www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » La vie religieuse » Les communautés catholique et protestante à Saint-Sauvant (86) en (...)

Les communautés catholique et protestante à Saint-Sauvant (86) en 1846

Etude statistique de la population à partir du recensement de 1846


mercredi 1er novembre 2006, par Jean-Roger Augustin

Répondre à cet article

Le recensement de la population effectué à Saint-Sauvant (86), en 1846, a été informatisé sous la forme d’une base de données de type Access qui est disponible à la consultation sur le site Internet de la Boulite.

En quelques clicks l’utilisateur peut accéder à deux états : un état des habitants du bourg classé par rue et par foyer ainsi qu’un état des habitants des villages classé par village et par foyer.

L’avantage d’un tel outil est qu’il est interrogeable au moyen de requêtes qui peuvent être simples, exemple « Sélectionne tous les habitants du chef-lieu » ou plus complexes, exemples : « Sélectionne tous les hommes de plus de 25 ans, mariés et résidant au village de La Forêt », « Sélectionne toutes les femmes de la commune, veuves et portant le patronyme Bruneteau »...

Nous présentons ici les principaux résultats de l’étude statistique
réalisée à partir de cette base de données. L’objectif étant d’obtenir une première caractérisation géographique et socioprofessionnelle des communautés catholique et protestante. Cet article s’inscrit dans le cadre d’une étude beaucoup plus large sur les rapports intercommunautaires catholiques-protestants à Saint-Sauvant du Premier Empire à la Première Guerre Mondiale, rapports qui ont profondément modelé la vie municipale et qui continuent encore aujourd’hui à jouer un rôle important dans notre commune.

Pour ce faire nous disposons de sources très nombreuses et diversifiées :archives municipales (registres de délibération du conseil municipal, fonds personnels) ; archives départementales de la Vienne (fonds de la préfecture, du rectorat...) ; archives départementales des Deux-Sèvres (archives du consistoire de Rouillé - Lusignan) ; archives de l’Evêché de Poitiers.


1 - Etude générale

Population totale de la commune : 2862

Nombre de catholiques : 1153 soit 40% de la population
Nombre de protestants : 1709 soit 60% de la population

Population agglomérée (habitant le bourg) : 696 soit 24%

Catholiques : 629 soit 90% de la population du bourg et 54% de la population catholique totale.
Protestants : 67 soit 10% de la population du bourg et 4% de la population protestante totale.

Population dispersée (hors du bourg) : 2166 soit 76%

Catholiques : 524 soit 24% de la population des villages et 46% de la population catholique totale.
Protestants : 1642 soit 76% de la population des villages et 96% de la population protestante totale.

Répartition de la population en fonction de l’âge :

58% de la population à moins de 30 ans.
Le quart de la population totale habite le bourg.
La population du bourg est à 90% catholique.
Les trois quart de la population des villages est protestante.




2 - Agriculture

Population totale vivant de l’agriculture :

Pourcentages en fonction du :
 
(1) nombre total de catholiques,
 (2) nombre total de protestants,
 
(3) population totale

Nombre total d’exploitations agricoles : 186

Exploitation où le chef de famille est catholique : 34
soit 19%
Exploitation où le chef de famille est protestant : 152 soit
81%

65% de la population totale vit directement
de l’agriculture.
80% des protestants vivent directement de cette activité alors que ce
chiffre tombe à 42% pour les catholiques.

Taille des exploitations :

Nombre moyen de personne vivant par exploitation : 6,25

Une difficulté apparaît du fait que l’agent recenseur ne fait pas de
distinction entre agriculteur propriétaire, fermier ou métayer. Toutefois on
peut évaluer la taille des fermes en considérant le nombre de personnes vivant
sur l’exploitation.
Nombre d’exploitation en fonction du nombre de personnes vivant sur la
ferme (domestiques inclus) :

Les pourcentages indiqués le sont respectivement pour :
(1) - le nombre
total d’exploitations catholiques,
(2) - le nombre total d’exploitations
protestantes,
(3) - le nombre total d’exploitation.

Proportionnellement, le nombre d’exploitations de
grande taille est pratiquement doublée chez les catholiques.

2-1 Domestiques

Nombre total de domestiques employés dans les fermes : 221

Nombre total de domestiques employés sur la commune : 337 
Proportion de domestiques employés dans les fermes : 76%
Nombre de domestiques catholiques : 59 soit 27%

Nombre de domestiques protestant : 162 soit 73%

2-1 Journaliers

Nombre total de personnes vivant de cette activité : 710 soit 25%
de la population totale.
Nombre de catholiques vivant de cette activité : 259 soit 22%
des catholiques
Nombre de protestants vivant de cette activité : 451 soit 26%
des protestants




3 - Artisanat et
commerce

Nombre d’artisans et de commerçants : 119

Catholiques : 105 soit 88%
Protestants : 14 soit 12%

Nombre d’entreprises ou de commerces : 98

Catholiques : 83 soit 84%
Protestants : 15 soit 16%

Nombre de personnes vivant de cette activité : 388 soit 13,5%
de la population totale

Catholiques : 339 soit 87% du total et 29% de la population catholique.
Protestants : 49 soit 13% du total et 3% de la population protestante.

84% des entreprises sont détenues par des catholiques, 29% de ceux-ci vivent de cette activité pour seulement 3% des protestants. Certaines professions sont exclusivement catholiques tels les aubergistes, cabaretiers mais aussi maçons, voituriers, huiliers, charrons, poêliers. Une curiosité cinq tisserands sur la commune, tous protestants.




4 - Propriétaires

Les propriétaires représentent une activité importante qui concernent
pratiquement toute la population : location de maisons, fermage ... mais aussi ventes de maisons ou de terres souvent transformés en rente annuelle garantie sur les biens de l’acheteur par hypothèque, apport financier : prêt sous la forme d’obligation.

Nombre de propriétaires : 66 soit 2,3% de la
population totale

Catholiques : 44 soit 66% du total et 3,8% de la population catholique.
Protestants : 22 soit 33% du total et 1,3% de la population protestante.

Nombre de foyers : 46

Catholiques : 34 soit 74% du total.
Protestants : 12 soit 26% du total.

Nombre de personnes vivant de l’activité : 212 soit 7,5% de la population totale

Catholiques : 144 soit 68% du total et 12,5% de la population catholique.
Protestants : 68 soit 32% du total et 4% de la population protestante.

7,5% de la population vit de cette activité.
33% des propriétaires sont catholiques
12,5% de la population catholique vit de cette activité.
4% de la population protestante.




5 - Domestiques

Les propriétaires emploient à leur service 16% de la masse des domestiques. Ensemble agriculteurs et propriétaires emploient 92% de l’ensemble des domestiques.

Nombre de domestiques : 337 soit 12% de la population totale

Catholiques : 115 soit 33% du total et 10% de la
population catholique.
Protestants : 222 soit 66% du total et 13% de la population protestante.

Les domestiques représentent environ 12% de la population totale avec une majorité de deux tiers de protestants, 10% des catholiques et 13% des protestants vivent de cette activité. Il faut noter une proportion équilibrée entre hommes et femmes, respectivement 55% et 45%, une grande partie à moins de 18 ans (43%).




6 - Les notables

En ce qui concerne les marchands cette activité est exclusivement
réservées aux catholiques (moins de 1% de la population vit de cette
activité). Il en est de même de tous les notables : maire, docteur, notaire ainsi que des employés de l’état : cantonniers, garde-champêtre, pensionnés, qui sont tous catholiques. Toutefois on trouve un instituteur de chaque confession ainsi qu’un pasteur et un prêtre.




7 - Mendiants

On trouve six familles de mendiants sur la commune dont cinq protestantes concernant 15 personnes soit 0,5% de la population totale.




8 - Conclusions

Nous avons vu que 81% des exploitations agricoles sont dirigées par des protestants et que 80% des protestants vivent de cette activité alors que ce chiffre tombe à 42% pour les catholiques. La proportion des exploitations de grande taille (faisant vivre plus de dix personnes) est plus importante chez les catholiques. Hormis quelques grosses fermes ont peut affirmer que l’essentiel de l’activité
agricole est entre les mains des protestants qui se consacrent presque
exclusivement à l’agriculture.

Le secteur de l’artisanat et du commerce est massivement occupé par les catholiques qui détiennent 84% des entreprises. Il en est de même de la classe des propriétaires dont les deux tiers sont catholiques, cette activité fait vivre 12,5% des catholiques alors que les protestants sont peu concernés (4% qui en vivent). Concernant marchands et notables ceux-ci sont exclusivement de confession
catholique.

Pour clore cette étude il convient de mettre en avant le nombre de
mariages mixtes qui est de 50 pour la commune soit environ 9% des couples.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP