www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Notre coup de coeur » Pierre-Alexandre Lemare 1766 - 1835

Pierre-Alexandre Lemare 1766 - 1835

par Michel Vernus et Max roche


lundi 3 octobre 2005

Répondre à cet article

Petit paysan analphabète jusqu’à douze ans, il a appris le latin tout seul. Comment peut-on être, comme lui, tout à la fois curé et sans culotte, grammairien reconnu, enseignant à Paris, révolutionnaire, leader politique et député, inventeur de machines à vapeur, intrigant et comploteur avec Malet contre Napoléon, fondateur d’école, et qui plus est médecin participant sous un nom d’emprunt à la campagne de Russie... ? Cet inventeur de l’ancêtre de la cocotte-minute procède à la fin de sa vie à une dernière prouesse : il installe à Paris la première boulangerie industrielle.

La trajectoire biographique de Lemare révèle une incroyable et époustouflante vitalité. L’homme a connu la prison et l’exil, mais il y avait en lui la solidité, l’opiniâtreté des montagnards comtois. Descendant des serfs mainmortables de l’abbaye de Saint-Claude, il a été un défenseur passionné de la liberté. Il présente une extraordinaire résistance aux échecs, toujours prêt à rebondir et à aller de l’avant, mais toujours fidèle à ses convictions profondes.

Le suivre à la trace, c’est plonger non seulement dans une vie à rebondissements, mais c’est aussi traverser toute une époque où se croisent à la fois la Révolution politique de 1789 et la Révolution technique du XIXe siècle.

Sommaire :

- DANS LE JURA, LA JEUNESSE ET L’ACTION RÉVOLUTIONNAIRE
LE SÉMINARISTE ET LE PROFESSEUR : DE LYON À SAINT-CLAUDE (I766-I791) :

- Une famille paysanne du Grandvaux
- Au pays de la mainmorte Quelles études ?
- La période lyonnaise (1787-1790) Le retour à Saint-Claude.

L’ENTRÉE DANS LA MÊLÉE (FÉVRIER I79I-MAI 1792)
- Le zélateur patriotique - Victime d’un charlatan !
- Vicaire à Saint-Amour - Curé constitutionnel à Épy (mai 1792).

L’ACCÈS AUX RESPONSABILITÉS DÉPARTEMENTALES ET LA LUTTE CONTRE LE FÉDÉRALISME (JUIN I793-OCTOBRE I793)
- Les « sires » du jura perdent le pouvoir - Lemare entre dans la commission départementale de Dole - Les luttes d’influence au sein du parti jacobin - Octobre 1793 : une mission de « régénération » - Succès réel de la régénération ? - Lemare rompt avec l’Église.

DANS LA MÉLÉE : LA LUTTE ENTRE LES FACTIONS (OCTOBRE I793-SEPTEMBRE I794)
- Une intransigeance qui n’admet pas les abus - Premières escarmouches
- Lemare l’emporte (13 décembre 1793-janvier 1794) - La riposte de Prost (fin janvier-mi février) - Lemare trouve un appui : le représentant Lejeune - Comment Lemare réapparaît à Dole - La nouvelle offensive de Prost - Victime de la réaction.

LA GUERRE DES LIBELLES ET LE RETOUR AU POUVOIR DE LEMARE (I795-Iô00)
- Terreur blanche - Lemare amnistié - Retour à la politique active
- « Réclamations des républicains du Jura réfugiés à Paris » - « Les oppresseurs du jura convaincus par eux-mêmes »
- Le retour de Lemare au pouvoir - Lemare au travail - Un homme sollicité - La Trompette ou le journal du département du Doubs et du jura Publication d’un almanach de chansons républicaines - Lemare préside la dernière grande fête révolutionnaire - La fête dans le reste du département ? - Bonaparte « l’usurpateur ».

À PARIS, L’INVENTEUR, LE MÉDECIN ET LE GRAMMAIRIEN (1800-1835)
LE CONSPIRATEUR ET LE PÉDAGOGUE (1800-1808)

- L’attentat de la machine infernale - La conspiration de Malet - Les comploteurs - Conspiration et bavardage - Le sort des conspirateurs ?

LE PÉDAGOGUE DE L’ATHÉNÉE DE LA JEUNESSE
- L’institution - Le fonctionnement de l’Athénée

LE CHIRURGIEN ET LE MÉDECIN (1808-1815)
- La fuite a l’étranger - Aventure malheureuse en Autriche - Nouvelles aventures - Les débuts en médecine - Lemare chirurgien parcourt l’Europe - La thèse de médecine - La Liberté et la santé d’après la thèse de Lemare.

L’HOMME DES CENT JOURS (1815)
- Napoléon le « dévorateur » - Au service du roi - L’action dans le jura Faction depuis la Suisse - Le Doubs antibonapartiste - Les hommes du réseau royaliste - L’affaire du Fort de Joux - Un roi peu généreux.

LE GRAMMAIRIEN ET L’INVENTEUR (1816-1835)
- Pédagogie et sociétés savantes - Lemare et Marie-Joseph Chenier - L’héritier de Condillac - La méthode de Lemare - Des ouvrages nombreux.

L’INVENTEUR FÉCOND
- La grande invention : l’autoclave - La future cocotte-minute - Un bref retour en politique - Lemare en famille - Nouveaux et derniers appareils - La première boulangerie industrielle - La fin.

LA PASSION DE LA LIBERTÉ ET DU LANGAGE

Un avis : Michel Vernus et Max Roche nous restituent avec passion et force détails historiques et généalogiques le parcours exceptionnel d’un autodidacte, fils de paysans du Grandvaux. Cet excellent travail de chercheurs confirmés, agrémenté de nombreux documents, est un bel exemple de biographie historique. Largement accessible à tous, l’ouvrage se lit comme un roman tant est fascinante la personnalité et l’existence de ce personnage complexe. A noter que l’ouvrage se termine par de très intéressantes notices biographiques.

Thierry Sabot, septembre 2005
www.histoire-genealogie.com

Voir en ligne : Editions Aréopage

P.-S.

par Michel Vernus et Max roche, Lons-le-Saunier, Editions Aréopage
2004, 176 pages, 26 euros.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP