www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Galerie d’ancêtres » Le blanchiment des troupes coloniales

Le blanchiment des troupes coloniales


jeudi 30 mars 2017, par Jean-Marc Lorthois

Répondre à cet article

L’excellent documentaire de France 3 de juillet 2016 « Le blanchiment des troupes coloniales » m’a permis de comprendre pourquoi mon père, Charles Lorthois, avait été intégré le 18e RTS (Régiment de tirailleurs Sénégalais).


Je retrouve cette photo (mon père à droite), qui témoigne de cette époque et en retranscris une partie du texte au dos de celle-ci.

JPEG - 210.7 ko
Marseille 1945

« Jeudi 1 février 45. Chers grands-parents, excusez-moi de ne pas vous écrire plus souvent, même pas le temps de vous faire une longue lettre. J’écris entre la soupe et le rassemblement. Beaucoup de travail, on ne peut jamais arrêter, quand on ne va pas au tir, c’est de l’ordre serré ou de la théorie sur les armes américaines. Les premiers jours j’ai sorti dans Aubagne, maintenant je n’ai même plus le temps de prendre une douche. Il faut se lever avant le réveil si je veux que ma tente soit propre (….). A part ça tout va bien, la nourriture très bonne est à volonté. Dimanche dernier, j’ai été à Marseille avec un Sénégalais qui s’est battu à l’île d’Elbe. Avec Maurice j’ai fait ma photo à la foire, je vous l’envoie, j’espère que si dimanche je retourne à Marseille, je le ferai en tenue américaine. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

3 Messages

  • Le blanchiment des troupes coloniales 31 mars 11:22, par Louis Baudeloche

    mon père était natif par hasard de la Sarthe (72) car ses parents étaient de la Loire-Inférieure (44), ils étaient en déplacement pour la construction des lignes de chemin de fer de la société « Chemins de fer de l’Etat ». Je remonte la branche paternelle jusqu’en 1615, la branche maternelle jusqu’en 1700, toujours en « Pays Nantais » donc bien Français.
    Il a fait son service militaire en 1923 dans le 17e régiment de Tirailleurs sénégalais. à ce titre il a fait la guerre au Liban et surtout en Syrie. J’ai son carnet de chants et son certificat de bonne conduite.

    Répondre à ce message

  • Le blanchiment des troupes coloniales 31 mars 12:25, par Bourdain

    A l’approche des Vosges, le« Roi Jean », afin d’éviter que la « garde noire » ne se « les gèlent » (expression du temps...je parle des pieds, bien sûr....), fut relevée et pour les relever, ce furent des tirailleurs et des Zouaves, renforcés par des Maquisards du « Corrèze-Limousin » par exemple....’Ne pas renouveler la triste expérience de 1917"....voili Voilà !

    Répondre à ce message

  • Le blanchiment des troupes coloniales 14 avril 10:40, par Maurice Charpentier-Feuillebois

    Bonjour à tous

    J’ai le journal qu’a tenu mon beau-père Pierre FEUILLEBOIS, pendant son service militaire. Originaire de Chichée, près Chablis en Bourgogne, il a été affecté au 18e Tirailleurs Coloniaux à Gabès en 1924.
    Musicien mais non engagé, il ne peut accéder qu’au grade de Sous-Chef de la Nouba du Régiment. Il passe environ 14 mois en Tunisie puis est transféré ensuite au Maroc où il participera à la guerre du Rif.
    Pierre Feuillebois parle peu des militaires qu’il côtoie à part les musiciens. Les quelques photos rapportées relatives à d’autres activités non musicales laissent voir une population à majorité « blanche » ; D’où vient elle ? - Métropole, comme PF ?, Blancs coloniaux du Maghreb ?.
    Il semble bien qu’il y ait eu une courte période de 3 ans pendant laquelle on ait « blanchi » peut être même à outrance, ce régiment.
    L’éphémère 18e Tirailleurs Coloniaux avait succédé en 1923 au 18e Tirailleurs Sénégalais. En 1926 le Régiment est renommé comme à l’origine 18e Régiment de Tirailleurs Sénégalais.
    Si j’ai pu contribuer à enrichir ce débat ...

    Cordialement

    Maurice Charpentier-Feuillebois

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP