www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure


mardi 1er octobre 2002, par Michel Guironnet

Répondre à cet article

Desaignes, le 6 mars 1859

Ce jour là à quatre heures du soir, Jean Toussaint BEAL, adjoint au maire de Désaignes procède à la célébration du mariage de Jean Victor GUIRONNET. Natif de Nozières, village à quelques kilomètres de là, le 11 mai 1835 au hameau de La Javelas, il a bientôt vingt quatre ans. Jean Victor, cultivateur domicilié avec ses parents au Bourg de l’Orme, épouse une ménagère de vingt et un ans, habitant elle aussi Désaignes : Jeanne SURE.

Pourtant, Jeanne SURE n’est pas native du pays. Elle n’est pas même ardéchoise. Elle est lyonnaise fille majeure de père non déclaré et de feue Jeanne SURE, élève de l’hospice. Jeanne, la future épouse de Jean Victor, est née à Lyon le 20 octobre 1837. Le lendemain de sa naissance Claude DIGONNEY employé à l’hôpital de la Charité la déclare en mairie : native de Lyon, Jeanne SURE, la mère, a vingt sept ans. Elle est repasseuse demeurant au 19 rue du Bat d’Argent, entre Terreaux et Cordeliers.
Deux ans plus tard, le 15 juillet 1839, elle mettra au monde un garçon, Jules, toujours à la Charité et de père inconnu. Elle est alors repasseuse aux Brotteaux prés Lyon et habite cours Bourbon n°28 .

Jeanne SURE, mère de la mariée, est elle-même une enfant naturelle, fille de Fleurie SURE. Née le 11 mars 1810, elle a une sœur jumelle : Antoinette. Les deux filles sont nées 86 rue Saint Georges à Lyon. Fleurie, vingt quatre ans, mère célibataire, est "raccommodeuse de bas ". Ses parents sont ardéchois ! Antoine SURE et Jeanne MOUTON viennent de Saint Marcel d’Ardèche. Fleurie y est née vers 1786.

JPEG - 189.4 ko
Réception de Jeanne Sure en 1810
C’est la mère de la mariée.

Ainsi Jean Victor GUIRONNET épouse t’il une ardéchoise d’adoption, mais ayant des ancêtres originaires d’Ardèche du sud !

Baptisée " à l’hospice de la Charité " le lendemain de sa naissance, Jeanne SURE est confiée, sous le numéro 2867, à des parents nourriciers : Pierre CHANTRE et sa femme Marie Anne ROBERT à Lamastre dès le 28 octobre 1837.

En 1840 elle est élevée chez la veuve de Pierre CHANTRE au hameau de Reboulet au-dessus de Désaignes. L’inspecteur des enfants, envoyé par la Charité en Ardèche note : vue en bonne santé, très jolie, bien constituée, tenue proprement. Le 15 juin 1842, Jeanne Sure est confiée à Jacques ROUX, à Désaignes.

Il y a quatre vingt quinze enfants de la Charité placés à Désaignes. Tous les villages alentour accueillent aussi des enfants de Lyon Jeanne SURE est prise en charge par la Charité de Lyon jusqu’en octobre 1843, soit l’année de ses six ans. Elle reste en Ardèche à Désaignes, d’abord en nourrice puis placée dans des fermes ou comme domestique. Elle est "ménagère " en 1859.

Le père et la mère de Jean Victor GUIRONNET sont présents à son mariage : Jean Charles son père a presque cinquante huit ans. Il est natif de La Bâtie d’Andaure, à quelques heures de marche de Désaignes. Après Nozières, il habite depuis 1845 au hameau de Diau à Désaignes (tout à coté de Coution) puis l’âge venant, plus près du village. Il mourra âgé de soixante huit ans le 23 mars 1870, d’une attaque d’apoplexie "dans la maison appartenant à Charrier, au Bourg de l’Homme ".
Marie DELORS, cinquante et un ans au mariage de son fils, est la deuxième épouse de Jean Charles GUIRONNET. Veuf à trente deux ans de Marie GERVY (décédée à vingt cinq ans à Nozières le 28 mars 1833) il se remarie le 6 février 1834. Naîtront six enfants, Jean Victor étant aîné.

Les jeunes époux, Jean Victor GUIRONNET et Jeanne SURE, s’installent à coté des parents GUIRONNET, au Bourg de l’Orme, à l’entrée de Désaignes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

17 Messages

  • > Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 13 août 2006 15:34, par Tavenard Jacques

    Je suis très heureux d’avoir découvert cet article car il s’agit du frère ainé de mon Sosa n°10.

    Voici ce que j’ai relevé sur son acte de mariage aux AD de Privas :
    mariage le 21.04.1869 à Desaignes entre :
    Guironnet Jean-Romain, né en (?) octobre 1840 à La Javelas, commune de Nozières,exempté du service militaire (??), fils de Jean Guironnet , cultivateur à Desaignes et de Delors Marie
    et Serpoullet Marie Reine Philomène Sophie, née le 10.04.1848 à Nozières, fille de feu Jacques Serpoullet , cultivateur à Nozières et de Marie Delor(???)

    Présents à la cérémonie:Guironnet Remy, 35 ans, tailleur d’habits à Desaignes, cousin de l’époux
    Guironnet Augustin,32 ans, cultivateur à Desaignes, frère de l’époux
    Guironnet Victor, 34 ans, cultivateur à Desaignes, frère de l’époux

    Votre article va me permettre de rechercher plus avant car je pensais que Jean ( Charles) Guironnet était natif de Nozières ; je vous en remercie.

    PS : pour la petite histoire, ma grand mère Louise Marie Guironnet est née de ce couple le 3.10.1877 à Desaignes et a ensuite épousé mon grand père Tavenard Victor Romain le 12.04.1902. , a eu 6 enfants dont mon père qui reste le seul vivant(né en 1920).

    Répondre à ce message

    • Bonsoir Monsieur,

      Nous sommes donc cousins par Jean Charles Guironnet !

      Voici sa fiche généalogique complète :

      JEAN CHARLES GUIRONNET

      Né le 20 août 1801 à La Bâtie d’Andaure au hameau du Chomel
      (Il est baptisé le même jour par le curé GUIRONNET)
      de GUIRONNET Jean Pierre et de BANCEL Marianne

      Marié à La Batie d’Andaure le 28 septembre 1830 avec
      Marie (Anne) GERVY.
      née le 1er septembre 1808 à Nozières (hameau de Laval)
      de GERVY Claude et de SERRE Marie

      De cette union naissent :

      • Jean François Régis le 29 juillet 1831 à Nozières
        Veuf après le décès de Marie GERVY le 28 mars 1833 à Nozières,
        (hameau de Trémoly)

      Marié en deuxièmes noces le 6 février 1834 à Nozières
      avec Marie DELORS domiciliée à Empurany, née vers 1808 à Pailharès,
      de DELORS Jacques et de BOREL Madeleine

      De cette union naissent :

      * A Nozières :

      • Jean Victor le 11 mai 1835 (à neuf heures du matin) hameau de la Javelas. La déclarante en mairie est « Marie Anne BONNEDY…profession d’accoucheuse » Présent Jacques GUIRONNET, 40 ans, « cultivateur demeurant au Petit Chomel de La Bâtie » Il est dit « oncle de l’enfant »
      • Augustin le 22 mars 1837, épouse à Désaignes le 19 février 1865
        Catherine Eulalie DESESTRUIT , 28 ans, née de parents inconnus,
        « élève de l’hospice de Grenoble »
      • Marie Rosalie le ? mai 1838, couturière, épouse le 23 juin 1859 à Désaignes Jean Pierre Benoît MARLHINS, 32 ans, né vers 1827 à Désaignes (fils de Jean Antoine MARLHINS et d’Elizabeth MAYAUD, résidant à Saint Martin de Vallamas)
        Celui ci décède à Désaignes le 4 septembre 1859 (trois mois de mariage !)
        Rosalie (appelée aussi Eulalie), veuve MARLHINS, épouse en deuxièmes noces le 20 février 1867à Désaignes Jean Augustin MANDON, né le 26 juillet 1829 à La Bâtie, meunier (fils de Barthélemy MANDON et de Françoise SERPOULLET) Il décède avant 1927.
        Marie Rosalie décède le 2 février 1927, inhumée au cimetière de Désaignes.
      • Romain (appelé aussi Jean Romain) le ? octobre 1840, « exempté de
        service militaire », épouse le 21 avril 1869 à Désaignes Philomène Marie Reine SERPOULET, née à Nozières le 10 avril 1848 (fille de Jacques SERPOULLET et de Marie DELORD)
        Il décède le 28 août 1896 à Désaignes.

      * A Désaignes, hameau de Diau :

      • Marie Philomène le 8 février 1845, décédée à deux ans le 29 janvier 1847
      • Marie Appolonie le 28 septembre 1846, couturière, épouse à Désaignes
        le 26 juillet 1869, Victor Rémy MANDON « militaire en retraite » né le 17 septembre 1836 à La Bâtie, frère de Jean Augustin MANDON, l’époux de
        sa sœur Rosalie.
      • Mariette le 29 août 1850, tisseuse, épouse à Désaignes le 9 février 1873 André Célestin DELORS, maçon de Lamastre, né le 28 juillet 1842 à Nozières (fils de père non déclaré et de Marie DELORD, ménagère à Lamastre)

      Décédé le 24 mars 1870 (à trois heures du matin) à Désaignes, « dans la maison appartenant à CHARRIER »
      Son fils Jean Victor est accompagné de « Rémy MANDON, 30 ans,
      militaire en retraite, demeurant à Désaignes, gendre du défunt » pour déclarer le décès en mairie. Il s’agit bien sûr du mari de Marie Appolonie.

      Son épouse, Marie DELORS, décède après 1897
      (peut être ailleurs qu’à Désaignes. De 1897 à 1902 on ne trouve rien dans les actes dépouillés systématiquement, ni après dans les tables décennales)

      N’hésitez pas à me demander d’autres renseignements sur les Guironnet.
      Cordialement.

      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

      • Bonjour

        Je suis très heureux d’avoir reçu votre message car il m’a ouvert quelques pistes ,notamment en ce qui concerne les lieux de naissance des DELOR ( DELORS ?, DELORD ? ).
        Nous sommes effectivement cousins par Jean Charles Guironnet , mais ces deux familles semblent assez liées car si mon grand père Tavenard Victor romain a épousé le 12.04.1902 à Desaignes Guironnet Louise , il a simplement suivi son frère ainé Tavenard Romain Casimir Prosper( né à Desaignes le 19.10.1865, et décédé à Desaignes en 1941) qui avait épousé le 02.02.1891 à Desaignes Guironnet Marie Joséphine ( née le 30.03.1870 et décédée à Desaignes en 1932) : les tombes de ces deux couples sont contigues au cimetière de Desaignes.

        Me rendant assez régulièrement aux AD de Privas ( peu éloigné de mon domicile), n’hésitez pas à me demander un petit service si nécessaire.

        Sincères salutations

        J Tavenard

        Répondre à ce message

        • Bonjour,

          Les familles TAVENARD et GUIRONNET sont en effet très liées. En relisant les notes prises en 2000 dans les registres des paroisses de Lamastre et Désaignes ; je constate :

          • lors du baptême de Marie Julie GUIRONNET, née le 29 janvier 1898 et baptisée le 30, fille de Romain Victor GUIRONNET (mon grand père) et de Madeleine Julie REY (sa 1re épouse morte en février 1898) le parrain est Casimir TAVENARD (probablement Romain Casimir né en 1865) la marraine Marie TAVENARD (peut être son épouse, née Guironnet, la tante de la baptisée)
          • le jour du mariage religieux de Romain Victor GUIRONNET avec Victorine COTTET, sa 2e épouse, le 7 mai 1898 à Désaignes, un Casimir TAVENARD est témoin
          • la marraine de Léon GUIRONNET, né le 3 juillet 1913, baptisé le 3, fils des précédents (Romain Victor Guironnet, son père, est mort le 16 janvier 1913), est Marie TAVENARD (même remarque que ci-dessus)

          J’accepte avec plaisir votre offre de recherches aux AD de Privas. Elles ne manquent pas ! Nous devrions pour cela continuer notre correspondance en privé (guironnet.m chez infonie.fr)

          Cordiales salutations.

          Michel Guironnet

          Répondre à ce message

          • > Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 18 septembre 2006 19:22, par Denise Digonney-Pinard

            Bonjour,
            J’écris du Canada. Pouvez-vous me dire ou je peux obtenir de l’information au sujet de Claude Digonney qui est mentionné dans l’article ?

            Denise Digonney-Pinard

            Répondre à ce message

            • > Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 28 septembre 2006 20:32, par Michel Guironnet

              Bonsoir,

              Malheureusement, je n’ai aucun autre renseignement sur ce Claude Digonney.
              Avez vous une piste qui vous donne à penser qu’il puisse être un de vos ancêtres sur Lyon à cette époque ,
              Ou bien est ce la simple homonymie qui vous interpelle ?

              Cordialement.
              Michel Guironnet

              Répondre à ce message

              • Bonjour M. Guironnet,

                Je ne suis pas certaine si vous avez reçu ma dernière réponse. J’ai eue quelques problèmes avec mon courriel.

                Je n’ai aucune piste qui me laisse croire que mes ancêtres pourraient venir de Lyon sauf ce site. C’est plutôt l’épelation du nom. D’après mes recherches, le nom Digonney est plutôt rare. Au Canada, les seuls Digonney que je connaisse sont mon père et mes oncles. Donc, ma curiosité vers Lyon.

                Si jamais vous découvrez quelque chose, pouvez vous m’en faire part ?

                Merci et bonne journée

                Denise Digonney-Pinard

                Répondre à ce message

  • > Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 17 octobre 2006 21:28, par Marie-Claude DEGUILLAUME

    bonsoir, Je viens de tomber par hasard sur cet article concernant le mariage ci-dessus. J’ai moi-même une aieul qui a été enfant trouvée, et élevée par les hospices de la Charité de Lyon. Je n’ai pas sa date de naissance, car elle n’est pas mentionnée sur son acte de mariage. Voici donc ma question, ou pourrais-je me renseigner pour connaitre sa date de naissance ? Malheureusement elle est née de parents inconnus, je n’ai donc aucun point de départ. Excusez moi de vous importuner, car ceci n’a rien à voir avec Jeanne Sure. Merci de votre réponse éventuelle
    Cordialement
    M.Claude Deguillaume
    P.S. elle serait vers 1810/1811

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Cliquez sur le lien suivant : http://perso.orange.fr/christian.palluy/anarolo/enfant.htm#chart

      Vous aurez les réponses fournies sur la liste Géné Rhône Loire à des gens faisant la même recherche que vous.

      Vous n’aurez plus qu’à "fouiner" dans ces archives pour "dénicher" votre ancêtre.

      Au fait, comment s’appelle t’elle ? Son nom et l’endroit où elle fut élevée peuvent donner des pistes.

      Cordialement.

      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

      • > Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 21 octobre 2006 12:38, par DEGUILLAUME Marie-Claude

        merci de votre réponse, malheureusement je ne peux pas me rendre à Lyon pour l’instant, et je crois que les archives des hospices vont déménager. J’essaierais de téléphoner lundi. Je n’ai que son nom,Claudine EPINAUD ( ou PINOT) mariée à Ste Foy les Lyon avec Antoine vignat le 19.12.1838, et était agée de 27 ans et 7 mois. D’ ou date approximative de naissance mai/juillet 1837 Etant maiée à Ste Foy les LYON, elle a peutêtre été élevée dans cette commune ? Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Cordialement
        Marie-Claud DEGUILLAUME

        Répondre à ce message

    • vendredi 16 mars 2007
      Bonsoir. Je tombe moi aussi par hasard sur votre question. Avez-vous trouvé l’acte de décès ? Peut-être avec un peu de chance y aurait-il une date de naissance.
      Sinon, j’ai eu un cas à peu près similaire et j’ai écris au Service Central des Archives des Hospices Civils de Lyon - 23 rue Roger Radisson - 69005 LYON (avec enveloppe timbrée pour la réponse)
      J’ai reçu une réponse sous 3 semaines avec conditions d’abandon, description des vêtements portés par l’enfant, texte d’un mot épinglé sur lui et liste de tous les placements jusqu’à sa majorité. Très émouvant.
      Bonne chance dans vos recherches.
      Cordialement.
      N.Veillon

      Répondre à ce message

      • Merci de votre sollicitude,

        En effet, les archives de la Charité m’ont envoyé le dossier de l’enfant en question. Comme pour vous, ma correspondante a retrouvé avec émotion ces documents sur son ancêtre...Malheureusement, la piste s’arrête là.

        Cordialement.

        Michel Guironnet

        Répondre à ce message

  • Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 16 novembre 2008 12:37, par Jean-Charles.guironnet

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre article un peu par hasard. C’est drôle, je m’appelle Jean-Charles Guironnet, j’habite Tournon, je suis né le 20 janvier 1959 à Aubenas, mais ma famille Guironnet est de Tournon, mon père Charles Guironet né le 13 juillet 1925 à Tournon, ensuite je ne sais pas. De lire ceci m’a donné envie de "remonter" un peu plus loin.

    Jean-charles.guironnet chez orange.fr

    Voir en ligne : Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure

    Répondre à ce message

  • Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 23 décembre 2008 21:09, par Marie-Claude DEGUILLAUME

    bonsoir,
    en octobre 2006, j’avais fait appel à vous, afin d’avoir des renseignements d’une aieule recueuillie aux Hospices de la Charité, en 1811. Grâce à votre gentillesse un document complet m’avait été envoyé par le Hospices. Hors, je viens de découvrir qu’une autre de mes aieules est fille adoptive de l’hospice des vieillards et orphelins du Rhône, extrait du registre N° 7168, délivré le 19 ventose an 9. Ou pourrais-je trouver la copie de cet extrait de registre, car je crois que les archives ont déménagé. Ces renseignements se trouvent sur l’acte de mariage avec Antoine Vignat, le 10.8.1805 à Lyon Vaise
    Il s’agit de Marie Nouvellet née sans doute en 1782, et décédée le 6.10.1812 à Lyon aux Hospices.
    Merci de votre aide.
    cordialement
    Marie-Claude Deguillaume

    Répondre à ce message

    • Le mariage de Jean-victor Guironnet et Jeanne Sure 24 décembre 2008 06:06, par Michel Guironnet

      Bonjour,

      Les archives de la Charité de Lyon sont maintenant conservées par les Archives municipales de Lyon

      Archives municipales de Lyon
      1, place des Archives - 69002 Lyon
      (gare de Perrache côté cours Charlemagne)
      Tél. : 04 78 92 32 50 - Télécopie : 04 78 92 32 99
      aml chez mairie-lyon.fr

      Pour des raisons de numérisation, les registres des enfants trouvés de l’Hôtel-Dieu et de la Charité ne sont plus consultables en salle de lecture à compter du 3 novembre 2008 pour une durée de 4 mois et les recherches sont suspendues durant cette période. La mise en ligne est prévue à la fin du 1er trimestre 2009.

      Une adresse est à votre disposition :
      archivenligne chez mairie-lyon.fr

      Cordialement.

      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP