www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Retrouver mon grand oncle : est-il mort à la Grande Guerre ?

Retrouver mon grand oncle : est-il mort à la Grande Guerre ?

Le vendredi 22 avril 2022, par Anne Guillaud

Sur la photo du deuxième mariage de Marguerite HONORE avec mon arrière-grand père Eugène LANGERAERT, le 5 juin 1900 à Tourcoing, elle tient par la main son fils. Je pensais que c’était Henri Félix GUILMIN. Mais celui-ci est mort en bas-âge. J’ai ensuite découvert que Marguerite HONORE a eu un second fils...
D’après les témoignages de plusieurs membres de ma famille, ce fils de Marguerite HONORE aurait devancé l’appel et serait mort durant la première guerre mondiale.

JPEG - 130.2 ko
Eugène Langeraert et Marguerite Honoré
Tourcoing 5 juin 1900 : entre eux, le fils de Marguerite...

Je vous explique ma petite histoire :
Henri Félix GUILMIN est né le 27 mars 1896 à Roubaix de Charles GUILMIN et Marguerite HONORÉ.
Il était le fils d’une première union de mon arrière-grand-mère : Marguerite HONORE. Celle-ci avait épousé Charles GUILMIN le 26 mai 1895 à Tourcoing. Ce dernier, de santé fragile est décédé le 1er Juin 1897. Marguerite HONORE est donc restée veuve avec cet enfant.
Henri Félix GUILMIN est mort à 5 mois et quelques jours à Roubaix le 14 septembre 1896. Il n’a donc pu devancer l’appel ! Il y avait erreur sur la personne. Ces souvenirs sur cet ancêtre sont ils une "légende familiale’ et fausse ?

J’ai ensuite découvert que Marguerite HONORE a bien eu un second fils. Il est né le 4 Juillet 1897 à Tourcoing (Nord). Il se nomme Charles Félix Joseph GUILMIN. Son père, Charles GUILMIN, est décédé un mois auparavant. C’est pour cela que Marguerite HONORE n’était plus à Roubaix mais à Tourcoing où elle a accouché. Voilà pourquoi je ne trouvais pas trace d’un autre enfant né à Roubaix !

JPEG - 28.6 ko
Charles Félix Joseph

Mes recherches s’orientent à présent sur ce Charles Félix Joseph GUILMIN qui aurait devancé l’appel... en 1915 ou 1916 ou début 1917 ?

Devenu orphelin de sa mère à l’âge de 7 ans, il a été élevé par son grand-père, Henri GUILMIN, à Roubaix ? et par la troisième épouse de ce dernier, Flore HOTTELARD, puisque sa propre grand-mère, Lucie HENNEBOIS était décédée.
Il aurait devancé l’appel et participé à la première guerre mondiale, d’où il ne serait pas revenu.

Je ne retrouve trace nulle part de son numéro matricule de recrutement, ni de la date et le lieu de son décès. Son nom ne figure pas non plus sur « Mémoires des Hommes ». Quelqu’un pourrait-il m’aider à retrouver ces informations ?

Je vous en remercie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

12 Messages

  • Bonjour Anne,

    Charles Félix Joseph GUILMIN est mort à l’hôpital "La Fraternité" de Roubaix (59), le 11.09.1914, mais pas à la guerre, puisque son acte de décès ne donne aucun élément militaire (n° matricule, régiment).
    Il était célibataire et électricien.
    Son acte de décès est ici :
    https://archivesdepartementales.lenord.fr/ark:/33518/f14pmwl9z5h7/2d0fc81e-a3cd-4644-be05-46f737145109

    Cordialement.
    Jacques

    Répondre à ce message

    • SAINT ANDRÉ LE GAZ 6 mai 09:29, par Anne GUILLAUD

      Bonjour à tous et merci à tous ceux d’entre vous qui ont eu la gentillesse de me répondre : je viens seulement de prendre connaissance de toutes ces réponses, plus intéressantes les unes que les autres ! Merci mille fois pour votre promptitude à me répondre et pour toutes ces informations qui m’aident beaucoup ! Comme quoi, la légende familiale était erronée ! En tout cas, ce Charles Guilmin n’a pas eu la vie facile : il n’a pas connu son père, mort 1 mois avant sa naissance et il a perdu sa mère lorsqu’il avait 5 ans. Sa maman, remariée avec mon arrière-grand-père avait donné naissance à deux autres enfants (ma grand-mère et mon grand-oncle). Elle est morte d’une septicémie : ma grand-mère avait alors 2 ans et mon grand-oncle avait 1 an. Mon arrière-grand-père s’est alors empressé de se "debarrasser" de Charles qui n’était pas son fils et qui a été confié à son grand-père paternel. Celui-ci n’a pas dû s’en occuper davantage et je pense que Charles a appris à se débrouiller seul dès son tout jeune âge ! Pauvre enfant ! Apprendre qu’il est mort à 17 ans, me bouleverse. Merci à vous tous pour vos recherches. C’est adorable de votre part. Bien cordialement. Anne Guillaud

      Répondre à ce message

  • Précision :
    Il ne peut avoir de fiche matricule, puisqu’il est mort à 17 ans et que la fiche matricule est établie à l’âge de 20 ans...

    Jacques

    Répondre à ce message

  • Énigme bien vite résolue ; bien courtes vies, heureusement votre article aura parlé d’eux.

    Répondre à ce message

    • Eh oui Colette. Vous avez bien raison.
      J’ai toujours été à la recherche de ce que ce jeune enfant, sur la photo, était devenu.
      Il me semblait bien qu’il ne devait pas avoir eu une vie facile... mais j’étais loin du compte.
      Pauvre jeune garçon : tout cela m’attriste beaucoup !
      Bien cordialement.
      Anne Guillaud

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Histoire de la création de l’hôpital.

    http://patrimoinehospitalierdunord.fr/20esiecle-roubaix-hopital-de-la-fraternite.html

    Il existe toujours.

    http://www.ch-roubaix.fr/le-centre-hospitalier-de-roubaix/nos-etablissements/centre-la-fraternite/

    Essayer de demander s’il y a encore des archives des patients. Normalement elles sont gardées par l’hôpital, mais souvent détruite après un certain délai. Les archives administratives sont transmises aux AD. Peut-être un registre des entrées et sorties ?

    cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Il faut toujours nous méfier des "légendes familiales".

    Tous les hommes décédées entre 1914 et 1919, ne le sont pas tous de faits de guerre.

    Chez qui habitait-il à Roubaix ? Ce qui est étonnant c’est que c’est un voisin qui déclare son décès et non un employé de l’hôpital de la Fraternité, comme habituellement pour les décès à l’hôpital.
    Une autre piste à creuser : sa mère qui est décédée à Reims...
    Bonnes suites

    Répondre à ce message

    • Pour répondre à vos questions, Suzanne, j’ignore totalement chez qui Charles Guilmin demeurait au moment de son décès. Je comprends tout à fait votre interrogation concernant les voisins qui déclarent le décès et non un employé de l’hôpital : c’est vraiment bizarre.
      Quant à la maman de Charles Guilmin, mon arrière-grand-mère, elle était remariée avec mon arrière-grand-père qui n’a pas voulu garder le petit Charles, son beau-fils, au moment du décès de sa femme. Il l’a renvoyé à Roubaix, chez le grand-père paternel de Charles... Est-ce que celui-ci s’en est vraiment occupé ? J’en doute...
      Triste destin pour cet enfant !
      Merci pour votre réponse.
      Anne Guillaud

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    il eût été agréable qu’au bout de 8 jours, Anne GUILLAUD, la demanderesse, -sauf impossibilité majeure- se manifeste….

    Jacques

    Répondre à ce message

    • Toutes mes excuses Jacques pour mon absence de réponse. En fait je viens seulement de prendre connaissance de tous vos courriers : un problème familial m’a tenue à l’écart de mon ordinateur pendant plus d’un mois. En tout cas, je vous suis très reconnaissante pour vos recherches et pour le partage que vous m’en avez fait.
      Ca me touche beaucoup.
      Encore une fois : toutes mes excuses pour ce délai à vous répondre.
      Bien cordialement.
      Anne Guillaud

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2022 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP