www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Les métiers de nos ancêtres > Les charbonniers

Les charbonniers

Le jeudi 1er février 2001, par Thierry Sabot

Chargés de la confection du charbon de bois, les charbonniers vivaient à l’écart au fond des forêts, en contact avec le bois qui leur fournissait le combustible et le matériau pour leur travail.

Autrefois, pour la population rurale, la forêt était le cadre de nombreuses activités annexes : coupe des arbres, confection de fagots, préparation des échalas de châtaignier ou de chêne pour les vignes, travail du bois pour la fabrication d’objets usuels mais également fabrication de charbon de bois par les charbonniers.

Ces derniers habitaient généralement dans des huttes de terre et de branchages situées dans les clairières. Cette vie de reclus, rude et austère, et leur visage noir à cause de la fumée et du charbon étaient à l’origine de bien des légendes sur leur sort.

La saison de travail commençait début mars ou avril pour finir en octobre ou en novembre.

Leur tâche consistait à rassembler et à entasser en soleil du petit bois autour d’un poteau central, au pied duquel ils déposaient des brindilles sèches.

La meule de bois ainsi réalisée pouvait atteindre un mètre cinquante à deux mètres pour un volume de 12 à 14 stères.
Elle était de forme arrondie (d’où son surnom de « dos de tortue ») et était recouverte d’une chape de terre et de mousse.
Généralement, ils construisaient plusieurs meules semblables dans la même clairière mais ne les allumaient pas en même temps.

JPEG - 16 ko
Dressage d’un fourneau

Selon l’écrivain Gérard Boutet, "la meule était allumée tôt le matin.

Le poteau central retiré, le charbonnier versait une pelletée de braises dans la cheminée ainsi formée et rebouchait aussitôt le conduit avec un pieu". La combustion lente du fourneau pouvait durer de trente six à quarante huit heures et permettait de produire environ une vingtaine de sacs de dix décalitres de charbon de bois.

JPEG - 14.7 ko
Mise en feu d’un fourneau

Ces sacs étaient ensuite voiturés, par terre et par eau, en direction des grandes villes et des ateliers urbains.

Les charbonniers étaient parfois secondés dans leur tâche par des paysans, souvent des manouvriers, qui trouvaient là une embauche pour quelques semaines.

Le travail en équipe de ces derniers consistait en de pénibles travaux de bûcheronnage et de débardage puis en la formation de tas de rondins rassemblés en bordure des chemins.

JPEG - 15.1 ko
Le flottage du bois

Ensuite le bois coupé était acheminé par charrette ou par flottage vers les grandes villes où les besoins en bois de chauffage, de bâtiment, d’outillage et d’œuvre étaient alors très importants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

  • Les charbonniers 25 août 2012 04:59, par PETIT

    j’ai t lev par mes grands parents bcherons, charbonniers dans la foret de velours en bourgogne, les enfants couchaient au pied du fourneau afin qu’il ne prenne pas feu.Les cabanes en terre etaient appeles « BACCUS »il y a de cela 70 ans

    Répondre à ce message

  • Les charbonniers 15 décembre 2019 10:54, par bernard raeymaekers

    Suite a la lecture de l’histoire de l’inquisition , Arthur Arnould , édition Décembre- Alonnier, Paris, 1869 , page 160 : Voici la brève mention sur les Charbonniers : A huit heures,la procession sortait du palais de l’inquisition,et se rendait sur la place dans l’ordre suivant : 1°Cent CHARBONNIERS, armés de piques et de mousquets.Ils avaient le droit de faire partie de la procession,parce qu’ils fournissaient le bois destinés à brûler les hérétiques......!!!

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP