www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Chroniques de nos ancêtres » Comment une virgule manquante peut changer l’interprétation d’un (...)

Comment une virgule manquante peut changer l’interprétation d’un texte


jeudi 1er février 2018, par Françoise Mathieu

Répondre à cet article

Si vous avez la possibilité de vous rendre sur l’île de Mainau sur le lac de Constance en Allemagne, vous constaterez que cet endroit magnifique profite d’un climat particulier favorable à l’implantation de magnifiques jardins. Son propriétaire, le comte Lennart Bernadotte aimait l’appeler « le bateau de fleurs ».
Vous découvrirez au cours de votre promenade dans les jardins une stèle érigée par la famille Bernadotte en souvenir de 33 Français morts sur cette île en 1945.

JPEG - 65 ko
Photo de la stèle érigée dans les jardins de l’île de Mainau (photo personnelle)

En fait il s’agit de rescapés du camp de Dachau atteints de thyphus. En 1945 le général Jean de Lattre de Tassigny avait fait du château de Mainau un hôpital militaire quarantaine pour soigner ces rescapés qui ne pouvaient voyager.

JPEG - 79.1 ko
Château de l’île de Mainau qui servit d’hôpital quarantaine en 1945 (photo personnelle)

La stèle présente un texte en trois langues Français, Allemand et Anglais et la liste des 33 personnes ayant été enterrées provisoirement sur cette île. La version française peut-être mal interprétée par les visiteurs. En voici le détail :

Bien entendu, ils ne sont pas décédés de mauvais traitements subis dans cet Hôpital mais dans le camp où ils étaient enfermés. Dans cette phrase il devrait y avoir une virgule après le mot « subis » pour ne pas semer le doute, mais la version Anglaise n’en laisse aucun doute.

« En mémoire de 25 prisonniers Français du camp de concentration de Dachau qui après la libération des forces alliées au printemps 1945 ont été placés à l’hôpital militaire Français sur l’île de Mainau ou ils sont morts des suites des atrocités qu’ils ont subi pendant leur emprisonnement. »

Vous trouverez donc ci-dessous la liste des 25 victimes qui ont été identifiées. Sur les 33 enterrées. Leurs corps ont ensuite été exhumés et transférés au cimetière militaire de Constance. Certains ont pu être rendus à leur familles.

Ayant lu sur le site « laviedenosancetres.com » dans l’article « les 33 morts sur l’île de Mainau » une interprétation erronée mais sûrement involontaire de cette stèle :

« Sur l’île de Mainau, 33 français ont subit de mauvais traitements et sont morts en martyrs dans cet Hôpital, lui aussi français. »

Je tenais à apporter cette rectification :

Aucun malade n’a été maltraité dans l’hôpital militaire de l’île de Mainau. Jean de Lattre de Tassigny leur a offert un cadre doux et agréable tout en protégeant la population de leur contagion. Je rends hommage à cet homme ainsi qu’à tout le personnel soignant qui s’est occupé de ces malades jusqu’à leur rémission ou leur décès.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

21 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP