www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Portraits d’ancêtres » Jean-Joseph Pelissier (1783-1814)

Jean-Joseph Pelissier (1783-1814)


vendredi 1er juin 2007, par Alexandre Dumont-Castells

Répondre à cet article

Cet article, à travers une recherche historique et généalogique, nous montre le parcours insolite et dramatique d’un ancien conscrit français de la « campagne de France » de 1814.

Jean-Joseph PELISSIER est né en 1783 à Lambesc dans les Bouches-du-Rhône (13). Il n’était pas marié et n’a eu aucune postérité. Il était le frère de mon arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père maternel PELISSIER Paul (1777-1852). Son père, PELISSIER Joseph (1748-1824), était originaire de Lambesc.

Son enfance se passe donc dans la région de Lambesc (13) auprès de son frère aîné Paul et de son frère cadet Antoine ainsi que de ses parents ; sa mère, SILVY Jeanne (1745-1830) est une fille originaire d’Aurons (13) qui a épousé le 12/01/1774 à Lambesc (13) son père PELISSIER Joseph (1748-1824), ouvrier-agricole.

La guerre de la « campagne de France » (1814)

En 1814, il est conscrit de l’An 13. Sur la copie des relevées de contrôles n°25 YC 48 (détenue au S.H.A.T. de Vincennes), il n’est pas indiqué de numéro de matricule. Il est mentionné que ses cheveux sont châtains, ses yeux sont gris, son visage ovale et qu’il mesure 1m74.

Il arrive au corps le 13 janvier 1814 où il est intégré comme canonnier au 4e régiment d’artillerie à pied - 4e compagnie.

Sa date de décès n’étant pas connue, il a été porté sur son dossier militaire qu’il a été rayé des contrôles le 3 août 1814 pour « longue absence ». Ce qui n’était pas complètement faux puisque ce dernier est décédé le 21 février 1814 comme indiquée sur la copie n°760 des registres des actes de décès de la ville de Turin, chef-lieu du département du Pô, en Italie (Cf. Document ci-dessous) :

En effet, il décède à l’hôpital des militaires malades de la ville de Turin de « phtisie » (c’est-à-dire de tuberculose pulmonaire) le 21 février 1814 à une heure du matin.

Que savons-nous du journal militaire de marche du 4e régiment d’artillerie à pied au moment où les possessions européennes de Napoléon Ier se disloquent ?

Bien avant l’incorporation de Jean-Joseph au sein de la 4e compagnie du 4e régiment d’artillerie à pied ; son régiment s’était illustré lors des batailles de : Gaete (14/04/1806 ), de Rosas (03/12/1808), d’Essling (22/05/1809), de Raab (14/06/1809), de Wagram (16/07/1809), de Girone (20/06/1809), de Cadix (26/10/1810), du siège de Figueras (10/04/1811), de Borodino(07/09/1812), de Malojaroslawetz (24/10/1812), de Krasnoï (16/11/1812), de la Berezina (28/11/1812), de Lutzen (02/05/1813), de Hayerswerda (28/05/1813), de Dresde (26/08/1813), de Dennewitz (05/09/1813) et de Leipzig (18 et 19/10/1813).

Au 1er janvier 1814, les 9e et 19e compagnies du régiment étaient à Vérone et la 3e compagnie à Plaisance en ce qui concerne l’Italie. La 4e compagnie, celle où fut incorporé Jean-Joseph, était dans le secteur probable de Turin.

Sources :
- Registres paroissiaux de la commune de Lambesc (fin XVIIIe s. et début du XIXe s.), série GG.
- Dossier militaire personnel, de Jean-Joseph PELISSIER, détenu au S.H.A.T. de Vincennes.
- Historique du 4e Régiment d’artillerie à pied (1806-1814)informations données sous bonne foi d’un internaute.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

  • Jean-Joseph Pelissier (1783-1814) 28 septembre 2007 09:06, par Gilles LANGEOIRE

    Bonjour,

    Un de mes ancêtres Philippe PERCHERON est décédé à l’hôpital militaire de Fort de France à la Martinique le 18/05/1808. Il était canonnier de première classe au 4e régiment d’artillerie à pied, 5e Cie. une partie de ce régiment était donc affecté à la défense des colonies.
    Il était né le 29/03/1781 à Boullaye Mivoie (28).

    Dans la même commune, j’ai recensé sur la même période 3 autres décès de conscrits : l’un à Varsovie ( un ancêtre ), l’autre à Gromberg, l’autre à Madrid.

    Cordialement,

    Gilles Langeoire

    Répondre à ce message

    • Jean-Joseph Pelissier (1783-1814) 30 septembre 2007 09:55

      Bonjour Gilles,

      Triste destin que celui de nos ancêtres ! Morts dans un hôpital militaire un en Martinique et l’autre à Turin. Qui plus est dans le même régiment de service. Je n’ai pas effectué de recensement de conscrit pour ce régiment et pour la commune de Lambesc (13) mais il aurait été intéressant d’y jeter un oeil.

      Merci pour votre participation et à ce partage de nos expériences généalogiques.

      Cordialement,

      Alexandre

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP