www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Qui pourrait m’aider à retrouver la date exacte du changement de propriétaire (...)

Qui pourrait m’aider à retrouver la date exacte du changement de propriétaire du château de Chasselas (Saône-et-Loire) ?


jeudi 28 septembre 2017, par Paule Vermylen-Milamant

Répondre à cet article

Je suis occupée à rédiger la monographie de mon village et à ce titre je me dois de publier une liste plus proche de la réalité des seigneurs qui ont occupé le château depuis la Révolution que celle qui a cours actuellement et donne :

1774 Étienne Cellard d’Estours (écuyer)
1789 Révolution, pillage
1797 Famille Grandjean-Fouchy [1]
1971 SCA Chateau de Chasselas.

Dans ces mêmes notes on relève également concernant le sort des Cellard :
« … nous ne savons pas ce que devint Jean-Marie Cellard, mais son fils Étienne Marie Cellard du Sordet ne figure sur aucune des listes de proscription du département et cependant il fut inscrit comme émigré puisqu’on le raya plus tard. En fait, il ne s’était pas beaucoup éloigné de ses propriétés mâconnaises. Il avait habité le Molard (Replonges), Albon (Drôme), Saint Vallier (Drôme), c’est-à-dire qu’il fut continuellement dans ses propriétés.... »

« qu’Adrien Cellard du Sordet décédé en 1868 léguait entre autres dons, aux religieuses de Leynes la somme de 5 540 francs pour en consacrer les intérêts à l’éducation et à l’instruction gratuite de quelques jeunes filles de Chasselas, ordinairement quatorze ...
ce qui est pour le moins contradictoire ! »

L’étrangeté d’une aussi ancienne possession du château par la famille Grandjean-Fouchy quand on connaît un peu l’histoire des familles du pays, ajoutée à l’apparente contradiction du legs postérieur de 3/4 de siècle à la date supposée de prise de possession du château, m’ont décidée à entreprendre quelques recherches.

Voici ce que j’ai relevé dans « Les environs de Mâcon , anciennes et anciens châteaux » de François Perraud :

Étienne Cellard d’Estours, écuyer, seigneur de Montaclard, secrétaire du roi près de la chambre des comptes du Dauphiné, acquiert le 28 février 1774 le château de Chasselas, avec maisons de grangers, vignerons, prés,vignes, bois... y compris les, fonds et objets.. etc...
La reprise de fief eut lieu le 19 février 1779.

Jean-Marie Cellard, fils et héritier du précédent prit séance en la chambre de la noblesse du Mâconnais à l’assemblée du 18 mars 1789.

A la Révolution, le château fut pillé.
Cellard fut emprisonné, ses biens mis sous séquestre, mais en 1794 il fut rétabli dans ses droits et possessions.

… les notaires Delore et Nonain, commissaires aux séquestres, se rendirent à Chasselas et donnèrent main-levée au sieur Cellard père, du séquestre mis sur ses biens.

Il est certain que du fait du pillage de 1789 , le château était devenu inhabitable et que les Cellard l’ait délaissé au profit d’autres lieux plus accueillants.

Ne possédant pas le manuscrit original de l’abbé Barraud j’ai envisagé une erreur de transcription de son manuscrit sans pouvoir le prouver. J’ai recherché dans les comptes rendus municipaux de la commune ceux qui pouvaient corroborer la date de ce décès et de l’appartenance du château à la famille Cellard jusqu’au décès d’Adrien Cellard .

Je trouvais :
daté du premier mois de 1827, la relation d’un vol ayant eu lieu à Chasselas : « ...un homme est venu frapper à ma porte le marteau de la petite porte d’entrée du château de Monsieur Cellard Dussordet habité par moi Michel Bouchacourt maire de la commune de Chasselas... »
Ledit Bouchacourt était également régisseur du domaine.

Du 23 mars 1853 : la réunion a pour but d’examiner s’il y a lieu d’autoriser le maire à ester en justice pour une demande en bornage intentée par le dénommé Dubois, régisseur de M. Du Sordet...

Le 17 juillet de la même année, le conseil autorise le sieur Grandjean, maire de la commune à appeler du jugement rendu en faveur du sieur Dussordet qui fait un grief insigne à la commune (il s’agit de bois et terrains communaux avec chemin les desservant ainsi qu’une source également bien communal.)

Peu avant son décès Adrien Cellard du Sordet aurait été domicilié à Limonest (Rhône).

J’ai également recherché dans les matrices cadastrales et trouvé :

dans le registre des propriétés non bâties 1830-1913, encore à la mairie de Chasselas

en l’an 1854
Cellard du Sordet : matrice 41 ; section B n° du pl 164 ; nature des propriétés : château ; revenu 120 ; diffce en + 111
année 1866 = Cellard du Sordet 41B32 ; maison, construction nouvelle : revenu 9, démolition 6.

Ce n’est que dans le recensement de la population de Chasselas de l’année 1881, que l’on trouve pour la première fois mention de Grandjean Fouchy Philippe, domicilié au château, propriétaire, de son épouse Marie Signoret et de ses trois fils : Philippe qui épousera …. Moiroux, Joseph qui mourra célibataire, et Henri à qui le père aura fait construire le château des Correaux à Leynes.

La transmission de propriété s’est donc effectuée entre le décès d’Adrien Cellard du Sordet en 1868 et 1881 .

Qui pourrait m’aider à retrouver la date exacte du changement de propriétaire du château de Chasselas ?

Notes

[1Cette date apparaît dans les « Notes historiques sur la commune de Chasselas en Mâconnais » publiées en 1921 par l’abbé Barraud et a été reprise telle quelle par la suite dans la liste des seigneurs de Chasselas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

27 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP