www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Chroniques de nos ancêtres » « Videz vos tirelires… »

« Videz vos tirelires… »

Propos iconoclastes à propos d’une affiche quasi centenaire


jeudi 29 septembre 2016, par Michel Baumgarth

Répondre à cet article

Les riches ont la réputation d’avoir des oursins dans leur porte-monnaie et ils sont beaucoup, beaucoup moins nombreux que le menu peuple.
Ces faits n’ont pas échappé à la sagacité de nos dirigeants qui, de tous temps, ont compris qu’il était plus facile et bien plus rentable de ponctionner un peu une majorité de pauvres que de tenter de soutirer des subsides à une minorité de nantis : le lion a la plus belle crinière, mais ce sont les moutons que l’on tond…
Au sortir de la guerre de 14-18 – la préférée de Georges Brassens – il fallait remettre l’économie nationale sur les rails et cela nécessitait des sous, des sous, beaucoup de sous…
Tout naturellement nos gouvernants firent donc confiance à l’indéfectible générosité et au patriotisme sans faille des petites gens : ceux-ci furent la cible choyée de leur opération

« Videz vos tirelires »

Le slogan est éloquent car il s’intitule « vidons nos tirelires » et non pas « ouvrez vos coffre-forts »  et il est bien connu que la tirelire n’est pas d’un usage courant chez les gens bien nés…

La campagne d’information du public fut menée à l’aide d’affichettes de format 26-37 au graphisme d’une grande naïveté tout à fait adaptée à la population ciblée.

Mon grand-père Adrien Baumgarth, fils d’un alsacien ayant opté pour la France et perdu son Alsace en 1871, était en conséquence forcément patriote et, bien sûr, il était pauvre : l’affichette attira donc son attention ; mais il était très impécunieux car, à son corps défendant, l’Armée avait organisé son emploi du temps depuis ses vingt ans [1] sans pour autant pourvoir au remplissage de sa tirelire ; malgré son vif désir, il ne put donc contribuer à l’effort de reconstruction nationale demandé à la populace.

Mais sans doute pour atténuer ses regrets et comme il trouva l’affiche très jolie, il la plia en 8 et la mit dans la petite valise en carton où il rangeait ses trésors sans valeur et ses autres bizarreries qui font aujourd’hui le bonheur de son petit-fils.

L’affichette y a dormi 96 ans avant que ne me vienne l’idée impérieuse de vous la faire partager ; mais mon désir de vous la faire admirer dans La Gazette se heurta à un problème pour moi insoluble : comment capturer une image à ce foutu format 26-37 ?

Comme à mon habitude lors de ces difficultés techniques auxquelles je suis irrémédiablement allergique, je me suis tourné vers mon cousin Christophe Gillot [2] qui régla l’affaire en quelques minutes.

Voici donc l’affichette, presque centenaire et donc quelque peu ridée, retrouvée dans la valise de Grand-père Adrien :

Note : L’emprunt 1920 était à 6% ; mais ceux qui flaireraient ici la bonne affaire souffrent sérieusement d’anosmie [3] : en 1920 le taux d’inflation fut de… 39,5% ; il fallait donc avoir le patriotisme exacerbé pour se laisser séduire.

Notes

[1Il avait 20 ans et un mois à son arrivée au service militaire le 10/1/1912, lequel dura jusqu’à l’entrée en guerre ; blessé le 22/8/1914 et fait prisonnier, il resta interné au camp de Stuttgart dont il ne fut rapatrié que le 12/12/1918. Le ministère de la guerre, soucieux de minimiser le traumatisme psychologique de ces hommes privés depuis si longtemps de leur libre arbitre leur offrit un sas de décompression en leur assurant généreusement le gite et le couvert pendant encore plus de 8 mois : Adrien et ses camarades d’infortune retournèrent donc en caserne pendant tout ce temps ; ils ne retrouveront la vie civile que le 22 août 1919 ( cette aberrante rallonge explique certainement pourquoi la plaque du monument aux morts de la ville de Sainte-Anne en Martinique précisa pendant près d’un siècle qu’il s’agissait de la guerre de … 14-19 ; récemment quelques coups de burin ont transformé le 19 en 18 en laissant quelques traces ).

La guerre de 14-18 fut toutefois particulièrement clémente pour ma lignée directe : Marie Baumgarth, la mère d’Adrien, veuve à 40 ans avec 8 enfants de 14-12-10-8-7-5-3 et 1 an ( = le petit Adrien) était née Muller à Saint-Avold et fille d’un couple d’allemands venus de Sarre ; elle vit ses six garçons partir au front combattre « l’ennemi » ; ils en revinrent tous les six et seul Adrien fut blessé. Hélas, d’autres de mes branches furent anéanties dans la grande boucherie…

[2Remarquable concepteur et rédacteur de la revue municipale de Brenouille, son village de l’Oise (« le petit Brenouillois »).

[3Anosmie = perte de l’odorat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

16 Messages

  • « Videz vos tirelires… » 29 septembre 2016 06:54, par Michel Guironnet

    Bonjour Michel,

    Merci pour ce beau document présenté avec humour.
    Plongez souvent dans la valise en carton et racontez nous encore d’autres histoires !

    Bonne fête.

    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 07:44, par martine hautot

    Bonjour, Michel
    Un joli trésor que cette affiche . Avant on leur avait demandé de donner leur or pour hâter la fin de la guerre :
    http://www.institutdugrenat.com/201...
    Mais tous n’avaient pas d’or à donner ,j’ai écrit une nouvelle sur ce thème :« Tout l’or du monde » dans le cadre d’un concours organisé par l’association d’histoire et patrimoine du haut-cailly .(Le Cailly est une rivière et le nom d’un petit village où j’ai passé mes premières années en Seine maritime):vous pouvez la lire à l’adresse suivante :
    https://sites.google.com/site/assohphc/
    Bien cordialement,
    Martine Hautot

    Répondre à ce message

    • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 12:20, par catherine Houllemare

      Je viens de lire la nouvelle de Martine Hautot.
      Merci de l’avoir écrite, elle est touchante et pleine d’humour. Vous avez bien mérité le premier prix. Un autre trésor à conserver..
      Cordialement,
      Catherine

      Répondre à ce message

    • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 15:28

      Comme Catherine, j’ai également lu cette nouvelle.
      Rien à rajouter, cela méritait effectivement un premier prix !

      Bravo Martine !

      Répondre à ce message

    • « Videz vos tirelires… » 5 octobre 2016 23:59, par pluton josiane

      martine bonsoir,
      Je viens de lire votre nouvelle « tout l’or du monde ».

      Bravo ! Ce texte mérite d’être publié, donné à lire aux enfants des écoles.
      Il est à la fois documentaire, sensible, plein d’espoir,

      J’ai 71 ans, mon grand’père comme tant d’autres a été blessé lors de la guerre de 14-18.
      Il avait encore des éclats d’obus découverts lors d’une radiographie en 1960.
      Il ne m’a parlé de cette période que lorsque je l’ai apprise à l’école.

      Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 14:00

    Que voilà un texte quasi d’actualité ! (la guerre en moins, heureusement !).

    Merci de nous rappeler que si on a demandé beaucoup de sacrifices à nos ancêtres, on a parfois oublié de les en remercier autrement que par de belles paroles (et pas toujours).

    On devine en sourdine comme un air rafraîchissant de
    Carmagnole.....

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 15:34, par Franck Boulinguez

    Un emprunt à 6% ! Ca laisse rêveur...
    Quand on voit aujourd’hui les livrets A ou LDD (ancien Codevi) à 0,75%...
    Comme dit l’expression : oui mais ça ! c’était avant...
    ;-)

    Répondre à ce message

    • « Videz vos tirelires… » 6 octobre 2016 12:40, par Claudine BRUS

      Effectivement, 6 % de rémunération, cela peut laisser rêveur, jusqu’à ce que l’on apprenne que l’inflation était de, quasiment, 40 %... Définitivement il vaut mieux avoir le taux actuel pour la vie de tous les jours.

      Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 15:56, par GOUBE eliane

    Après la guerre, mon grand’Père gardait précieusement les quelques louis d’or qu’il avait pu économiser et garder - Or, son patron vint lui dire.... alors Monsieur MARESCAUX, vous êtes bon patriote, vous devez aider la France, et .... mon grand’Père donna ses louis d’Or contre .... du papier - et il perdit toute ses économies - Ceci me fut répété par ma Mère , qui avait été prisonnière civile , et évacuée du Nord de la France en 1915 - elle avait pu conserver une ceinture avec des louis d’or cousus à l’intérieur -Hélas ! ! !

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 30 septembre 2016 18:46, par André Vessot

    Bonsoir Michel,

    J’ai lu avec beaucoup de plaisir ce nouvel article plein d’humour. L’affichette centenaire retrouvée dans la valise de votre grand-père Adrien en dit long aussi.

    Merci Michel et comme le dit Michel Guironnet, on en redemande.

    Bien cordialement.

    André

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 1er octobre 2016 09:07, par Alain

    Bonjour Michel,
    Vous devriez voir avec le site Gallica afin que votre affiche puisse paraître sur le site.
    Si vous ne connaissez pas Gallica, c’est le site de référence de la BNF d’où sont puisés les sources anciennes, même très anciennes (livres,maunscrits, journaux etc. mais pas seulement, les bibliothèques et les personnes qui ont des choses à transmettre.
    Votre affiche peut en faire partie, puisque faisant partie de l’Histoire de la France.

    Bonne journée
    Alain

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 3 octobre 2016 23:28, par Jocelyne Cathelineau

    Bonjour je viens de lire votre nouvelle « Tout l’or du monde » et je l’ai beaucoup aimée. Merci

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 5 octobre 2016 23:22, par pluton josiane

    Je suis complètement d’accord avec votre commentaire.
    Les nantis ont encore et toujours des oursins dans les poches.
    Il est toujours d’actualité de pressurer le pauvre monde.
    A croire que le peuple n’a pas encore compris qu’il est le plus fort parce que le plus nombreux.
    Que les beaux parleurs de sont pas les payeurs, et souvent les plus menteurs et sans honneur.

    Répondre à ce message

  • « Videz vos tirelires… » 9 octobre 2016 11:24, par ANCEL Marie-Claire

    Bonjour Michel,

    Ton article, comme à ton habitude est toujours très interressant, et les trésors que tu déniches dans les vieux papiers de famille et que tu nous fait partager est un régal.
    Bravo cousin.

    Marie-Claire ANCEL

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP