www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Visages de la terreur

Visages de la terreur

L’exception politique de l’an II


mercredi 8 octobre 2014

Répondre à cet article

De toutes les années de la Révolution française, celles de la Terreur sont sans doute les plus complexes, tant la jeune république de l’an II doit se construire dans une période de divisions politiques, de tensions extrêmes, de guerre intérieure et extérieure. Paradoxalement, les années 1793-1794 se cristallisent pourtant en des images brutales et univoques : la Vendée militaire, la guillotine, les suspects, Robespierre...
Le décalage dit son impact mémoriel, son actualité toujours vive. Pour comprendre les enjeux, les tensions et les contradictions de l’an II, une quinzaine de spécialistes livrent leurs analyses. Ensemble, ils brossent un tableau contrasté d’une Terreur qui ne ressemble pas toujours à celle que l’on imagine.

Table des matières :

  • Michel Biard et Hervé Leuwers. Introduction
  • Malcolm Crook. Les révoltes « fédéralistes » et les origines de la Terreur en 1793.
  • Haim Burstin. Terreur d’en haut, Terreur d’en bas.
  • Annie Jourdan. La journée du 5 septembre 1793. La terreur a-t-elle été à l’ordre du jour ?
  • Serge Aberdam et Danièle Pingué. Les comités de surveillance, des rouages de la Terreur ?
  • Annie Crépin. Une armée et une guerre d’exception ?
  • Paul Chopelin. La défanatisation de l’an II. Anticléricalisme et laïcisation radicale dans la nation en guerre.
  • Jean-Luc Chappey. La « Terreur », temps des pédagogues ?
  • Philippe Bourdin. Au théâtre sous la Terreur.
  • Dominique Godineau. Visages féminins de la Terreur.
  • Jean-Clément Martin. Dénombrer les victimes de la Terreur. La Vendée et au-delà.
  • Laurent Brassart. « L’autre Terreur » : portrait d’une France (presque) épargnée.
  • Michel Biard. La mort à la Convention. Des représentants dans l’oeil du cyclone (1793-1794).
  • Hervé Leuwers. Robespierre, la Terreur incarnée ? Aux origines d’une personnification de l’an II.
  • Anna Karla. Mémoire et Mémoires de la Terreur.
  • Laurent Bihl et Annie Duprat. La Veuve et ses amants. L’imaginaire de la guillotine aux XIXe et XXe siècles.

Les auteurs : Michel Biard est professeur d’histoire du monde moderne et de la Révolution française à l’Université de Rouen, président de la Société des études robespierristes depuis 2011. Hervé Leuwers est professeur d’Histoire moderne à l’Université Lille 3-IRHiS et directeur des « Annales historiques de la Révolution française ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP