www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Une carte, une photo : une histoire > Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ?

Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ?

Une carte, une photo : une histoire à nous raconter.

Le vendredi 3 septembre 2021, par Franck Boulinguez

En partenariat avec Génétective, le magazine histoire-genealogie.com vous propose une fois par mois, via la Gazette, de découvrir une carte postale ou une photo ancienne dont vous devrez vous même écrire l’histoire... Où, qui, quoi, comment, pourquoi ? A vous de jouer.
Ce mois-ci : Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ?

En partenariat avec

A vous d’écrire l’histoire de ces documents : Identifier les lieux et les personnages, les détails que vous pourrez trouver sur ces images. Et de les partager avec tous les lecteurs de la Gazette.
Bonnes recherches à tous.
Thierry, Michel & Franck

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

23 Messages

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 08:38, par Roseline Camlong

    bonjour a tous

    pour commencer, j’ai cherché sur les recensements de tours
    on y retrouve pierre BAYON rue nationale en 1901. il demeure avec son pere françois BAYON, tailleur né en 1859,sa mère berthe COUSIN née en 1861 et sa soeur suzanne née en 1886 et sa grand mère Mme MERCADET

    Il est de la classe 1913 n° 1551 page 82/83 sa fiche matricule nous apprend qu’il est né le 14 décembre 1893 à tours et qu’il s’est engagé volontaire le
    13 octobre 1913 pour 3 ans (suite a lire) een 1938 il demeure en belgique

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 09:19, par martine Hautot

    Bonjour à tous ,heureux de vous revoir .C’est la fin des vacances à la mer, pour le petit Pierre (9ans)qui rentre à la bonne ville de tours,en cette fin Août, ses parents y sont fabricants de ceinturons, je pense que c’est un de ses professeurs de son institution religieuse qui lui écrit , je crois lire l’abréviation de prêtre avec la signature , le prêtre doit être aussi en vacances dans son village d’ origine,Perrasson prés de Locheset il parle de ses collègues ;Pour le reste je cherche...

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 09:37, par Roseline Camlong

    le petit pierre n’est pas en bonne santé, d’ailleurs sur sa fiche matricule on retrouve ce mauvais état de santé
    je ne trouve rien sur la personne qui lui écrit a PERRASSON, mais oui martine il semble que se soit un professeur

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 09:47, par Paul Chevassus

    Charles Laidet , né en 1876 à Mouilleron le Captif , est aide au prêtre de Perrusson en 1916 .

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 10:05, par Paul Chevassus

    Rectif : il est aide au prêtre de Perrusson en 1906
    Né le 7/11/1876 à 79 Mouilleron le Captif , fils de Charles et Henriette Boisseleau , il décède à Tours le 3/11/1962.

    Répondre à ce message

    • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 10:40, par Roseline Camlong

      bonjour,
      en 1896 sa fiche militaire nous apprend que son nom est LAIDET Pierre Charles et qu’il est élève ecclésiastique, son acuité visuelle est de 1/10e de l’œil droit
      en 1900 il demeure a pontlevoy (41)
      en 1902 ilest au grand séminaire de blois (41)
      en 1904 il demaure a perrusson (37)
      en 1910 il demeure a truyes (37)

      Répondre à ce message

      • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 11:24, par Colette Boulard

        c’est bien cela : signature de Ch. pour Charles Laidet,et abréviation de prêtre.

        Ce qui m’intrigue ce sont tous ces gens devant le portail de l’église. cela ne ressemble pas à une sortie de messe, et il n’y a ni communiants ni semble t-il, une autre cérémonie. cela ne peut pas être lié aux réactions locales lors des inventaires, ceux-ci n’auront lieu qu’en 1906, la carte étant bien signée le 31.08 et postée le 01.09 1904.

        Répondre à ce message

    • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 11:15, par Colette Boulard

      Très bien ! cela me conforte un peu dans ce que je crois avoir trouvé :
      la carte postale est signée du 31.08.1904, et la signature semble en effet, par sa marque, être celle d’un prêtre. Nous sommes en pleine époque de troubles qui précèdent la loi de séparation des églises et de l’Etat. L’inventaire des biens de l’église sera fait le 23.02.1906, le curé est alors Louis Renou, un M. Paul Grazon étant le président du bureau des marguilliers. En page 2 de l’inventaire, consultable sur le site des archives de l’Indre et Loire, on lit que « M. l’abbé Laidet, agissant au nom de M. le curé, nous a lu une protestation et nous a remis trois lettres de revendication d’objets donnés à la fabrique ». Il pourrait s’agir du même prêtre, qui s’adresse à un enfant de sa paroisse, et en évoque d’autres dans sa carte. Le choix de la photo, sur la carte, n’est pas, si j’ose écrire, innocent.

      Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 12:49, par martine Hautot

    il est question d’ une école qui peut réouvrir :1904 c’est la fermeture des écoles des congrégations mais ces écoles peuvent subsister si elles se sécularisent ,je pense que l’auteur de cette carte parle d’une de ces écoles,est-ce à Perrasson, tours ou blois ?

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 13:00, par Colette Boulard

    L’abbé Laudet était à Tours il y a encore peu de temps. Peut-être y a t-il achevé un stade de sa formation avant d’être nommé à Perrusson, premier poste quoique pas encore curé responsable d’une paroisse ? Il était en tous cas à Tours,avant l’été (?) en lien avec des enfants auxquels il devait faire le catéchisme, ou l’école, avant de quitter cette ville. Il les connaissait bien. C’est de certains de ces enfants qu’il doit parler, et peut-être du père de l’un d’eux, qui eut des problèmes de gestion, d’où un liquidateur ? Mais la rentrée est-elle celle d’automne pour une entreprise, ou la rentrée scolaire d’une école encore communale, mais menacée ? la dernière phrase doit être une des clefs de l’énigme.

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 14:40, par martine Hautot

    ce que je présume l’ Abbé Laudet n’a plus le droit d’ enseigner en 1904 suite à la Loi Combes ,il quitte son établissement et sera aide au prêtre sans doute vicaire dans le vllage proche de Loches puis curé à Truyes .Avant il a enseigne à Pierre ,deux possibilités au petit séminaire de Blois ,annexé au grand séminaire où était l’ Abbé Laudet avant ou dans une école de Tours ,Saint Gatien par exemple à Joué les tours .Il faudrait trouver un élément concernant la scolarité du petit pierre pour avancer.
    Martine

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 3 septembre 15:04, par Colette Boulard

    Il faudrait sans doute aussi retrouver P. Leroy, très concerné et cité dans le texte. Mais comment ?

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 4 septembre 11:35, par Anne-Marie SARABEN

    Bonjour,
    Juste une petite question : pourquoi le tampon de la vile de Chateauroux dans l’Indre figure sur cette carte, tampon daté du 31/08/1904, date de la rédaction de la dite carte postale ??
    Merci
    Anne-Marie

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 5 septembre 12:28, par Danielle Zbinden

    Bonjour
    Les recherches très fouillées déjà effectuées sur le « petit Pierre » et cet ecclésiastique en apprennent bcp sur la vie de cette époque. .
    Un clin d’oeil aussi , sur la carte postale de Perrusson /Tours (37) , cette église paroissiale portant aussi le prénom du Saint Pierre .

    Je sens nettement que le prêtre , déjà par sa majuscule à ses« Parents » s’adresse plutôt aux parents du « petit Pierre » adolescent , pour passer un message aux parents pour être
    éventuellement à leur service comme précepteur en vue de poursuivre les études du petit Pierre et cela toujours dans le milieu religieux.

    A propos de « petit et grand séminaire » sur Blois selon l’hypothèse de Martine Hautot , mes souvenirs d’enfance ont ressurgi. .
    Ma grand mère née en 1904 originaire de Vineuil - tout près de Blois me parlait souvent d’un « petit séminaire ».
    Mais sur le village de l’époque dans le bas de Vineuil .
    En face de la ferme de ses aïeux ,reliée par un souterrain...qui a servi pendant La guerre.
    Les oncles de ma grand-mère y sont allés pour y être instruits Et ont fait le choix de reprendre leur vie de paysans vignerons .

    L’agglomération de Vineuil a bien évolué depuis et possède peut-être des archives intéressantes pour trouver l’origine du parcours du séminariste Charles Laidet .
    Le croisement avec la scolarité religieuse du « petit Pierre » ne pouvant se faire qu’avec des archives religieuses
     ? Aux AD de Blois 2 rue Louis Bodin , ? aux AD de Tours

    Les journées du Patrimoine sont propices pour donner des pistes.

    Répondre à ce message

  • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 10 septembre 07:15, par martine hautot

    Quand la belle équipe nous donnera-t-elle le fin mot de l’ histoire ?

    Répondre à ce message

    • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 10 septembre 10:57, par Franck Boulinguez

      Bonjour Martine,

      Il n’y a pas a priori de « fin mot » à cette histoire.
      Michel a réussi à trouver la preuve formelle que vous avez tous bien identifié l’expéditeur de cette carte-postale en dénichant l’acte de décès de son père à Truye en 1912. On y retrouve une signature identique à celle de la carte : https://archives.touraine.fr/ark :/37621/l9f1p25tn403/d1c255e9-28d0-49ea-88e8-e8254c808beb

      Voici quelques éléments complémentaires que j’ai pu obtenir du Diocèse de Tours :

      abbé LAIDET Charles Pierre
      né le 6.11.1876 diocèse de Luçon
      décédé à Tours le 3.1.1962
      excorporé du diocèse de Luçon
      incorporé le 12 juin 1897 à Tours
      séminariste de la classe 1896
      domicile des Parents rue de La Fuye à Tours
      entré au Grand Séminaire de Tours à la rentrée de 1896
      y accomplit sa philosophie et deux années de théologie
      placé dans l’armée auxiliaire
      est prié de rentrer chez lui aux vacances de 1899
      lettres dimissoriales données le 24.2.1904 pour recevoir le diaconat à Blois
      ordonné prêtre à Blois 29.6.1904
      vicaire à Perusson nommé le 30.7.1904
      desservant de Truyes nommé le 24.10.1910
      curé de Continvoir nommé le 10.9.1915
      curé de Nazelles nommé le 1.8.1930
      autorisé à porter le camail des doyens le 11 novembre 1938
      chanoine honoraire nommé le 15.12.1960
      démissionnaire pour raison de santé le 8.12.1961 ; se retire à la clinique Saint Gatien
      décédé le 3 janvier 1962 à Tours (Saint Gatien)

      Je n’ai pas réussi pour le moment à déterminer l’identité des autres personnage cités : M. Grégoire et P. Leroy.

      Il reste donc à creuser...

      Amicalement
      Franck

      Répondre à ce message

      • Qui s’inquiète de la santé du « petit Pierre » ? 10 septembre 13:15, par martine hautot

        Merci ,Franck,le séminariste a dû connaître Pierre et ses parents quand il était à Tours entre 1897 et 1902 ,le petit Pierre avait entre 4 et 9 ans ,il devait fréquenter une école privée primaire qui a failli être fermée.Mais laquelle ?Les parents de l’abbé habitant Tours ,les deux familles fréquentaient peut-être la même paroisse ,la cathédrale n’est pas très éloignée. Cherchons encore...
        C’était plutôt difficile pour un devoir de rentrée !
        Bon week-end
        Martine

        Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP