www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » L’expérience de la mer » Un document établi après le décès d’un marin par l’écrivain du bord sur les (...)

Un document établi après le décès d’un marin par l’écrivain du bord sur les navires de la Compagnie des Indes

L’inventaire des hardes


jeudi 7 juillet 2016, par Jean-Yves Le Lan

Répondre à cet article

Quand un marin décédait à bord des navires de la Compagnie des Indes, un document intitulé « Inventaire des hardes » était établi par l’écrivain du bord souvent le jour même. En préambule le document donne le nom et le prénom du marin, le prénom de son père, son origine, son âge, sa qualification, le navire sur lequel il était embarqué, le nom du capitaine, le lieu du décès et la date du décès.

Il reprenait ensuite la liste des biens détenus à bord par le marin en précisant le type et le nombre en les répartissant par acheteur. En effet, tous les biens d’un marin étaient rachetés immédiatement après son décès par ses collègues embarqués sur le navire. L’inventaire reprend donc cette répartition des biens entre les différents marins acheteurs et indique un prix de rachat. Ceci dans le but d’arriver à un montant global revenant au désarmement à la veuve du marin ou à sa famille.

Le document est certifié par l’ensemble des officiers-majors du navire et signé par l’écrivain du bord.

Comme exemple, nous donnons ci-dessous un fichier PDF de l’inventaire des hardes établi après le décès de Pierre Moreau, matelot à bord de la Danaé. Ce document est détenu au Service historique de la Défense à Lorient sous la cote 1 P 119-VI.5 et consultable sous forme de microfilm.

Par ce document d’archives, nous avons des informations sur l’identité du décédé et les conditions de son décès : en mer le 22 décembre 1722.

Nous avons aussi la liste de ce que possédait le marin Pierre Moreau à bord du navire. Cette liste comporte principalement de l’habillement et un peu de vaisselle. Le montant de rachat est assez important car il s’élève à 332 livres 13 sols et 6 deniers à comparer au gain mensuel de ce marin qui était de 25 livres.

PDF - 56.9 ko
Inventaire des hardes de Pierre Moreau.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP