un mot, sans doute abrégé, après secrétaire.

    Répondre à ce message

  • - En effet MAY doit plutôt être MOY (moi)
    - PBRE (qui se trouve devant Professeur en théologie) pourrait signifier PRÊTRE, et les deux derniers mots surlignés correspondraient donc bien à « prêtre habitué »
    Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    2e photo : je vois « visa Champinue »
    3e photo : « signé Man (ou May), le [rayé] Mercier et Bernier secrestairs, je ?, prebtre habitué »
    je pense qu’il s’agit bien de « May ou Man » et non « moy » car il dit plus haut « fait devant nous, Man, prebtre ». Je pense qu’il pourrait s’agir de « Man » car il fait les « n » finals de cette façon : « Saint Saturnin » ligne 7, les « y » me semblent légèrement différents.
    Si ça peut aider
    Bonne journée
    Béatrice

    Répondre à ce message

  • En effet c’est peut-être MAN plutôt que MOI...

    Répondre à ce message

  • Je suis vraiment reconnaissant pour toutes ces précisions. Merci à tous.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Voici les divergences entre ma lecture et la vôtre. Je ne suis qu’un apprenti... Pardon, mais pourquoi écrire en anglais au prétexte d’aller vite alors que vous prenez le temps de traduire en excellent français ?
    Ligne 5 ... trois diverses fois festes ou dimanches...
    ligne 7 de st saturnin comme il m’appert...
    ligne 9 ... signé GASNIER [le signe terminer vaut un « er »] veu aussi [pour vu aussi]et la dispense
    Lignes 11 et 12 qui commence par ces mots alexander episcopus servis seruarum [serviteur des serviteurs]de (Dieu ?) et finit...sexto visa champirus
    ligne 16... devant nous MAN pretre...
    Ligne 20 ...signé MAN, LEMERCIER et BERNIER secretaires ?vfe, pretre habitué...

    Répondre à ce message

  • Bonjour,Neil

    Ci joint confirmation de l’emploi du terme visa dans le latin médiéval et d’ Eglise

    http://ducange.enc.sorbonne.fr/VISA1

    Cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

  • Suite à mon précédent message ,je proposerais le mot canonicus ,après le mot visa , qui peut-être traduit par Chanoine ou canonique conforme au canon ,aux règles de l’ Eglise . Je l’ai trouvé sur ce site dans le Poitou à propos d’une dispense de mariage accordée par un évêque .(voir en particulier la fin de l’article )

    https://parentajhamoe.wordpress.com...

    L’histoire vaut ,si j’ose dire, son pesant d’or !
    Bien cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

    • Bonjour Martine,

      Je suis désolé de vous apporter la contradiction, mais le mot après visa, qui commence le ligne 15 est indiscutablement champinus. Il suffit de comparer le « cha » à celui d e chantre et chanoine deux lignes après. Le « p » est lui aussi caractéristique et on le retrouve maintes fois dans le texte.
      C’est à mon sens le patronyme du signataire de la dispense de Rome, ou une formule consacrée dont j’ignore le sens.
      René

      Répondre à ce message

  • Je vais dans le même sens que Béatrice et René pour les mots « may » lignes 16 et 20. La 3e lettre n’est pas identique au « y » tel que tracé à la première ligne, mais au « n » tel qu’il se trouve juste au-dessus ligne 19, dans « mon seigneur ». Cette graphie au trait plongeant est courante pour les « n » en fin de mot, tout comme les « m » (santam mariam maiorem).

    Pour le dernier mot que René a des difficultés à déchiffrer et qu’il désigne «  ?vfe », j’y reconnais un « J » majuscule que je retrouve fréquemment ainsi, ce qui nous donne « Je »

    Ligne 16, le prêtre décline donc une première fois son identité, es qualité (man, pbre et docteur en théologie), avant de se nommer une seconde fois ligne 20 pour ce qui suit : Man, Le [rayé] mercier et bernier secrétaire Je pbre habitué etc.

    Cordialement
    Bruno

    Répondre à ce message

  • Qui pourrait déchiffrer quelques mots et phrases de ce texte ? 19 août 16:31, par michèle testa- bory

    Bonsoir,
    J’ ai bien étudié le texte et me suis référée pour plus de sureté à l’ ouvrage de Roland de Tarragon, « lire les écritures anciennes » qui me confortent dans ma lecture. Le mot qu’ il y a après visa ne commence pas par Ch.
    Surtout il n’ y a pas de « h » !
    La lettre que vous prenez pour un « C » n’ en est pas un ! Le C est toujours ouvert à droite quand il est formé avec une grosse boucle.
    c’ est un « O » ou un « D »

    sachant que le « g » peut avoir la même forme que le « p » en y avec une boucle.
    Que le « o » minuscule peut- être écrit comme un « a ».
    On voit bien que la troisième lettre est un « r » et la dernière lettre un « e » à ailettes.. ;

    « visa » est le participe passé de videre, visus, visa, visum..= voir, constater
    donc
    on peut lire « vue ....’ originale, et l’ extrait du protocole » ça semble cohérent quand au « O » ou « D » peut- être que le scribe a voulu écrire « L » et s’ est trompé (il y a l’ apostrophe au bas de la boucle....
    En espérant que ça éclairera un peu la lanterne...
    Amicalement
    MT-B

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP